Icon Sport

Toulon tient sa première victoire de la saison en écrasant Paris

Toulon tient sa première victoire de la saison en écrasant Paris

Le 19/09/2021 à 22:55Mis à jour Le 19/09/2021 à 23:30

TOP 14 - Dans un match à sens unique, Toulon s’est largement imposé face au Stade français 38 à 5. Les joueurs de Patrice Collazo ont inscrit cinq essais et remportent ce match avec le bonus offensif.

Le Stade français et le Rugby club toulonnais, respectivement dernier et avant-dernier du classement, se retrouvaient ce soir en clôture de la troisième journée. Les enjeux ? Ils étaient grands pour ces formations, désireuses de lancer enfin leur saison après un début de championnat clairement manqué. Sur la pelouse d’un stade Mayol bien garni, c’est donc le RCT qui l’a donc emporté 38-5 et qui prend cinq précieux points au classement.

Dans ce duel de mal classés, devant leur public, les Toulonnais ouvraient le score après onze minutes de jeu grâce à la botte de leur ouvreur Louis Carbonel (3-0, 11e). Pourtant, ce sont les Parisiens qui tenaient la balle en début de match. Les soldats roses se créaient d’ailleurs des occasions, mais ne parvenaient pas à les concrétiser. La faute à des maladresses en bout de ligne, ou à une grosse indiscipline (douze pénalités sifflées contre eux en première période et un carton jaune).

Au contraire, le RCT se montrait sérieux et terriblement efficace. En effet, les joueurs de Patrice Collazo marquaient deux essais quasi similaires par Facundo Isa (15e) puis Sergio Parisse (27e) sur des pénalités jouées à la main et ils menaient 17-0 à la pause. D’ailleurs, le score aurait pu être plus lourd si Toulon n’avait pas vendangé quelques occasions en fin de première période, alors que son adversaire était en infériorité numérique.

Toulon s’envole à la reprise

Les locaux réalisaient un début de deuxième mi-temps idéal. Sur un ballon de récupération dans leurs 22 mètres, ils remontaient tout le terrain et Thomas Salles terminait sa course dans l’en-but (24-0, 44e). Et la démonstration des Varois ne s’arrêtait pas là. Sur l’action suivante, les Parisiens partaient devant le renvoi de Léo Barré. Le RCT bénéficiait alors d’une mêlée au centre du terrain et, quelques instants plus tard, Aymeric Luc était à la réception d’une passe au pied de Louis Carbonel pour alourdir le score (31-0, 48e).

Vexés, les Parisiens se révoltaient quelque peu à l’heure de jeu. Derrière un bon ballon porté, ils débloquaient leur compteur avec un essai de Loïc Godener (31-5). Mais le score était fait et la seule interrogation de cette fin de match était de savoir si, oui ou non, les coéquipiers de Sergio Parisse allaient parvenir à conserver le bonus offensif.

Les quinze dernières minutes étaient très brouillonnes. Les rouge et noir, en difficulté en touche, gâchaient de nombreuses occasions dans les 22 mètres adverses. Les Parisiens ne parvenaient pas à bien sortir de leur camp. Et alors que la sirène venait de retentir, le talonneur toulonnais Michelangelo Sosene-Feagai filait marquer le cinquième et dernier essai de son équipe.

Toulon lance sa saison avec cette victoire bonifiée (38-5) et se replace au septième rang du classement. Le Stade français, de son côté, est toujours bon dernier avec zéro point.

Contenus sponsorisés