Abonnés

"Une action, plusieurs points de vue" : l’opinion du Midol après Stade français – Bayonne

  • La joie du Stade français après l'ultime essai de Givanni Habel-Kuffner.
    La joie du Stade français après l'ultime essai de Givanni Habel-Kuffner. Icon Sport - Hugo Pfeiffer
Publié le
Partager :

A Jean Bouin, la dernière action de la rencontre entre le Stade français et Bayonne a fait couler beaucoup d’encre. Mais M. Nuchy, l’arbitre du match, s’est-il réellement trompé ? Ce n’est pas si certain…

A quatre secondes de la fin de cette rencontre, l’Aviron bayonnais tenait, pour trois petits points, une victoire somme toute logique au vu de la globalité du match. Sur la pelouse de Jean Bouin, les Basques avaient donc le ballon dans leurs quarante mètres et laissaient docilement le temps s’égrainer.

Alors ? Sur le dernier regroupement du match, Sekou Macalou vola néanmoins l’ultime cartouche de ce Paris-Bayonne, l’action rebondit aussitôt au large, Léo Barré perça le rideau bayonnais sur quarante mètres et, dans la foulée, Giovanni Habel-Kuffner aplatit l’essai de la libération parisienne (28-24). Pour autant, cette action déclencha la colère de certains Bayonnais, dont le capitaine Camille Lopez : « La première responsabilité, c’est la nôtre. On a trois tas à faire et taper en touche pour finir le match. On n’arrive pas à le faire. C’est une grosse erreur de notre part, quand on connaît les enjeux. Mais nous ne sommes pas seuls responsables : il y a faute sur ce dernier regroupement du match. On va pour faire un ruck mais notre soutien intérieur (Thomas Ceyte, N.D.L.R.) se fait déblayer (par Giovani Habel-Kuffner, N.D.L.R.). Il est empêché de venir en aide au porteur de balles et il y a faute. »

Sur le terrain, Lopez a alors demandé à M. Nuchy, l’arbitre de la rencontre, de vérifier l’action en question. Celui-ci lui a répondu l’avoir fait, sans toutefois retoquer sa décision initiale. Mais pour quelle raison, au juste ? Ici, la réponse se trouve probablement dans la bouche du manager bayonnais Gregory Patat, plutôt magnanime en conférence de presse : « Sur cette dernière action, Habel-Kuffner pète notre soutien mais le ballon est gratté sur l’extérieur du regroupement (soit relativement loin de la faute, N.DL.R.). A mes yeux, on est les seuls fautifs et c’est juste bien joué de la part du Stade français, qui doit d’ailleurs travailler ce genre de scénarios à l’entraînement. Nous menions de dix-sept points à la pause et aurions dû conserver cette avance au score, voilà tout... » 

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
hakaiti Il y a 1 mois Le 21/04/2024 à 10:36

Hé jerome 64100, t'es sur un journal de rugby pas sur France foot. Douter de la probité d'un arbitre qui officie en Top 14, c'est de la mauvaise foi la plus malsaine. Au pire, ils peuvent se tromper parfois et après le match, s'ils en sont convaincus, je sais qu'ils le regrettent très sincèrement.
J'avais les glandes que Bayonne ne remporte pas cette rencontre mais surtout parce qu'il fut un temps, un ballon confisqué par les basques à 30 secondes de la fin ne pouvait pas retomber dans les pattes de l'adversaire.
Alors, merci à Greg Patat pour sa leçon de sportivité

CUBITUS Il y a 1 mois Le 21/04/2024 à 11:32

Très bonne analyse !!! On a pas eu autant de commentaires basques quand la saison dernière sur 2 matchs , ils ont obtenu à la 81ème une pénalité imaginaire qui leur a rapporté la gagne et 8 points , pénalités que les 2 arbitres ont reconnus s'être trompé !!!

ATxikBaiona Il y a 1 mois Le 21/04/2024 à 15:39

De quel match parles-tu ? Tu as des preuves pour les 8 points gagnés à la 81ème ? ;)

Jerome64100 Il y a 1 mois Le 21/04/2024 à 09:30

Le match est fini, l'arbitre peut clore toutes polémiques avec la vidéo ! Il ne le fait pas et vu les enjeux c'est scandaleux et je doute de sa probité.

Reubon69 Il y a 1 mois Le 21/04/2024 à 09:35

Visionné 5 fois par la VAR, c'est bon, on passe à autre chose....

PRESIDENT Il y a 1 mois Le 20/04/2024 à 23:53

Patat est dans le vrai .