Top 14 – Le baromètre de Racing 92 – Oyonnax : Jordan Joseph intenable, Antoine Abraham sanctionné

Par V.F.
  • Jordan Joseph a réalisé un grand match à Oyonnax.
    Jordan Joseph a réalisé un grand match à Oyonnax. - Hugo Pfeiffer
Publié le
Partager :

Ce samedi, le Racing 92 s’est largement imposé sur le terrain d’Oyonnax. Une victoire 43-13 pour des Franciliens qui ont pu compter sur un grand Jordan Joseph. Kévin Lebreton a défendu à tour de bras chez les Oyonnaxiens, en vain.

Les tops

Jordan Joseph

Comme un symbole, il a terminé sa prestation par un essai sous les poteaux. Le numéro huit francilien a été intenable sur la pelouse de Mathon. Avec dix courses, neuf plaquages et quatre défenseurs battus, il s’en sort avec des statistiques exceptionnelles. Joseph s’est régalé, et c’est le Racing qui était bien content de l’avoir dans son équipe ce samedi.

Tristan Tedder

Jordan Joseph a marqué le dernier essai du Racing, Tristan Tedder le premier. Alors qu’il évoluait à l’arrière lors de cette rencontre, le Sud-Africain a fait le boulot. Sur la pelouse synthétique aindinoise, Tedder a survolé les débats, tout en se montrant efficace face aux poteaux, même s’il a loupé son dernier coup de pied dans les dernières secondes. Du bon travail, qui le place dans les tops.

Thomas Laclayat

L’enfin du pays était de retour sur ses terres, et il a montré pourquoi il s’était engagé avec un prétendant à la phase finale l’été dernier. Actif dans le jeu avec deux défenseurs battus en cinquante minutes, l’ancien joueur d’Oyonnax a gagné ses duels en mêlée face à ses vis-à-vis. Une très bonne prestation de l’international français.

Kévin Lebreton

Comme à son habitude, le flanker oyonnaxien n’a rien à se reprocher. En défense, il n’a jamais arrêté de faire tomber des Racingmen largement dominateurs dans le second acte. Au total, ce ne sont pas moins de 17 plaquages qui ont été faits par Lebreton. On notera également quatre courses et un défenseur battu. Le troisième ligne a été sanctionné une fois, mais on l’oublie volontiers.

Les flops

Antoine Abraham

Trois pénalités, c’est beaucoup trop. Le pilier gauche d’Oyonnax a vécu un petit cauchemar devant ses supporters. Très indiscipliné, l’ancien joueur de Vannes est sorti peu avant l’heure de jeu avec trois pénalités sifflées contre lui. Après-midi difficile, un peu à l’image de son équipe, qui n’a toujours pas gagné en 2024.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Antoine92 Il y a 1 mois Le 20/04/2024 à 22:50

Si les avants du racing92 lisent ce message, prenez exemple sur Jack Willis dans les rucks!

Dans les rucks, respectez la discipline, utilisez la technique et mettez la tête! Et cultivez une vivacité et une position proche de vos équipiers.