Top 14 – "Ces enc**** je les déteste sur le banc" : les mots de Vergnes-Taillefer (Bordeaux-Bègles) avant le duel contre Clermont

Publié le Mis à jour
Partager :

Avant le duel face à Clermont, Bastien Vergnes-Taillefer a pris la parole au milieu de ses coéquipiers pour motiver les siens. Le troisième ligne girondin a utilisé des mots violents.

La séquence va certainement faire couler beaucoup d’encre. Quelques minutes avant le coup d’envoi du match entre Bordeaux-Bègles et Clermont, Bastien Vergnes-Taillefer a réuni ses avants avant de prendre la parole.

Le troisième ligne a effectué un discours corsé pour "motiver" les siens avant le duel face aux Auvergnats. Le micro de Canal + a réussi à capter cette séquence : "C’est un vrai tournant les gars. On sait qu’on s’est ch*** la semaine dernière, on a le droit. Mais là, on n’a pas le droit. 80 minutes au complet ! Mêlées, mauls… on fait fermer la gueule à ces put**** de trois quarts. Toutes nos familles sont dans le stade, alors on fait un gros match."

L’ancien joueur de Colomiers attendait donc une réaction bordelo-béglaise après l’élimination en Champions Cup contre les Harlequins.

"Je les déteste sur le banc"

La prise de parole ne s’est pas arrêtée là. Vergnes-Taillefer a terminé avec ces mots : "Chacun trouve sa motivation où il veut. Pour moi, elle est toute trouvée : ces enc**** je les déteste sur le banc !"

Reste désormais à savoir à qui étaient destinés ces mots. Possiblement au staff de Clermont, où Christophe Urios, Frédéric Charrier et Julien Laïrle officient depuis plusieurs mois. Ces trois hommes ont dirigé l’UBB pendant plusieurs saisons. Exercices durant lesquels ils ont eu Vergnes-Taillefer sous leurs ordres.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (108)
Pendejo34 Il y a 1 mois Le 24/04/2024 à 11:20

C'est sur, si ces mots étaient sortis de la bouche de B. LAPORTE, il aurait été immédiatement et une fois de plus crucifié par le tribunal populaire bien pensant, mais là, une oie blanche de l'UBB on s'excuse, ce n 'est pas bien grave.

Simon33 Il y a 1 mois Le 24/04/2024 à 13:35

le rapport ?

Pitou13 Il y a 1 mois Le 24/04/2024 à 09:59

C'est des propos d'avant match. Ça ne doit pas être retranscrit! À tous ceux qui ont joué, vous savez bien que ce n'est pas le moment où on est les plus fins dans le discours, alors pas d'hypocrisie. De Bayonne à Toulon, de Toulouse à Paris c'est aussi cru et dur dans les mots.

mitchum Il y a 1 mois Le 23/04/2024 à 20:38

J'ai été censuré en disant que peut être aussi rugbyrama n'aurait pas dû en parler afin d'alimenter la polémique. La preuve en lisant les divers commentaires mais bon, c'est sans doute une conception de la liberté d'expression !!!