Pro D2 - Biarritz Olympique : Et si Romain Détré était l'un des mystérieux investisseurs ?

  • Romain Détré, homme d’affaires limougeaud, s’était déjà intéressé au BOPB en juin dernier
    Romain Détré, homme d’affaires limougeaud, s’était déjà intéressé au BOPB en juin dernier - Pablo Ordas
Publié le Mis à jour
Partager :

Qui financera le Biarritz olympique, ces prochaines années ? Pour le moment, Shaun Hegarty laisse planer le mystère. Aujourd’hui, une piste semble néanmoins mener vers un mécène nommé Romain Détré, l’homme d’affaires limougeaud qui s’était déjà intéressé au BOPB en juin dernier.

Début avril, le président du Biarritz olympique Jean-Baptiste Aldigé annonçait à l’occasion d’une conférence de presse avoir vendu le club basque pour l’euro symbolique à un groupe d’investisseurs représenté par Shaun Hegarty, ancien rugbyman professionnel passé par le BO, l’Aviron bayonnais ou encore Narbonne. D’ici quelques jours, l’assemblée générale du club devrait d’ailleurs entériner cette passation de pouvoir à la tête du Biarritz olympique.

Toutefois, pour l'heure, les garanties financières (estimées à 3 millions d’euros par saison) n’ont toujours pas été transmises par les nouveaux acquéreurs à l’Autorité de Régulation du Rugby (ex-DNACG, le gendarme financier du rugby professionnel) et les noms des investisseurs soutenant le projet porté par Shaun Hegarty, Marc Baget et Flip van der Merwe sont toujours méconnus. Selon nos informations, il se pourrait malgré tout que l’un des principaux soutiens financiers des nouveaux patrons du BOPB ne soit autre que Romain Détré.

La maire de Biarritz en "doute"

Âgé de 40 ans, Détré a pratiqué le rugby dans sa jeunesse, possède de multiples entreprises ainsi qu’une écurie de chevaux. Pour rappel, l’homme d’affaires originaire de Limoges avait déjà approché les dirigeants biarrots en juin dernier pour racheter le club. In fine, la transaction n’avait pu se concrétiser. Sollicité par nos soins ce lundi matin, il n'a pas donné suite à nos appels. 

Joint au téléphone ce matin, la maire de Biarritz Maïder Arosteguy est quant à elle très mesurée au sujet de la piste Détré: "Pour Romain Détré, je ne peux rien vous assurer. Shaun Hegarty m'a dit que tant que tout le process n'était pas terminé, il ne me confierait aucune information, puisqu'une clause de confidentialité existe. Mais Détré, j'en doute... J'avais établi un lien de confiance avec lui en juin dernier. J'ai depuis gardé une relation de respect envers l'homme qu'il est. Je doute donc qu'un rapprochement ait été fait sans que j'en ai été informée."  Dès lors, qui se cache derrière Hegarty, Baget et van der Merwe ? Et Détré, également partenaire du club de Limoges (Fédérale 1), incarne-t-il vraiment le nouveau mécène biarrot ? Le voile devrait être levé d'ici peu...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (11)
kyjrugby Il y a 24 jours Le 23/04/2024 à 17:52

Détré est bien connu à Cognac pour ses frasques et son agressivité dues à l'alcool lors du match USC - Limoges.

LoupVert Il y a 24 jours Le 23/04/2024 à 08:39

Je vois que la censure est arrivée chez Midol. Cf ma remarque sur l'utilité de cet article et du risque qu'il fait courir aux contrats sportifs et salariés du club dans un contexte d'absolu confidentialité...

lomu24 Il y a 24 jours Le 23/04/2024 à 08:25

Limoges à été en proD2 comme le BO et ils disposent d'un bien plus joli stade... pourquoi les dénigrer ? Le globe peut être ?!