6 Nations féminin – Les notes des Bleues face au pays de Galles : Annaëlle Deshaye tranchante, retour gagnant pour Joanna Grisez

Par Loic Bessière et Paul Arnould
  • Joanna Grisez a marqué deux essais pour son retour en équipe de France à 15.
    Joanna Grisez a marqué deux essais pour son retour en équipe de France à 15. Icon Sport - Scoop Dyga
Publié le Mis à jour
Partager :

Six essais inscrits, aucun point encaissé, les Bleues ont réalisé un match quasi parfait face au pays de Galles (40-0). Annaëlle Deshaye s’est montrée très tranchante avec sa puissance, tandis que derrière, le trio Bourdon-Sansus – Vernier – Grisez a sorti le grand jeu.

1. Annaëlle Deshaye : 8,5/10

Après la droitière Khalfaoui lors du dernier match, c’est la gauchère qui s’est illustrée cette fois-ci. Elle a marqué le premier essai en venant à hauteur, avec une course tranchante. D’autres de ses courses auraient pu être décisives, mais elle a mal assuré sa passe après contact (40e) et a été coffrée dans l’en-but (56e). Également active en défense, elle a été élue joueuse du match. Remplacée par Mwayembe (56e).

Les Bleues ont largement fait le boulot contre le pays de Galles ! Elles s'offrent une finale pour le grand chelem samedi prochain à Bordeaux contre l'Angleterre \ud83c\udfc6

Le film du match > https://t.co/JZYiUVtAXd pic.twitter.com/6f5cmM72XB

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) April 21, 2024

2. Agathe Sochat : 6/10

C’est le point noir de l’après-midi côté français. Les Bleues ont réalisé un 6/13 en touche, un 4/10 avec Sochat au lancer. Certes, ce n’est pas que de la faute de la Bordelaise et ses coéquipières auraient aussi pu venir sauter en premier bloc pour la remettre en confiance. Il faudra impérativement se reprendre pour les Bleues dans ce secteur pour le choc face aux Anglaises. Remplacée par Élisa Riffoneau (53e).

3. Assia Khalfaoui : 6,5/10

Après son match majuscule face à l’Italie, la pilier du XV de France a encore apporté aux siennes toute sa puissance tant dans le jeu avec ses charges dévastatrices, qu’en mêlée fermée, où elle a été dominante avec ses coéquipières. Elle s’est aussi illustrée en défense : son grattage a amené le premier essai. Sa partition est ternie par un avertissement après un plaquage haut (63e).

4. Manae Feleu : 7/10

La capitaine des Bleues a bien commencé sa rencontre avec un bon grattage dans son camp, sur la première offensive galloise (3e). À la pointe du combat, comme à son habitude, elle a complété sa performance avec un essai tout en puissance !

Match sérieux de la capitaine Manae Feleu face aux Galloises.
Match sérieux de la capitaine Manae Feleu face aux Galloises. Icon Sport - Sandra Ruhaut

5. Charlotte Escudero : 7/10

Replacée en deuxième ligne afin d’ajouter une troisième ligne sur la pelouse, elle a parfaitement rempli son rôle. Si elle n’a pas réussi à gratter un ballon, elle a ralenti nombre de rucks, empêchant les Galloises de mettre leur jeu en place. Une fois de plus, un bon nombre de plaquages à son actif.

6. Romane Ménager : 8/10

Quel match de la Montpelliéraine ! Très présente en défense, elle a asséné plusieurs gros plaquages. En plus d’avoir récupéré un ballon important qui traînait (22e), elle a été récompensée d’un essai en étant au soutien de Teani Feleu. Elle a cédé sa place à Madoussou Fall (65e).

7. Émeline Gros : 6/10

Active en défense, elle a cependant été la troisième ligne la moins en vue, notamment ballon en main. Elle a, par exemple, gâché une belle munition en commettant un en-avant alors qu’il y avait un bon ballon à jouer après un jeu au pied manqué d’une Galloise. Supplée par l’expérimentée Gaëlle Hermet (53e).

8. Teani Feleu : 7/10

Pour sa première titularisation avec les Bleues, celle qui joue centre en club a fait du bien dans ses départs en mêlée fermée. C’est d’ailleurs comme ça qu’elle a percé, cassé un premier plaquage avant de parfaitement jouer son deux contre un pour Romane Ménager sur le troisième essai. Active en défense, elle a cependant perdu un duel de gros tonnage laissant percer Tuipulotou (47e).

9. Pauline Bourdon-Sansus : 8/10

Après 10 minutes de défense, c’est elle qui décida de dynamiser le jeu tricolore. D’abord en jouant rapidement une pénalité dans ses 22 mètres, puis une touche 60 mètres plus loin. Résultat : le premier essai français. Une action à l’image de son match où la Toulousaine a fait tous les bons choix avec une précision d’orfèvre. Remplacée par Chambon à l’heure de jeu quand le match était déjà gagné.

10. Lina Queyroi : 6,5/10

La demie d’ouverture a réalisé un match sobre mais propre. En retrait par rapport aux autres talents de la ligne de trois-quarts, elle a pour elle cette faculté à bien faire jouer ses partenaires grâce à sa technique individuelle. Précise face aux perches (4/5), et cela comptera face aux Red Roses dans une semaine à Bordeaux pour décrocher le grand chelem. Supplée par Tuy à la 68e.

11. Anne-Cécile Ciofani : 6/10

Sanctionnée d’un carton jaune dès la 2e minute de jeu pour un plaquage haut, Ciofani n’a pas vécu des débuts de rêve pour sa première sélection à 15. Plus discrète que sa compère sur l’autre aile, elle s’est ensuite appliquée à plaquer aux jambes pour éviter l’exclusion définitive. On aurait aimé voir davantage les cannes de la septiste face à des Galloises peu mobiles.

Anne-Cécile Ciofani en défense face au pays de Galles.
Anne-Cécile Ciofani en défense face au pays de Galles. Huw Evans Agency / Icon Sport - Icon Sport

12. Gabrielle Vernier : 8/10

Encore une belle performance de la numéro 12 des Bleues, qui a beaucoup, et très bien, défendu. Point de fixation idéal du jeu de l’équipe de France, la Blagnacaise excelle dans ce secteur de jeu en ayant toujours la bonne course. Preuve en est son essai, celui du bonus offensif, après un beau service de sa demie de mêlée.

13. Chloé Jacquet : 5,5/10

Arrivée de France 7 et propulsée titulaire, Chloé Jacquet n’a pas fait oublier Nassira Konde, forfait pour cette rencontre. Pas de grosses bévues à son actif, mais de la retenue, surtout offensivement. Son association avec Gabrielle Vernier a néanmoins fonctionné et elle n’a jamais été mise en difficulté par les attaquantes galloises. Sanctionnée d’un carton jaune en fin de match.

14. Joanna Grisez : 8,5/10

Des jambes de feu, une défense de fer pour un retour fracassant. L’une des armes offensives du Mondial 2022 effectuait son premier match dans ce Tournoi et a montré toutes ses qualités. Son interception (de 80 mètres !) en première période récompense sa féroce défense pour couper les extérieurs et son doublé entérine son très bon match. Seule petite faute de sa partie, une mauvaise sortie de la zone de plaquage en début de match qu’on lui pardonnera facilement.

15. Émilie Boulard : 7/10

C’est la patronne du fond du terrain français et elle l’a encore prouvé face aux Galloises. Son pied gauche a fait du bien aux Bleues comme sur cette magnifique pénaltouche en première période. Imperturbable sous les ballons hauts, l’une des leaders de cette équipe de France a répondu présente (remplacée par Bourgeois, 73e). En forme au meilleur des moments.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Ringevak Il y a 29 jours Le 22/04/2024 à 17:35

Tout à fait d'accord avec Alain 65 . je reconnais aussi la remise en question d'Émilie Boulard qui à fait son meilleur match de ce tournois. Bravo aussi à Teani Feleu pour sa première titularisation en plus au pays de galles qui à jouer comme une titulaire indiscutable. Le vrai point noire de cette équipe est la touche vraiment à corriger " lancer - sauteuse ". Un grand merci aussi au 6 joueuses de la première Ligne qui on fait un gros match devant.

Alain65 Il y a 29 jours Le 21/04/2024 à 22:17

Les notes sont très correctes et reflètent bien les prestations des joueuses. Les galloises ont tout fait pour contrarier nos bleues, mais "nos" filles sont à créditer d'une bonne prestation d'ensemble pour laisser leurs adversaires à 0 ! Seul bémol, les lancers en touches à travailler très sérieusement avant de jouer les anglaises la fin de semaine prochaine.