Abonnés

Top 14 - La réponse de Lucu : l’opinion du Midol après Bordeaux Bègles - Clermont

Par Midi-Olympique
  • Maxime Lucu a permis aux siens de l'emporter face à Clermont ce dimanche soir
    Maxime Lucu a permis aux siens de l'emporter face à Clermont ce dimanche soir Icon Sport
Publié le
Partager :

Maxime Lucu était attendu dimanche soir au stade Chaban-Delmas. Une semaine plus tôt, la foudre est tombée sur le demi de mêlée de l’Union Bordeaux-Bègles. La raison ? Ce dernier coup de pied raté face aux perches lors du quart de finale de Champions Cup face aux Harlequins. Un ballon qui aurait pu offrir la qualification à son équipe. Ni plus, ni moins.

Résultat : la haine des réseaux sociaux a fait son œuvre, poussant l’international tricolore à se mettre en retrait. Lui, ce garçon si attachant, éduqué et surtout excellent stratège, a probablement vécu une semaine difficile. Inutile de rappeler ici que durant ce match de Champions Cup, passé du poste de neuf à celui d’ouvreur en cours de partie avec une aisance déconcertante, il avait porté son équipe à bout de bras, l’empêchant probablement de sombrer au cœur de la tempête.

100% face aux perches

Dimanche soir face à Clermont, il est entré sur la pelouse la tête haute. À raison. Surtout, il n’a pas tremblé. Il a assumé, comme toujours, ses responsabilités. Trois tentatives face aux perches en première mi-temps pour un sans-faute. Même quand le ballon est tombé de son tee sur sa première tentative, le capitaine bordelais n’a pas vacillé. Il a remis le ballon en place, pris trois pas de recul, regardé le chronomètre et en quelques secondes l’a expédié entre les perches. Avec conviction. À l’image aussi de ces deux ballons hauts sous lesquels il s’est imposé. En patron.

En seconde période, il a poursuivi dans la droite lignée, conduisant son équipe vers un nouveau succès. Au total, il a inscrit 16 points, affichant encore une fois 100 % de réussite. Pour faire taire définitivement les "haters" et autres "trolls" des réseaux sociaux, tous bien planqués derrière leurs écrans. 

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Tomytom Il y a 1 mois Le 22/04/2024 à 07:47

Ça fait de la peine de lire un 2 ou 3ème article (dont l'edito de l'édition de vendredi) sur la haine subit par Lucu après le match contre Harlequins. Ce qui fait de la peine c'est la place trop importante accordée aux quelques "haters" anonymes sur les réseaux alors que la vérité du monde physique, c'était les 15-20 000 fans restés à Chaban samedi dernier après le coup de sifflet final et qui ont scandé le nom de Lucu peut-être encore plus fort que s'il avait marqué l'essai de la gagne...

JBESPE Il y a 1 mois Le 22/04/2024 à 07:40

Tout est dit , rien a ajouter. Merci Maxime et suit ton chemin