Icon Sport

Top 14 - Christophe Urios (Castres) : "Le titre de champion de France ne nous a pas changés"

Urios : "Le titre de champion de France ne nous a pas changés"
Par Rugbyrama

Le 16/07/2018 à 14:28Mis à jour Le 17/07/2018 à 09:00

Ce lundi 16 juillet, les Castrais ont repris le chemin de l’entraînement. 1 mois et demi après le titre de Champion de France et à 5 semaines de la reprise du championnat, les joueurs du CO vont vite devoir se préparer pour la nouvelle saison.

Rugbyrama : Comment s’est passée la reprise ce matin ?

Christophe Urios : Ça s’est très bien et très simplement passé, le titre n’a pas changé notre manière de fonctionner. Les recrues avaient déjà repris il y a deux semaines, et aujourd’hui, c’est le reste de l’équipe qui a repris. On a fait la traditionnelle prise des vestiaires ce matin. On a fait une petite réunion d’information sur ce qui nous attend à l’intersaison, et puis on s’est mis vite au boulot. On a moins de temps que les autres équipes pour nous préparer pour la prochaine saison, donc il est primordial de vite se mettre au travail.

Justement, vous avez seulement 5 semaines de préparation avant la reprise, comment allez-vous vous organiser ?

C.U : C’est un gros challenge à relever, on a quasiment 3 ou 4 semaines de moins que toutes les autres équipes du championnat. Il faut qu’on arrive à optimiser ces 5 semaines. Ce qui est important, c’est déjà l’état dans lequel sont les joueurs. Est-ce qu’ils ont pu faire le vide dans leur tête et est-ce qu’ils sont prêts pour la nouvelle saison ? Si on est dans une bonne dynamique sur ces choses-là, tout ira bien. On est capable de se préparer en cinq semaines, on l’a déjà fait. Le groupe n’a pas beaucoup évolué, la charnière n’a pas changé, donc ça devrait bien se passer.

Christophe Urios (Castres) après la Finale de Top 14 : Montpellier vs Castres

Christophe Urios (Castres) après la Finale de Top 14 : Montpellier vs CastresIcon Sport

Ces dernières saisons, le champion a souvent eu des difficultés lors de l’année qui suit son titre, que comptez-vous faire pour éviter cela ?

C.U : Oui il est vrai que le Stade français mais aussi Clermont on eu du mal l’année suivant leur titre. Je ne sais pas ce qui a fait qu’ils n’ont pas réussi, mais je sais que lorsque le Castres Olympique a été sacré Champion de France, ils ont fait une finale l’année d’après. On sait que la préparation est plus courte, la remise en route va être importante et essentielle. On sait que l’on sera attendu pour la saison prochaine sur tous les terrains, et surtout lors du premier match. Il va falloir être fort et solidaire pour refaire une bonne saison.

Finale entre Castres et Montpellier

Finale entre Castres et MontpellierIcon Sport

Justement, lors du premier match, vous allez affronter Montpellier, que pensez-vous du calendrier ?

C.U : On retrouve Montpellier dès le premier match, il va falloir bien se préparer parce que c’est une grosse équipe. Le calendrier il est compliqué, mais c’est pour tout le monde pareil. J’ai tendance à dire que lorsqu’on gagne, c’est un bon calendrier et lorsqu’on perd, un peu moins. Quand on l’étudie en profondeur, on se rend compte que l’on a un gros début et une grosse fin de championnat, et après au milieu, c’est difficile. Il faudra démarrer fort, s’accrocher au milieu et surtout bien finir, pour arriver à quelque chose.

Contenus sponsorisés
0
0