Top 14 – Le baromètre de Stade français – Bayonne : Romain Briatte et Lester Etien à la mine, Maxime Machenaud en difficulté

Par Marc Duzan
  • Romain Briatte auteur d’un gros match.
    Romain Briatte auteur d’un gros match. Icon Sport - Hugo Pfeiffer
Publié le
Partager :

Du côté de la Porte d’Auteuil, Romain Briatte et Lester Etien ont été de tous les combats, quand Maxime Machenaud, imprécis au pied, eut parfois du mal à dégager les siens.

Les Tops

  • Romain Briatte

On ne dit pas assez tout le bien que l’on pense de Romain Briatte. Toujours précieux dans l’alignement, le troisième ligne parisien fut aussi très actif dans les zones de rucks et en défense, samedi après-midi. Quelle activité !

  • Lester Etien

S’il n’a pas toujours brillé balle en mains, l’ailier parisien Lester Etien fut en revanche hyperactif au plaquage et excellent dans les zones de combat, récupérant plusieurs ballons précieux au sol. Etien, c’est du solide !

Le Stade français s’en sort à la dernière seconde face à Bayonne...

Le film du match : https://t.co/DTdb2wEKSy pic.twitter.com/TOoSAfy2Dv

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) April 20, 2024
  • Cheikh Tiberghien

L’arrière de l’Aviron bayonnais est probablement en train de réaliser la saison de sa vie. Auteur de deux essais magnifiques à Jean Bouin, tranchant sur toutes ses courses, l’ancien Clermontois a largement contribué à la belle prestation bayonnaise, du côté de la Porte d’Auteuil. Alors, quoi ? Tiberghien en Bleu dès cet été ? C’est en tout cas la grosse cote du moment…

Les Flops

  • Santiago Carreras

L’ailier des Pumas est une bombe balle en mains, personne ne dira le contraire. En revanche, il a aussi quelques défauts, dont un placement souvent erratique sous les ballons hauts. Les soldats roses l’avaient compris et l’ont ciblé là-dessus, samedi après-midi.

  • Maxime Machenaud

Au plus fort de la domination parisienne, en deuxième période, l’ancien demi de mêlée du Racing eut toutes les peines du monde à renvoyer les soldats roses dans leur camp. En ce sens, son jeu au pied fut trop peu puissant, et parfois imprécis.

  • Brad Weber

Plutôt lent dans ses libérations de balles, hors-sujet dans son jeu au pied d’occupation et sanctionné d’un carton jaune pour un plaquage dangereux sur Federico Mori, le demi de mêlée parisien a vécu un cauchemar samedi après-midi. Une copie à revoir….

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
PRESIDENT Il y a 1 mois Le 20/04/2024 à 23:55

Brad Weber est très lent pour sortir les ballons des rucks ... c est certain . Quelqu'un a t il des nouvelles de Kockott?

Ebola64 Il y a 1 mois Le 20/04/2024 à 19:58

Dans les flop on peut y ajouter l'arbitre, ne pas vérifier à la vidéo la faute de Kuffner sur Ceite, c'est de l'escroquerie pure et simple.

Fourchette Il y a 1 mois Le 20/04/2024 à 20:24

Houin houin houin c'est connu le SF c'est les chouchous des arbitres