From Official Website

Perpignan vu par...Rosalen

Perpignan vu par... Cédric Rosalen
Par Rugbyrama

Le 06/05/2009 à 05:15Mis à jour

Depuis la semaine dernière, un grand témoin porte son regard sur un demi-finaliste du Top 14. Pour le leader, Perpignan, c'est Cédric Rosalen qui se prête au jeu. L'ouvreur de Montauban connaît bien l'Usap puisqu'il évoluait au sein du club catalan la saison passée.

Le bilan de la saison en cours.-

"C'est difficile de faire mieux que ce que réalise l'Usap cette saison. Les Perpignanais font de gros matchs et une saison pleine en tous points. Surtout, ils ont réussi à accrocher de nombreuses victoires à l'extérieur. Ils sont actuellement leaders et je pense que leur objectif est de garder cette première place. Le club catalan a franchi un cap en montrant plus de régularité que les saisons précédentes. L'an dernier par exemple, nous avions connu un début de saison compliqué. Cette année, ils ont été performants d'entrée".

La forme actuelle.-

"Perpignan est un des clubs en forme du Top 14. Au vu de ce que réalise le club ces derniers temps, c'est évidemment un candidat sérieux au titre. Et les Catalans ne devraient pas en être loin. Même s'il est vrai qu'ils ont un peu subi récemment quand ils ont été opposés à de gros paquets d'avants. Après, ils montrent tout de même en ce moment qu'ils ont un bon niveau dans toutes les lignes".

Les points forts.-

"Le gros point fort de l'Usap cette saison, c'est la défense. Les Perpignanais s'appuient sur un gros rideau défensif, très dense. Cela leur permet de mettre la pression sur leurs adversaires et de profiter de nombreux ballons de récupération. Ils ont bâti beaucoup de victoires sur ces ballons qu'ils savent exploiter à merveille. C'est une équipe complète. Ils ont donc d'autres qualités comme leur bonne conquête et le défi physique qu'ils imposent et dans lequel ils prennent souvent le dessus mais leur principal point fort est la défense".

Les points faibles.-

"Avec la perte de Daniel Carter, leur point faible pourrait être le jeu au pied. Mais il est évident qu'ils ne s'en sortent pas trop mal depuis sa blessure. Les autres buteurs, Jérôme Porical et Nicolas Laharrague, sont efficaces et assurent parfaitement l'intérim. Mais sur les phases finales, et donc les matchs à élimination directe, l'absence de Carter et de sa gestion du jeu va peut-être compter".

Perpignan sera-t-il champion ?

"Je pense en tous cas que Perpignan peut être champion de France. Les Catalans se sont bien comportés contres les autres grosses équipes et ont rarement été mis en difficulté contre elles, si ce n'est face à Clermont dernièrement. C'est bon signe avant les phases finales. C'est donc peut-être l'année de l'Usap même si tout reste aléatoire sur un match. Le peuple catalan sera derrière son équipe et cela peut engendrer de la pression sur les épaules des joueurs. S'ils savent la gérer, ils peuvent aller au bout".

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés