Icon Sport

Mont-de-Marsan surprend, Agen résiste, les promus souffrent... Le bilan de la phase aller de Pro D2

Mont-de-Marsan surprend, Agen résiste, les promus souffrent... Le bilan de la phase aller de Pro D2

Le 18/12/2021 à 18:31Mis à jour Le 18/12/2021 à 18:37

PRO D2 - La phase aller de Pro D2 s'est terminée ce vendredi. Après quinze journées animées, il est l'heure pour nous de jeter un oeil en arrière et de faire un premier bilan d'un championnat plus surprenant que jamais. Si Bayonne et Oyonnax tiennent leur rang, Mont-de-Marsan surprend, Agen et Grenoble déçoivent mais résistent et les promus sont en difficulté.

Mont-de-Marsan leader incontestable

C'est LA surprise de cette première partie de saison. Souvenez-vous la saison passée, quand les Landais étaient en difficulté et luttaient jusqu'au bout pour leur maintien dans l'antichambre de l'élite. Eh bien cette année, tout a changé. Les hommes de Julien Tastet ont traversé cette phase aller comme personne, marchant sur la plupart de leurs adversaires, et se classant logiquement premiers du classement. Invaincus à domiciles, les Jaune et Noir ont même réalisé l'exploit de glaner un bonus offensif lors de chacun de leur huit réceptions à Guy Boniface. Quarante points dans la besace... sur quarante possibles donc.

Il faut en plus souligner quelques démonstrations infligées à des cadors comme Bayonne (victoire 14-33 à Jean-Dauger) ou Colomiers (27-9). Sous l'impulsion de joueurs de grands talents que sont Léo Coly, Léo Banos, Willie Du Plessis ou Nacani Wakaya, Mont-de-Marsan est désormais l'épouvantail de cette Pro D2.

Oyonnax et Bayonne assument leur statut

Deux écuries desquelles on attendait beaucoup, et qui n'ont pas déçu. Relégué la saison prochaine, Bayonne avait dès le début de saison l'ambition de la remontée directe dans l'élite. Et avec notamment le gros travail des recrues comme Uzair Cassiem, les Basques parviennent à répondre aux attentes. Ils sont la meilleure équipe du championnat à l'extérieur et occupent actuellement la troisième place au général. Considéré par beaucoup comme une équipe à part dans cette Pro D2, l'Aviron assure pour le moment et sera sans doute au rendez-vous pour les batailles d'après-saison.

De son côté, Oyonnax impressionne aussi. Demi-finalistes l'an dernier, les Oyomen possèdent une des équipes les plus homogènes du championnat. Capables de grandes envolées, ils ont d'ailleurs collé plusieurs scores lourds en cette première partie de saison. Regardez par exemple ces succès contre Narbonne (70-0), Bourg-en-Bresse (8-49), Béziers (42-12) ou Montauban (56-6). Même le leader montois s'est cassé les dents face aux joueurs de Joe El Abd (36-19).

Agen, Vannes et Grenoble doivent luttent

Elles faisaient partie des équipes à viser le top 6, elles ont vite revu leurs ambitions à la baisse en début de saison. Agen était en plein doute en rejoignant cette Pro D2, après une saison cataclysmique en Top 14. Et le malheur des Agenais s'est poursuivi en début de saison. Des défaites inquiétantes à domicile contre Bourg-en-Bresse et Narbonne, une série de 34 matchs sans victoire consécutifs et des changements d'entraîneurs... Rien n'allait jusqu'à la réception d'Aurillac. Lors de cette rencontre à scénario fou, Agen a enfin renoué avec la victoire et s'est rassuré. Les hommes du tandem Mirande-Ortiz ont ensuite glané trois autres succès, pour sortir devant la zone rouge et se placer à une inconfortable 14e place avant la phase retour.

Juste devant les Lot-et-Garonnais, on retrouve aussi les Vannetais, finalistes malheureux de la dernière édition. Alors qu'ils dominaient outrageusement la saison dernière, les Bretons se sont retrouvés en énorme difficulté en début de saison avant de se reprendre légèrement, à l'instar d'Agen. Le RCV va devoir batailler, tout comme Grenoble. Parmi les favoris en début de saison, les Isérois se retrouvent pourtant dixièmes avant les fêtes et ont affiché une étonnante fébrilité à domicile. Il faudra se reprendre au stade des Alpes pour pouvoir prétendre à une remontée jusqu'au top 6... Comme la saison dernière.

Les promus souffrent

Aux deux dernières places du championnat à la trêve de Noël, nous retrouvons les deux promus, Bourg-en-Bresse et Nabonne. Deux équipes qui inquiètent au vu de certains résultats et qui peinent à décrocher le moindre succès dans cette Pro D2. Heureusement, elles ont aussi profité des malheurs de Vannes et Agen pour rester dans la course, alors que les quinze dernières journées s'apparentent à une longue bataille pour le maintien. À domicile, Narbonne ne s'est carrément jamais imposé malgré plusieurs matchs accrochés comme contre Montauban, Colomiers ou Carcassonne. Sans solution, les hommes de Julien Seron ont aussi reçu plusieurs corrections inquiétantes.

Même constat pour Bourg-en-Bresse, qui a tout de même su se montrer un peu plus solide à domicile avec trois succès. Mais pour les deux équipes, il y a du mieux sur cette fin d'année, malgré leurs lourdes défaites à Oyonnax. Pour le maintien, tout est encore possible au vu de l'écart au classement. Mais les promus pourront-ils éviter une descente qui leur semble promise ?

Que retenez-vous de ce début de saison ?

Sondage
4282 vote(s)
Mont-de-Marsan impressionnant
Oyonnax et Bayonne tiennent leur rang
Agen, Vannes et Grenoble luttent
Les promus en difficulté
Contenus sponsorisés