Icon Sport

TOP 14 - Pau se sépare de Joel Rey et David Aucagne

Pau se sépare d'Aucagne et Rey

Le 18/04/2016 à 15:20Mis à jour Le 22/04/2016 à 09:34

TOP 14 - Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue lundi en fin de matinée, la Section paloise a officialisé les remplacements de Joël Rey et David Aucagne aux postes d'entraîneurs la saison prochaine.

Les bruits circulaient avec une telle insistance en Béarn que l'information s'apparentait à un secret de polichinelle. C'est en fin de matinée que le président Bernard Pontneau, entouré de son vice-président Yannick Le Garrérès et du manager sportif Simon Mannix, a confirmé officiellement le changement des deux entraîneurs, Joël Rey et David Aucagne, la saison prochaine. Une conférence de presse qui s'est tenue dans l'enceinte même du Hameau, sans les intéressés, qui visiblement ont souhaité ne pas s'exprimer dans l'immédiat.

"Joël s'exprimera en fin de saison et pas avant car il considère qu'il a encore des matchs à préparer", insista Bernard Pontneau. "Quant à David, il est encore sous contrat pendant un an, donc nous discutons avec lui". La décision de se séparer du duo a été prise à la suite de la présentation du plan élaboré par Simon Mannix pour les prochaines saisons. Plan dont le leitmotiv sera de faire progresser le club dans la hiérarchie du Top 14. Pour y parvenir, les dirigeants ont choisi de renouveler tant le message que la méthode. "Nous avons fait un choix d'avenir, poursuivit le président. Il fallait apporter du sang neuf car au fil du temps, il y a de l'usure au quotidien. Notre souci est de faire avancer la Section et d'autres personnes incarneront la suite dans ces rôles".

Le président de Pau, Bernard Pontneau, entouré de Simon Mannix et Yannick Le Garrérès - Photo: M. Bruno - 18 avril 2016

Le président de Pau, Bernard Pontneau, entouré de Simon Mannix et Yannick Le Garrérès - Photo: M. Bruno - 18 avril 2016Rugbyrama

Quel sera le nouveau staff ?

Mais qui seront ces personnes ? Quand la question a été posée, les dirigeants ont été beaucoup moins prolixes. Pourtant, là aussi, et sauf un tsunami de dernière minute, il ne fait pas l'ombre d'un doute que le successeur de Joël Rey aura pour nom Carl Hayman, l'ancien pilier des All Blacks (46 sélections) et de Toulon. "Nous annoncerons le nouveau staff en fin de semaine, jeudi ou vendredi", s'obstina Bernard Pontneau. "Avec ces personnes nous boosterons notre croissance et nous apporterons de la valeur ajoutée au club".

Sur le staff et le recrutement, nous n'en saurons pas davantage. Excepté que Damien Traille, parvenu lui aussi en fin de contrat, n'a pas encore pris de décision par rapport à une éventuelle prolongation d'un an. "Damien est performant sur le terrain", confirma Simon Mannix. "Peut-être devra-t-il accepter de jouer moins". Cette dernière phrase a au moins le mérite de lever le voile sur l'arrivée d'un joueur à l'arrière. Mais, afin de brouiller rapidement les pistes: le manager rajouta: "nous recherchons des joueurs dans toutes les lignes et nous préférons travailler dans la discrétion".

Carl Hayman, futur entraîneur des avants palois ?

Carl Hayman, futur entraîneur des avants palois ?Icon Sport

Pau n'est pas la filière néo-zélandaise

Les dirigeants ont aussi voulu tordre le cou à la rumeur en affirmant que la Section paloise n’alignerait pas sur le terrain la saison prochaine quinze joueurs néo-zélandais et qu'il y aurait même 55 % de jiff dans l'effectif. "Nous allons vers des gens incontestables et incontestés", souligna Bernard Pontneau. "Toutefois, il faut se rendre à l'évidence que pour attirer des joueurs français à Pau, il faut d'abord que le club s'installe durablement en Top 14".

Même Simon Mannix affirma: "Je préfère voir un Français sur le terrain, sauf que le marché ne le propose pas !" Une telle affirmation sortie tout droit de la bouche d'un Néo-Zélandais méritait d'être soulignée. Une nouvelle ère va donc s'ouvrir à la Section paloise dès l'année prochaine. Quant à Joël Rey et David Aucagne iront-ils sous d'autres cieux ou prendront-ils du recul avec le ballon ovale ? À ce jour, eux seuls détiennent les réponses.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0