Icon Sport

L’axe Toulouse-Clermont

L’axe Toulouse-Clermont
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 20/06/2019 à 16:57Mis à jour Le 21/06/2019 à 13:29

XV DE FRANCE - Le groupe dévoilé mardi matin par le sélectionneur Jacques Brunel obéit à plusieurs logiques, Entre l’attraction des hommes en forme, l’envie de jeunesse et l’influence sous-jacente.

Ils sont déjà quatorze dans l’avion. Sans oublier François Cros et Etienne Falgoux qui se tiennent prêts. Les finalistes toulousains et clermontois du dernier Top 14 ont écrasé la concurrence dans l’esprit du staff du XV de France. Rien de vraiment surprenant puisque cette tendance date déjà du dernier Tournoi des 6 Nations. Les Bleus avaient débuté la compétition avec une ligne d’attaque 100 % "toulouso-clermontoise" : une charnière Parra-Lopez, une paire de centres Ntamack-Fofana et un triangle arrière Médard-Penaud-Huget. Ils sont encore tous là, à l’exception du demi de mêlée Morgan Parra. Il faut désormais leur ajouter Dupont, Guitoune, Ramos pour les néo-champions de France et Raka pour les Auvergnats. Autant dire que le staff du XV de France n’a pas été favorable à un grand melting-pot. Et sans la brouille entre le demi de mêlée clermontois et le staff technique après la défaite en Angleterre, cette liste pour le Mondial aurait pu compter un clermontois de plus. Machenaud, Serin et Doumayrou pourraient se sentir bien seuls au milieu de ces deux contingents. Gaël Fickou certainement un peu moins, puisqu’il évoluait à Toulouse la saison dernière.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0