Midi Olympique

L'impossible exploit

L'impossible exploit
Par Rugbyrama

Le 16/08/2008 à 18:10Mis à jour

Épisode 42 - Samedi 16 août.- Contre toute attente les Français courageux à l’extrême battent les Boks et remportent la série de tests.

Fabuleux. Fantastique. Exceptionnel. Ils ont réussi l'impossible : battre les Boks chez eux et remporter la série de tests. Cela faisait soixante-deux ans que l'Afrique du Sud n'avait pas connu pareille mésaventure. Les Blancs sont à terre. Ils ne sont plus ces sur-hommes qui promettaient de passer les nôtres à la moulinette. 9-5 à la fin du match, la victoire est logique mais il a fallu l'arracher des mains de Prinsloo qui partait à l'essai à la 57e minute. Un retour canon de Jean Barthe revenu de nulle part priva les Boks d'un deuxième essai qui aurait sûrement assommé les Français qui jouaient à quatorze depuis la blessure au genou de Dupuy quelques minutes auparavant. Tenir tête à quinze Springboks revanchards est une chose, les battre avec un ailier pratiquement inopérant en est une autre.

Le ton de ce match avait été donné d'entrée quand Roques, pris sans ballon par Pickard, s'était retrouvé au sol. La période d'intimidation commençait et les Français ne lâchèrent jamais prise faisant front avec courage et détermination. A la 15e minute Lacaze inaugurait le score sur une pénalité suite à une faute du pilier Du Toit. Dix minutes plus tard, Fourie que ne put arrêter Lacaze marquait un essai transformé par Gerber. Les Boks prenaient le score. C'est à ce moment-là que Mias entama un des plus beaux récitals de sa carrière internationale. Le capitaine français était partout. Galvanisant les siens, sautant en touche, s'échappant derrière son pack : une démonstration. La mi-temps intervint sur le score de 5 à 3 en faveur des Boks.

A la reprise, le pack français manifestait toujours autant de détermination. A la 52e minute Barthe manqua de rien un essai. Puis les Français vécurent un pénible moment dans leur camp envahi par les Boks. L'orage passa. Les Bleus retrouvèrent le camp adverse et après une prise impeccable de Momméjat, Lacaze, prévenu et servi par Danos passait le drop-goal. France 6 - Afrique du Sud 3.

La France prenait l'avantage à sept minutes de la fin quand Martine, sur service de Marquesuzaa passait un drop-goal limpide. France 9, Afrique du Sud 5. Le baroud d'honneur lancé par les Boks ne donna rien. Libéré par l'impeccable M. Ackerman, Mias et les siens pouvaient lever les bras au ciel. Ils avaient bel et bien réussi l'impossible.

La fin de la rencontre n'était qu'embrassades et chants. La nouba pouvait commencer.

La fiche technique.-

A Johannesburg : France bat Afrique du Sud 9-5 (mi-temps 5-3 pour l'Afrique du Sud)

Pour la France : une pénalité de Lacaze ; deux drop-goals de Lacaze et Martine.

Pour l'Afrique du Sud : un essai Fourie ; une transformation Gerber.

France : Lacaze ; Stener, Marquesuzaa, Martine, Dupuy ; (o) Haget, (m) Danos ; Moncla, Barthe, Carrère ; Mias (cap.), Momméjat ; Roques, Vigier, Quaglio.

Afrique du Sud : Gerber ; Fourie, Skene, Kaminer, Prinsloo; (o) Nel, (m) Gentles ; Ackerman, Lochner, Schmidt ; Claassen (cap.), Pickard ; Koch, Malan, Du Toit.

Arbitre M. Ackerman.

80.000 spectateurs.

Les dix matchs de la tournée.-

Samedi 12 juillet à Salisbury : France-Rhodésie, 19-0.

Mercredi 16 juillet Prétoria : Northen et Western Transvaal-France, 19-18.

Samedi 19 juillet à Springs : France-Eastern Transvaal, Natal et Transvaal, 16-14.

Mardi 22 juillet Bloemfontein : France et Orange Free State, Griqualand et South West Africa font match nul 11-11.

Samedi 26 juillet, à Capetown : Afrique du Sud-France, 3-3.

Mercredi 30 juillet, à Wellington : Western Province, Bolan et South West Districts-France, 38-8.

Samedi 2 août, à Port-Elisabeth : Juniors Springboks-France, 9-5.

Mercredi 6 août, à East-London : Frabe-Border, Eastern Province et North-Eastern Districts, 16-9.

Samedi 9 août, à Durban : France-South African Universities, 38-16.

Samedi 16 août, à Johannesburg : France- Afrique du Sud, 9-5.

Les bilans.-

Dix matchs joués : cinq victoires (dont un test), deux matchs nuls (dont un test) et trois défaites.

Les points marqués : 1. Lacaze, 34; 2. Danos, Moncla, 12 ; 4. Vannier, Dupuy, Carrère, Rogé, 9 ; 8. Martine, Lacroix, Frémaux, 6 ; 11. Celaya, Barrière, 5 ; 13. Rancoule, Marquesuzaa, Stener, Roques, Quaglio, 3.

Les essais marqués : 1. Moncla, 4 ; 2. Dupuy, Carrère, Rogé, 3 ; 5. Lacroix, Frémaux, 2 ; 6. Danos, Martine, Celaya, Barrière, Rancoule, Marquesuzaa, Stener, Roques, Quaglio, 1.

Les matchs joués (sur 10) : 9 : Marquesuzaa, Roques ; 8 : Barthe, Carrère, Dupuy, Martine, Moncla, Quaglio, Stener ; 7 : Danos, Haget, Lacaze, Mias, Momméjat, Vigier ; 6 : Frémaux, Rogé ; 4 : Barrière, De Gregorio, Rancoule ; 3 : Célaya ; 2 : Baulon, Lacroix, Lepatey, Vannier ; 1 : Echavé ; 0 : Casaux.

Légene photo : Bernard Momméjat, combattant valeureux en pleine action.

Contenus sponsorisés
0
0