Icon Sport

Le Biarritz olympique retrouve des couleurs contre Brive

Le Biarritz olympique retrouve des couleurs contre Brive

Le 23/10/2021 à 16:48Mis à jour Le 23/10/2021 à 17:12

TOP 14 - Dans un stade Aguiléra presque plein, le BO a livré une prestation de très haut niveau pour s'imposer, avec le bonus offensif, face à Brive 37-9. Après une première mi-temps très fermée, les Basques ont déroulé au retour des vestiaires. Pour les Brivistes, il faudra vite tourner la page après ce match compliqué.

Il fallait réagir à domicile, c'est ce qu'ont parfaitement fait les Biarrots samedi après-midi, face à Brive. Après des défaites face à Toulouse et Lyon, les Basques ont réagi face au CAB en s'imposant largement avec le bonus offensif (37-9). Plus qu'une victoire importante sur le plan comptable pour le BO qui quitte la dernière place du classement, Biarritz a surtout rassuré dans le jeu face à un adversaire qui était sixième avant le début de la rencontre.

Une défense qui a pris l'eau

Avant de se rendre à Aguilera, les Brivistes avaient l’une des meilleures défenses du Top 14. Mais dans le Pays basque, cette muraille s’est effritée avec 5 essais encaissés. Après avoir tenu durant plus de 40 minutes, les Corréziens ont petit à petit pris l’eau pour finalement complètement s’écrouler en fin de rencontre en encaissant pas moins 3 essais en l’espace de 10 minutes. La faute sûrement à une trop grande indiscipline.

Le carton jaune reçu par le capitaine Saïd Hirèche à la 69e est sûrement le tournant du match. Sans son leader sur le terrain, le CAB n’a pas su répondre à l’intensité imposée par des Basques survoltés. Une infériorité numérique durant laquelle les visiteurs auront encaissé 19 points. Une chose est sûre, les Biarrots ont profité à merveille des espaces laissés par leur adversaire.

Saili est redevenu Saili

Si la mêlée de Biarritz a été en grande souffrance durant l’intégralité de la rencontre, les Biarrots ont pu s’appuyer sur le centre Francis Saili. En difficulté lors des derniers matchs, le numéro 12 du BO a été le moteur de l’attaque biarrote. De par son doublé (33e,69e), sa puissance au milieu du terrain, de sa vitesse, mais aussi de sa solidité en défense, le Néo-Zélandais a été l’un des meilleurs Basques cette après-midi.

Pour espérer se maintenir dans l’élite du rugby français, les Biarrots devront s’appuyer sur ce type de performance à domicile. Au contraire pour Brive, il va falloir se reprendre avant de se déplacer à Castres le week-end prochain.

Le film du match

Contenus sponsorisés