Midi Olympique

L’USAP réussit sa première à domicile en battant Biarritz

L’USAP réussit sa première à domicile en battant Biarritz

Le 11/09/2021 à 16:59Mis à jour Le 11/09/2021 à 17:22

TOP 14 - Auteur d’une belle seconde période et grâce à, notamment, un doublé de Jean Bernard Pujol, Perpignan s’est imposé 33-20 face au BO. Ainsi, les Catalans se rattrapent après un premier match décevant la semaine passée à Brive et lancent vraiment leur championnat.

Trois mois après s’être quittés en finale de Pro D2, Biarritz et Perpignan se retrouvaient cet après-midi sur la pelouse d’Aimé Giral, pour un duel des promus alléchant. Et comme au mois de juin dernier, les Catalans l’ont emporté, au terme d’un match très plaisant.

Sous le soleil Catalan et dans un stade bien bruyant pour le retour du Top 14 à Perpignan, les locaux démarraient la rencontre de la meilleure des façons. Sur leur première incursion dans les 22 mètres du club basque, Tristan Tedder claquait un drop et mettait son équipe sur de bons rails (3-0). Mais ce sont les visiteurs qui se montraient dominateurs en ce début de match. Sur un temps fort dans le camp adverse, ils décidaient de taper en touche suite à une faute catalane, et Johnny Dyer, après une belle combinaison, débloquait le compteur de son équipe (3-7).

Cependant, deux cartons jaunes reçus par Francis Saili (10e) et Henry Speight (15e), pour des plaquages sans ballon, rééquilibraient quelque peu les débats. Profitant de cette double supériorité numérique, les coéquipiers de Damien Chouly reprenaient l’avantage grâce à une pénalité de Melvyn Jaminet, puis un essai de Jean-Bernard Pujol (13-7, 22e). Très bons dans les rucks, mais trop indisciplinés et maladroits en touche, les rouge et blanc étaient menés de six points à la pause (16-10).

Au retour des vestiaires, les locaux se montraient bien plus agressifs et dominateurs qu’en première période. Ainsi, ils prenaient rapidement le large grâce à un essai de Tristan Tedder sur une belle inspiration personnelle (23-10, 46e). Dix minutes plus tard, sur un nouveau temps fort des Catalans, Jean-Bernard Pujol était servi en bout de ligne et l’ailier, en plus de s’offrir un doublé, permettait surtout aux siens de creuser définitivement l’écart (30-13, 58e). L’essai d’Andy Cramond, à un quart d’heure de la fin, relançait un peu le suspense (30-20), mais Melvyn Jaminet redonnait un matelas confortable à ses partenaires cinq minutes plus tard (33-20). Le score ne bougeait plus jusqu’à la fin, malgré une dernière longue possession des rouge et blanc, finalement infructueuse.

Passée à côté de son match la semaine dernière à Brive, l’USAP s’est rattrapée devant son public et a su se remobiliser à la pause, pour dominer son adversaire par la suite. Le BO, de son côté, a payé cher son indiscipline et a quelque peu manqué de réalisme pour rentrer de Perpignan avec quelque chose.

Contenus sponsorisés