Icon Sport

Élisez votre XV de la saison de Top 14 : le second centre

Élisez votre XV de la saison de Top 14 : le second centre
Par Rugbyrama

Le 06/06/2020 à 08:55Mis à jour Le 06/06/2020 à 21:10

SONDAGE - En cette période d’arrêt des compétitions rugbystiques en France, Rugbyrama vous propose d'élire votre XV type de cette saison avortée du Top 14 2019-2020. En fonction des étoiles attribuées tout au long du championnat par Midi Olympique, nous avons sélectionné huit joueurs et c'est à vous de désigner le meilleur. Aujourd'hui, focus sur le second centre.

Thomas Combezou (Castres, 12 étoiles)

Pièce importante du club castrais depuis son arrivée en 2014, Thomas Combezou semblait pourtant, à 33 ans, parti pour réaliser la meilleure saison individuelle de sa carrière. Titulaire quasi-indéboulonnable du CO, il n'a démarré qu'un seul match sur le banc, lors de la première journée du Top 14. Toujours aussi tranchant en attaque, il était avant l'arrêt de la compétition le deuxième meilleur marqueur du championnat avec sept essais inscrits. Le "monsieur plus" de la formation de Mauricio Reggiardo.

Semi Radradra (Bordeaux-Bègles, 11 étoiles)

Seulement six titularisations en Top 14, mais la bombe fidjienne a tout de même réusi à marquer la saison de son empreinte. Revenu de la Coupe du monde dans une forme étincelante, l'ancienne superstar du rugby à XIII a signé son retour en Gironde en marquant cinq essais en neuf matchs. Un joueur toujours aussi inarrêtable balle en main, et qui continue de s'acclimater au XV match après match. Malheureusement pour l'UBB, il fera l'année prochaine le bonheur des Bristol Bears.

Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux) contre Castres

Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux) contre CastresIcon Sport

Thibaut Regard (Lyon, 10 étoiles)

Avec l'appel du jeune Pierre-Louis Barassi à la Coupe du monde puis la blessure de ce dernier à son retour, c'est bien Thibaut Regard qui a été le plus associé au capitaine Charlie Ngatai. L'ancien international U20 formé au club a fait un travail impressionant des deux côtés du terrain au service du collectif lyonnais. Marqueur de cinq essais en 14 matchs (8 titularisations), on se souvient de son doublé décisif lors de la victoire du LOU sur la pelouse du Racing 92 lors de la cinquième journée.

Jean-Baptiste Dubié (Bordeaux-Bègles, 9 étoiles)

Poussé dans le XV titulaire par l'absence de Radradra, le centre bigourdan, tout juste trentenaire, a formé avec Rémi Lamerat une paire redoutable de l'UBB tout le début du championnat. Parfaitement complémentaire de l'ancien castrais, Dubié a fait parler ses jambes de feu pour destabiliser les défenses et inscrire deux essais sur ses 11 matchs de championnat. Utilisé régulièrement par Christophe Urios même après le retour de Radradra, il devrait à nouveay avoir un rôle important la saison prochaine.

Jérémy Sinzelle (La Rochelle, 8 étoiles)

Bien connu des pelouses du Top 14 depuis maintenant plusieurs saisons, l'ancien parisien n'a plus à prouver sa polyvalence. Capable d'évoluer sur tous les postes de la ligne de trois-quarts, c'est principalement au centre qu'il s'est illustré cette année, palliant les absences répétées de Geoffrey Doumayrou (Mondial puis suspension). Associé à Pierre Aguillon ou Levani Botia, il été titularisé à 16 reprises en championnat, ce qui en fait le joueur le plus utilisé de l'effectif maritime.

Top 14 - Jérémy Sinzelle (La Rochelle) contre Castres

Top 14 - Jérémy Sinzelle (La Rochelle) contre CastresIcon Sport

Julien Hériteau (Toulon, 8 étoiles)

Transfuge du SUA cet été, le centre de 25 ans a inscrit pour son premier match avec Toulon....un doublé, à Armandie, face à son club formateur ! Pour sa première saison sur la Rade et à un poste où le roulement a été plutôt important, Hériteau a été titularisé à 8 reprises et inscrit quatre essais. Joueur au talent offensif certain et aux capacités athlétiques très intéressantes, il a fait partie de la liste de 42 joueurs appelés par Fabien Galthié pour préparer le 6 Nations 2020.

Nico Lee (Brive, 7 étoiles)

Blessé pendant la préparation estivale face au Racing 92, la recrue venue des Cheetahs n'est revenue à la compétition qu'en octobre. Mais s'est imposé dès son retour comme un pièce essentielle du XV de départ du CAB, étant titulaire sur 10 des 11 matchs de championnat auxquels il aurait pu participer. Excellent plaqueur et attaquant ultra-tonique, il est très difficile à arrêter lorsqu'il est servi lancé près de la ligne adverse. C'est d'ailleurs comme ça qu'il a inscrit un essai lors de sa première rencontre de Top 14 avec Brive, contre La Rochelle.

Bryce Heem (Toulon, 7 étoiles)

Là aussi un joueur d'une grande polyvalence. Capable d'évoluer également à l'aile ou à l'arrière, c'est au centre que le néo-zélandais a le plus été utilisé par Patrice Collazo. Joueur physique (1,93 m, 105 kg) et véloce très difficile à mettre au sol, Bryce Heem a donné stisfaction pour sa première saison au RCT. Si l'ancien des Chiefs et de Worcester n'a marqué qu'un essai en dix rencontres, il a réalisé plusieurs grandes performances, notamment à Pau lors de la 10ème journée où il a été élu homme du match.

Qui est le meilleur second centre du Top 14 2019-2020 ?

Sondage
12954 vote(s)
Thomas Combezou
Semi Radradra
Thibaut Regard
Jean-Baptiste Dubié
Jérémy Sinzelle
Julien Hériteau
Nico Lee
Bryce Heem
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés