Icon Sport

Perpignan frappe fort en s'imposant à Oyonnax

Perpignan frappe fort en s'imposant à Oyonnax

Le 04/03/2021 à 22:47Mis à jour Le 05/03/2021 à 08:41

Réduits à quatorze avant l'heure de jeu après un carton rouge reçu par Shahn Eru, les Catalans ont réussi l'exploit de s'imposer à Oyonnax, 35 à 28. En difficulté depuis un mois, l'Usap tient ici une victoire référence.

Quel match ! Le choc de cadors entre Oyonnax et Perpignan a tenu toutes ses promesses, ce jeudi à Charles-Mathon. Revanchardes, après des dernières prestations décevantes, les deux formations avaient à coeur de réagir. Elles nous ont offert un spectacle complètement fou, avec, à la clé, une victoire retentissante de l'Usap, 35 à 28. Aurélien Callandret (12e) et les Haut-Bugistes avaient pourtant inscrit le premier essai de la rencontre, avant une réaction catalane en fin de première période, grâce à deux réalisations de Melvyn Jaminet (22e) puis Lucas Bachelier (35e).

Dominateurs, les Sang et Or ont pourtant manqué de réalisme au cours de cette rencontre. Au retour des vestiaires, le troisième essai de Sadek Deghmache (48e) est finalement venu récompenser les efforts catalans. Mais les joueurs de Patrick Arlettaz ont bien failli tout perdre peu avant l'heure de jeu avec le carton rouge de Shahn Eru. Coupable d'un plaquage au niveau de la gorge de son adversaire, le deuxième ligne a laissé ses coéquipiers à quatorze.

Melvyn Jaminet marche sur l'eau

Oyonnax en a alors profité. Josh Tyrell (54e) et Loïc Crédoz (70e) ont permis au club de l'Ain de repasser en tête au tableau d'affichage à quelques minutes du terme de la rencontre... avant un incroyable éclair de génie signé Melvyn Jaminet.

Révélation de cette saison de Pro D2, l'arrière de l'Usap avait trouvé l'en-but en première période. Mais le meilleur marqueur du championnat ne s'est pas arrêté là et s'est transformé en double passeur décisif. Intenable, sur chaque ballon de contre-attaque, Jaminet a fait des misères à la défense oyonnaxienne.

Déjà décisif sur le troisième essai des siens en début du deuxième acte, le numéro quinze des Sang et Or a traversé tout le terrain avant de servir, comme un symbole, son capitaine Mathieu Acebes pour l'essai de la victoire. Sa précision au pied aura aussi été très précieuse, sans compter sa pénalité de près de soixante mètres manquée pour quelques centimètres.

Au cours d'une soirée qui aurait pu devenir cauchemardesque, après avoir perdu Shahn Eru sur carton rouge mais aussi son ouvreur Quentin Etienne sur blessure, l'Usap a trouvé les ressources pour signer une victoire référence. Les Catalans marquent les esprits et engrangent de précieux points au classement dans la course au top 2. En face, Oyonnax s'incline à nouveau sur sa pelouse contre un concurrent direct. Les Haut-Bugistes devront s'arracher sur cette fin de phase régulière pour glaner un barrage à domicile.

Contenus sponsorisés