Getty Images

Novès, c’est presque fini

Novès, c’est presque fini
Par Rugbyrama

Le 21/12/2017 à 15:56Mis à jour Le 21/12/2017 à 15:58

Si son avenir était incertain depuis la tournée d'automne, le sort de Guy Novès serait désormais réglé. Selon Midi Olympique, l’ancien patron du Stade toulousain ne devrait plus être sélectionneur pour le prochain Tournoi des 6 Nations. Son cas aurait été réglé au plus haut niveau fédéral, même si aucune communication ne sera faite avant le 27 décembre. Jacques Brunel est favori pour lui succéder.

Voilà, c’est fini. Ou presque si l'on en croit les indiscrétions issues de l’entourage de la FFR. Le temps des négociations semble être venu et devrait signifier la fin de Guy Novès à la tête des Bleus.

On devrait en savoir plus le 27 décembre, date à laquelle le président Bernard Laporte communiquera officiellement. D’ici là, il espère pouvoir rencontrer son homologue de la LNR, Paul Goze, afin de discuter de l’avenir du XV de France. Un avenir qui ne devrait pas passer par Guy Novès.

La tournée en Afrique du Sud avait fait du mal mais ce seraient surtout les test-matchs de novembre qui auraient eu raison des hommes en place depuis janvier 2016 (janvier 2012 pour Yannick Bru) à la tête des Bleus.

Affronter deux fois les Blacks et une fois les Sud-africains en une semaine, c’était sans doute trop pour une équipe décimée par les blessures, qui n'a jamais pu lutter à armes égales. Et le match nul face au Japon (23-23), dans un contexte de démoralisation total, a été le coup de grâce.

Sous contrat avec la FFR jusqu’en 2019, Novès, Bru et Dubois ne partiront pas sur une poignée de mains. Des négociations entre les différentes parties devraient s’ouvrir prochainement. Comme pour chaque divorce entre employeur et employés, elles devront aboutir à une séparation à l’amiable ou, dans un contexte moins apaisé, à un passage par un conseil des Prud’hommes. En attendant, les trois hommes pourraient être écartés de leurs fonctions à titre conservatoire, en début d’année 2018.

Jacques Brunel est favori pour succéder à Guy Novès. Il serait assisté de deux entraîneurs issus du Top 14.

0
0