Icon Sport

Drouin : "Elles ont voulu mettre du rythme mais c'est clairement notre point fort"

Drouin : "Elles ont voulu mettre du rythme mais c'est clairement notre point fort"

Le 29/07/2021 à 13:23Mis à jour Le 29/07/2021 à 13:27

JO 2020 – Les Bleues ont largement disposé du Brésil (40-5). Elles se positionnent idéalement pour se qualifier en quarts de finale. Pour Caroline Drouin, capitaine tricolore lors de cette deuxième rencontre de poules, la première journée de tournoi est un succès.

Quel est votre ressenti après cette première journée réussie et un premier pas vers la qualification ?

On n'est pas encore tout à fait qualifiées en quarts. Pour bien finir le travail il faudra une victoire demain (contre le Canada, ce vendredi à 2h30).

La victoire contre les Fidji fut acquise non sans mal. Les Fidjiennes vous ont-elles surprises ?

Oui, derrière l'écran on a pu se dire que l'équipe de France n'était pas en forme. Pour autant, je vous assure que les Fidji étaient vraiment en forme. Elles nous ont proposé une très belle opposition. Elles ont même fait le taf contre le Canada. C'était un gros match, un gros combat. Et mine de rien ça nous a servi car ça nous a lancé dans la compétition.

On parle beaucoup des conditions climatiques à Tokyo. Cela explique-t-il votre première rencontre en demi-teinte ?

Non, on était bien préparées physiquement et mentalement pour ça. On sait depuis longtemps que ça se joue à Tokyo et que les conditions des Jeux seraient uniques. Les conditions ne peuvent pas être une excuse. Puis nous avons bien bossé à Paris en chambre environnementale. On a pu aussi joué à Dubaï cette année malgré le Covid. Ce n'est pas quelque chose qui nous perturbe en ce moment.

JO Tokyo - Chloé Jacquet (France 7 féminines) contre le Brésil

JO Tokyo - Chloé Jacquet (France 7 féminines) contre le BrésilIcon Sport

En revanche, vous avez pu dérouler contre les Brésiliennes...

On avait aussi à cœur de bien finir la journée. On savait que le Brésil n'avait rien à perdre et allait tout donner contre nous. C'est ce qu'elles ont fait. Elles ont voulu aussi mettre du rythme mais c'est clairement notre point fort. On a bien réussi à contrer leurs attaques soutenues. Il fallait cette victoire pour se rassurer. Et confirmer après la victoire serrée contre les Fidji ce matin.

Justement, ce turnover a permis de voir que le groupe France était homogène...

On a la chance d'avoir un groupe assez riche qui nous permet de faire des rotations à tous les postes. C'est sur ça aussi qu'on mise. La compétition dure trois jours donc on aura besoin de la fraîcheur de tout le monde. On en profite pour faire tourner, voir plusieurs têtes au sein de l'équipe. Fanny Horta, qui est habituellement capitaine, était sur le banc des remplaçantes pour finir le match. J'ai eu l'opportunité de passer capitaine.

France 7 Féminine - Fanny Horta lors du premier match contre les Fidji

France 7 Féminine - Fanny Horta lors du premier match contre les FidjiIcon Sport

Cela crée-t-il de l'émulation au sein du groupe ?

Oui c'est de bon augure. Pas toutes les équipes ne peuvent se le permettre. Malgré les rotations l'équipe ne change pas. On peut adapter l'équipe en fonction de l'adversaire contre lequel on joue.

Êtes-vous déjà concentrées sur le prochain match contre le Canada ?

L'objectif a toujours été de finir premières de poule. Ça te donne un futur un peu meilleur que quand tu finis 2e. Mais ça restera toujours un gros quart quoi qu'il arrive. Oui on vise une victoire contre Canada. On a su qu'elles ont perdu contre les Fidji mais ça ne change rien.

Est-ce difficile de passer de l'émerveillement du début des Jeux à la concentration de la compétition ?

Notre préparation se situait à deux heures de Tokyo (près du Mont Fuji, N.D.L.R.). Pour le coup c'était agréable d'être à l'extérieur du village et ne pas sentir trop la pression des Jeux. En plus, vu les conditions Covid dans le village, cela nous a permis de rester entre nous. Nous sommes arrivées juste cette semaine au village, et au final ce n'est pas plus mal. On savait l'objectif, qu'on avait deux ou trois jours pour s'adapter à l'atmosphère olympique et vite basculer sur la compétition. Ce qu'on a plutôt bien réussi. Nous avons même eu la chance de participer à la cérémonie d'ouverture. On en a pris plein les yeux. Puis on s'est vite concentré sur le début de tournoi.

JO 2020 Tokyo - Chloé JACQUET (France 7 Féminines)

JO 2020 Tokyo - Chloé JACQUET (France 7 Féminines)Icon Sport

Pensez-vous déjà aux quarts de finale et à vos adversaires potentiels ?

On pense surtout au dernier match de poule. À tête reposée ce soir on fera les calculs mais le Canada, c'est un gros match demain matin. Il faut concrétiser et assurer cette première place de poule pour faire un bon quart de finale derrière.

En tant que capitaine, comment avez-vous senti le groupe lors de cette première journée réussie ?

Vraiment très bien, dans la lignée de notre préparation. On est prêtes, on a bossé pour, on sait ce qu'on a à faire. Maintenant on laisse couler un peu les choses.

Contenus sponsorisés