Top 14 - Le baromètre de Montpellier - Perpignan : Tom Ecochard et Posolo Tuilagi en guides, Louis Carbonel en dedans

Publié le Mis à jour
Partager :

Le succès retentissant de l’Usap chez le voisin montpelliérain, ce samedi (20-25), a été marqué par la vista de Tom Ecochard, l’impact de Posolo Tuilagi mais aussi les malheurs de Louis Carbonel et Bastien Chalureau, trop imprécis dans ce match décisif.

Les tops

  • Tom Ecochard

A 31 ans, Tom Ecochard n’a sûrement jamais été aussi fort. Entré en jeu prématurément à la place de Sadek Dehgmache, le demi de mêlée a fait preuve d’une vista précieuse pour permettre au collectif sang et or de renverser le rapport de force. Sa vision du jeu, sa capacité à mener ses avants et son sang-froid ont permis de bonifier la domination croissante des siens.

  • Posolo Tuilagi

Le deuxième ligne a été contenu et sanctionné en début de partie mais il est monté en puissance au fil des minutes et son impact a causé des ravages dans la défense héraultaise. Son nombre de défenseurs battus – six – parle à lui seul. En défense, il a été intraitable.

Perpignan est inarrêtable ! L’Usap a remporté le bouillant duel face à Montpellier dans une ambiance de folie et entre pour la première fois de la saison dans le top 6.
Le résumé de la rencontre -> https://t.co/c0DviM1z5g pic.twitter.com/jK1uv2Y67Y

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) April 27, 2024
  • Kélian Galletier

Le rendez-vous était spécial pour lui. Le flanker a été à la hauteur de l’événement d’entrée avec un gros plaquage. Sa technique et sa science du jeu ont été déterminantes à l’image de ce ballon volé à l’alignement héraultais (67e) sur ce qui ressemblait à une balle de match avant l’heure. Ses alter ego de la troisième ligne – le percutant Oviedo et l’hyperactif Sobela – ont été de précieux alliés.

  • Lucas Dubois

Les trois-quarts de l’Usap ne manquent ni de talent ni de caractère, à l’image de Lucas Dubois. L’ailier a été décisif à sa manière en grattant un ballon sur sa ligne à la fin de la première période. Il a récidivé en début de second acte et a été vif sur chacune de ses interventions à l’image de ce renvoi (64e) parfaitement exploité.

Les flops

  • Louis Carbonel

Pour tout ouvreur-buteur, les conditions du jour n’étaient pas optimales ce samedi à Montpellier avec un vent étourdissant. Mais au-delà des neuf points égarés face aux perches (dont une pénalité à 22 mètres face aux perches), Louis Carbonel a été trop peu inspiré dans ses prises de décision et dans son exécution. A l’image de cette tentative en solitaire coffrée par Lucas Dubois – malgré une bonne situation à jouer au large, en supériorité numérique – juste avant la pause.

Dans des conditions difficiles, Louis Carbonel a oublié neuf points au pied.
Dans des conditions difficiles, Louis Carbonel a oublié neuf points au pied. Icon Sport - Alexandre Dimou

  • Bastien Chalureau

Le deuxième ligne s’est efforcé de mettre de l’impact – onze plaquages, tout de même - mais son bilan a été déficitaire, à l’arrivée. L’international a concédé trois pénalités dont une, dans le camp adverse, a amené à son exclusion temporaire (49e). Cet excès d’engagement a assurément été un des tournants de la partie, alors en faveur des locaux.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Jeff66 Il y a 23 jours Le 28/04/2024 à 08:30

Louis retourne au RCT tu perds ton temps au MHR