Icon Sport

De nouveau en barrage contre Oyonnax, la force de l'habitude pour Colomiers

De nouveau en barrage contre Oyonnax, la force de l'habitude pour Colomiers

Le 13/05/2022 à 08:59Mis à jour Le 13/05/2022 à 09:08

PRO D2 – Colomiers a validé sa qualification au terme d'une victoire peu convaincante contre Agen. Mais la qualification est au bout et c'est bien là l'essentiel. Opposés à Oyonnax en barrage comme il y a un an, les hommes du duo Julien Sarraute-Fabien Berneau veulent prouver qu'ils ont progressé.

L'ultime rendez-vous de la phase régulière contre Agen ne restera pas dans les annales. Et ce ne sera certainement pas le seul. Mais Colomiers a arraché sa qualification pour la phase finale. Et c'est précisément ce qu'on veut retenir au club, où on a exprimé de façon unanime un soulagement teinté de détermination. "Bien sûr, on est soulagé de cette victoire, c'était le plus important, réagissait Julien Sarraute à la fin du match. Elle a été dure car en face c'était costaud."

Les joueurs à la Colombe se rendront donc à Oyonnax vendredi prochain pour une revanche de la saison passée. A l'époque ils s'étaient inclinés 28-22. Depuis, les débats se sont équilibrés puisqu'ils ont remporté leurs deux matchs de la saison. "Au final jouer à l'extérieur nous enlèvera un peu la pression. Puis la route pour aller à Oyonnax, on la connaît maintenant", souriait le troisième ligne Aldric Lescure, titulaire lors du barrage.

Les deux confrontations de la saison en cours sont d'ailleurs deux références dans la saison de Colomiers. Lors de la 2e journée, il avait fallu remonter un déficit de douze points avant de s'imposer grâce à la botte de Thomas Girard. En janvier dernier, c'est tout l'inverse. Les Columérins avaient mis une intensité telle dans le premier acte que les Oyomen, sonnés, n'avaient jamais pu refaire leur retard. La qualité haut-garonnaise dans le jeu de déplacement et dans les couloirs extérieurs avait à chaque fois fait mouche contre la puissance aindinoise.

Tous ces paramètres font que Colomiers n'a pas envie de partir battu vendredi prochain. "Je pense et j'espère qu'on a appris de la saison dernière, réagissait le centre Florian Nicot, honoré à l'issue de la rencontre. On va bien se préparer. Je pense que pour Colomiers, ce n'est plus une fin en soi de se qualifier. C'était le cas avant, mais ça fait deux années de suite qu'on se qualifie. Tout en restant humble, on a envie d'être compétitifs et de faire quelque chose de bien la semaine prochaine." "Nous avons eu une forme de pression avant et au début du match. Il faut en tirer les enseignements, ça nous fera grandir très certainement ", promettait l'entraîneur en chef Julien Sarraute.

Contenus sponsorisés