Icon Sport

Biarritz : nouveau retournement de situation autour du projet Aguilera !

Biarritz : nouveau retournement de situation autour du projet Aguilera !
Par Midi Olympique

Le 23/11/2021 à 17:58Mis à jour Le 23/11/2021 à 18:05

TOP 14 - Alors que le lancement du projet Aguilera, censé rénover le stade du BOPB et lui adjoindre un centre de formation adapté, devait être officialisé cette semaine, une conseillère municipale annonce aujourd'hui que tout est à nouveau remis en cause... voire enterré !

Nous vous annoncions il y a une quinzaine de jours que le « projet Aguilera », le cœur de la guerre froide entre les dirigeants du BOPB et la mairie de Biarritz, était enfin sur le point d'aboutir. A ce sujet, la maire de Biarritz Maïder Arosteguy nous confiait alors : "Tout est relancé. On est actuellement en train de retravailler la copie de départ. De part et d'autre, il y a une réelle volonté de faire avancer le projet Aguilera". A l'instant où on l'invitait à livrer quelques précisions, madame Arosteguy poursuivait ainsi : "Je ne peux vous donner de détails. Mais c'est une très bonne nouvelle. On travaille sur une pérennisation du club sur son territoire d'origine".

Selon nos informations, le projet devait donc être rendu public cette semaine et les dirigeants du BOPB avaient d'ailleurs annoncé la bonne nouvelle au groupe professionnel. Ce mardi, une conseillère municipale de Biarritz, Corine Martineau, a néanmoins annoncé sur les réseaux sociaux que si "le financement avait été trouvé et validé", la date limite de dépôt du dossier avait quant à elle été dépassée et empêchait donc toute faisabilité du projet.

Selon toute vraisemblance, le projet de Jean-Baptiste Aldigé et de la famille Gave semble donc aujourd'hui revenu au point mort. Pour mieux repartir demain ? Plus le temps passe et plus on est en droit d'en douter. Pour rappel, les pistes de délocalisation à Lille ou Saint-Sébastien ayant été abandonnées par les dirigeants du BOPB, il reste deux options à ceux-ci, si jamais le projet Aguilera n'était pas accompli : ou une poursuite en l'état, avec des installations qu'ils jugent obsolètes et inadéquates aux standards du rugby professionnel... ou la fermeture pure et simple du club. Quand, et surtout comment, se terminera donc le feuilleton de la Cote basque ?

Contenus sponsorisés