Icon Sport

Top 14 - Jean-François Fonteneau (Agen) : "Pas tout à fait là où nous voudrions..."

Fonteneau : "Pas tout à fait là où nous voudrions..."

Le 01/01/2019 à 16:12Mis à jour Le 01/01/2019 à 16:15

BILAN 2018 - Le SUALG a vécu une année 2018 très dense. Débutée dans la douleur avec notamment un revers historique à Lyon, elle s'est poursuivie dans l'allégresse d'un maintien brillamment acquis, avant d'être marquée par le départ de Mauricio Reggiardo et une entame d'exercice 2018/2019 très contrariée. Bilan et perspectives avec le président Jean-François Fonteneau.

Rugbyrama : Quel regard portez-vous sur l'année 2018 du SUALG ?

Jean-François Fonteneau : Il est un peu mitigé, forcément. Pour ce qui est de la saison 2018/2019, nous ne sommes évidemment pas tout à fait là où nous voudrions sur le plan comptable... Je l'ai déjà dit, nous sommes conscients de nos lacunes mais si nous n'avions pas manqué quelques situations, sur quelques matchs, nous serions mieux classés que cette treizième place. Beaucoup de monde peut dire la même chose mais ça pèse vraiment pour nous. Pour ce qui concerne la saison dernière, nous avons fait une très belle fin de championnat. Il en reste quelque chose de très fort et d'ancré. Cela a donné une bonne image du club, nous a amené un vrai capital sympathie. C'était galvanisant et cela nous a portés. Disons que c'est le genre de choses qui donne une bonne énergie. Et il en faut !

Qu'est-ce qui vous a le plus marqué ?

J.F.F. : Deux choses : notre grosse défaite à Lyon fin janvier (71-17, N.D.L.R.) a eu un côté très déstabilisant. Cela fait partie du sport, mais cela n'en était pas moins violent. C'était vraiment rude, pour ne pas dire autre chose. Ça blesse profondément et on se demande un peu ce qu'on fait là dans ce genre de moments... L'autre chose qui m'a marqué sur le plan sportif, c'est notre victoire contre Clermont à Armandie (27-17 le 28 avril). Ce n'était peut-être pas le Clermont de cette année mais cela s'inscrivait bien dans la continuité de notre bonne fin de saison. C'était très symbolique pour nous.

Top 14 - Alivereti Raka (Clermont) contre Agen

Top 14 - Alivereti Raka (Clermont) contre AgenIcon Sport

Est-ce votre meilleur souvenir ?

J.F.F. : Il y a aussi eu le succès à domicile face à Oyonnax (36-21 le 6 avril) qui a été capital pour la fin de la saison. J'avais senti une très forte unité dans ce groupe qui avait envie de soulever des montagnes, de passer par-dessus même, pour se sauver. Dans ce type de moments, on vit des choses très spéciales. Le contexte n'était pas simple, nous étions à la croisée des chemins, sportivement mais aussi en terme de projets puisque nous avions besoin de fédérer le tissu local autour de nous. A Agen, il y a beaucoup de TPE et de PME qui nous soutiennent mais les deux filières importantes chez nous, que sont l'agroalimentaire et l'agriculture, ne sont pas présentes. Ce genre de succès aide beaucoup et permet de mieux s'identifier à l'équipe.

Top 14 - Mauricio Reggiardo (Agen)

Top 14 - Mauricio Reggiardo (Agen)Icon Sport

2018 a également été marquée par l'annonce du départ de Mauricio Reggiardo fin août. Avec le recul, comment l'avez-vous vécu ?

J.F.F. : Je n'ai pas voulu le mettre en avant mais cela a été un événement majeur et cela nous a mis dans une situation difficile pour le début de la saison. Nous avons une relation très particulière avec Mauricio, il avait signé pour deux ans supplémentaires et j'avoue que sa décision a été très dure à accepter personnellement. Il y a non seulement eu le départ de Mauricio mais aussi 19 ou 20 fins de contrat de joueurs à gérer. Tout cela a été très déstabilisant... Cela a pesé sur notre entame de saison, et cela continue d'avoir un impact à mon avis. Même si les joueurs sont attachés au club pour différentes raisons, je crois qu'il y a quelque chose en plus quand on se bat pour sa survie en sachant qu'on sera encore là l'année d'après. Je sais que la majorité des joueurs sera à la hauteur mais l'an dernier, le fait que presque tout le monde soit encore là cette saison a amené une vraie dimension collective à notre aventure.

Que souhaitez-vous pour 2019 ?

J.F.F. : Sur le plan sportif, quelques victoires un peu fortes en début d'année nous feraient beaucoup de bien. Contre Toulouse à Armandie pour le premier match par exemple... (sourire)

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0