Icon Sport

Droit TV : le Pro D2 dans l’impasse

Droit TV : le Pro D2 dans l’impasse
Par Rugbyrama

Le 11/06/2020 à 16:17Mis à jour Le 12/06/2020 à 13:11

PRO D2 - Si Canal + a acquis les droits exclusifs du Pro D2 l’été dernier pour sept ans (2020/2027), la chaîne cryptée n’aurait pas la volonté, à l’exception de l’affiche du jeudi soir, de la diffuser et espérait la "sous-licencier" à Eurosport. Las, les négociations sont à l’arrêt, la faute notamment à une programmation votée il y a seulement quelques semaines qui ne séduit pas.

Volte-face en Pro D2. Réunis à la demande du président de la LNR Paul Goze mercredi en fin d’après-midi, les présidents des clubs évoluant au sein de cette deuxième division professionnelle ont eu à nouveau à travailler sur la programmation TV de leur compétition pour la saison prochaine. Avec un nouveau vote pour une nouvelle option. Et pour cause. Il y a quelques semaines de cela, ces derniers avaient déjà voté sur ce même sujet. Ils avaient alors opté pour un retour de la Pro D2 le samedi. La programmation, devait donc voir une affiche se dérouler le jeudi soir sur Canal + sport, mais surtout cinq rencontres en multiplex le samedi à 18h30, les deux dernières affiches étant placées le samedi en "prime-time" et le dimanche en début d’après-midi. Seulement, ce choix avait essentiellement été dicté par l’annonce faite quelques jours plus tôt par la Ligue Nationale de Rugby et Canal+. Place au Top 14 sur les créneaux du vendredi soir (21h), jusque-là exclusivement dédié à la Pro D2, et du dimanche soir (21h), le tout emballé dans une communication ultra-positive. Le rugby français profitait surtout de la place laissée libre par le football et plus particulièrement la Ligue 1. Ni plus, ni moins.

Seulement voilà, il semblerait aujourd’hui que la situation se soit compliquée. Souvenez-vous. L’appel d’offres pour les droits de la Pro D2 a rendu son verdict l’été dernier. Canal+, détenteur jusque-là d’une affiche par journée, en a obtenu les droits exclusifs jusqu’en 2027 contre un chèque moyen de 8M€ annuels, soit une hausse de 30% des revenus du championnat. Une bonne nouvelle pour les clubs, un coup dur pour Eurosport, propriété du groupe Discovery, jusque-là diffuseur de sept des huit rencontres à chaque journée.

Droit TV : le Pro D2 dans l’impasse

Droit TV : le Pro D2 dans l’impasseIcon Sport

Toutefois, selon nos informations, Canal + n’aurait jamais eu la moindre volonté de diffuser la Pro D2 sur ses antennes, exception faite de l’affiche du jeudi soir. En procédant ainsi, Canal +, avec la complicité de la LNR, a surtout pu agir à sa guise quant à la programmation du Top 14, sans se soucier de la visibilité de la Pro D2. La raison ? Comme le prévoyait l’appel d’offres en cas de victoire pour un ayant droit unique, ce dernier peut réaliser selon sa volonté des sous-licences afin de rentabiliser plus facilement son investissement. Aussi, l’objectif des dirigeants de la chaîne cryptée était de "sous-licencier" la Pro D2 de nouveau à Eurosport. Au cours de plusieurs réunions au sein de la LNR, Paul Goze ou son directeur général Emmanuel Eschalier n’ont jamais fait mystère, auprès des présidents de Pro D2, de cette stratégie.

Et c’est bien là que le bat blesse aujourd’hui. Selon nos informations, les négociations entre Canal + et Eurosport pour la mise en place d’une sous-licence sont à l’arrêt. La chaîne du groupe Discovery aurait clairement annoncé ne plus être intéressée par les droits de diffusion d’une compétition en concurrence frontale avec le Top 14. Et pour cause. Le multiplex de Pro D2 avec cinq rencontres placées le samedi à 18h30 serait face aux quatre rencontres de Top 14 diffusées sur Canal + sport. Quant à l’affiche du samedi soir, elle aurait en face d’elle Jour de rugby. Evidemment, d’autres chaînes de télévision ont été sondées. En vain. La crise sanitaire conjuguée à la crise économique qui s’annonce frappe de plein fouet les détenteurs de droits.

Droit TV : le Pro D2 dans l’impasse

Droit TV : le Pro D2 dans l’impasseEurosport

Voilà pourquoi le président de la LNR Paul Goze a incité les présidents de Pro D2 à modifier le cahier des charges. Mercredi soir, au cours d’une visioconférence, ces derniers ont donc voté (11 voix contre 5) pour une alternative à la première programmation proposée. Puisque les diffuseurs ne veulent pas notamment du multiplex de Pro D2 le samedi à 18h30, il sera proposé désormais un créneau le vendredi soir à 19h00. Objectif : permettre à Canal + de reprendre les négociations avec Eurosport ou un éventuellement un autre diffuseur. A voir. En attendant, à deux mois et demi de la reprise de la compétition, l’urgence est absolue.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés