Icon Sport

Champions Cup - Victoire du Racing avec un doux parfum de hold-up

Victoire du Racing avec un doux parfum de hold-up

Le 13/10/2018 à 19:42Mis à jour Le 14/10/2018 à 11:50

CHAMPIONS CUP - Ce samedi à l’occasion de la première journée de Champions Cup, le Racing 92 a gagné 14 à 13 au Parc y Scarlets de Llanelli. Dans cette poule 4, ce premier choc pour les vice-champions d’Europe tricolores de l’édition précédente a été marqué par l’extrême réussite des Franciliens qui gagnent dans les dernières secondes de ce match traquenard.

Le premier acte aura été très serré et tactique pour les Franciliens, avec nombre de coups de pieds de pression. L’ouvreur O’Brien a aussi vécu un calvaire parachevé par sa blessure qui l’a obligé à céder sa place à la pause (7-3). Surtout, il a laissé les siens à 14 et a permis à Chauveau et Chouxzenaux de profiter de cette supériorité numérique. Le premier s’est fait la belle au ras dans les 22m quand le second, au soutien, a marqué sous les poteaux le premier essai de ce match disputé sous la pluie et le vent.

Champions Cup - Baptiste Chouzenoux (Racing 92) marquant un essai contre les Scarlets

Champions Cup - Baptiste Chouzenoux (Racing 92) marquant un essai contre les ScarletsIcon Sport

Mais le réveil gallois aura sonné dès la reprise. Davies, le demi de mêlée a d’abord joué un petit côté seul près mêlée à 5m pour redonner de l’espoir aux siens. cinq minutes plus tard, McNicholl doublait la mise après une longue possession. Avec un ballon tapé rasant dans le dos de la défense, l’ailier était le premier à récupérer la munition pour marquer en glissant.

Les actions décisives du capitaine Chavancy

En suivant, les Français ne se sont quasiment plus procurés d’action d’essai ni n'ont pu jouer dans les 22m adverses. Trop de ballons tombés et trop de passes au pied imprécises. Mais le pack a pris les choses en mains. Si le duel en conquête a été équilibré tout ce match durant, deux dernières pénal’touches ont été décisives. Sur la deuxième, le capitaine Chavancy est venu se mêler aux avants pour donner une seconde impulsion au maul. Davies s’est alors grossièrement mis à la faute et la sanction a été double : carton jaune et essai de pénalité ! Et le club des Hauts-de-Seine de passer devant d'un point au meilleur des moments.

Sur une dernière possession, le centre historique des hommes de Travers et Labit est venu gratter au sol et enterrer les espoirs de comeback de Scarlets qui se contentent d’un bonus défensif. L’opération est en revanche juste parfaite pour ce Racing 92 qui n’aura pas trouvé de solutions offensives mais qui aura eu la moelle nécessaire pour gagner ce premier match sur une terre de Llanelli toujours difficile à conquérir.

Contenus sponsorisés
0
0