AFP

Toulouse à l'usure

Toulouse à l'usure
Par Rugbyrama

Le 20/12/2008 à 14:00Mis à jour

Sans être exceptionnel, Toulouse a aisément disposé de Mont-de-Marsan à Ernest-Wallon (27-6) dans le choc des extrêmes, avec le bonus offensif en prime. Les hommes de Guy Novès signent leur 9e victoire consécutive en Top 14 et sont sacrés champions d'auto

Finalement, le retour sur les terrains du Top 14 de Vincent Clerc, absent depuis huit mois, a été la principale attraction de l'après-midi à Toulouse. D'abord plusieurs ballons joués dans la ligne pour se mettre en jambes. Puis une belle occasion d'essai à la 39e minute sur laquelle il n'a échoué qu'à deux mètres de l'en-but adverse. Quelques percussions en seconde période et l'ailier international pouvait sortir sous les ovations du public à la 68e minute. Rassurant au passage tous ceux qui étaient sceptiques quant à sa capacité à retrouver rapidement son meilleur niveau.

Pour le reste, il faut avouer que l'on s'est un peu ennuyé du côté d'Ernest-Wallon. Et savoir quand les Toulousains finiraient par inscrire l'essai du bonus a été le seul véritable suspense de ce match. Car bien que brouillons durant la première mi-temps, les champions de France ont fait le break grâce à deux coups d'éclat de leur ligne arrière. D'abord à la 11e sur un essai de Fritz suite à une belle percée de Du Toit. Puis grâce à Médard à la 32e après une touche rapidement jouée et un superbe relais de Poitrenaud. Deux pénalités de Lafforgue (5e et 40e) permettaient toutefois aux Montois de rester dans le match et de n'être menés que de neuf points à la pause (15-6).

Le strict minimum

Au retour des vestiaires, les Landais continuaient leur belle résistance pendant que le leader toulousain bafouillait son rugby. Et n'arrivait pas à prendre le large. Il a ainsi fallu attendre la 56e minute et un essai en bout de ligne de Jauzion pour voir les 'rouge et noir' s'offrir un peu d'air (20-6). Et surtout le précieux point de bonus offensif. Une avance rapidement confortée par un nouvel essai plein d'opportunisme de Poitrenaud quatre minutes plus tard. Ternisien ne parvenait pas à maîtriser le ballon à la réception d'une chandelle de Du Toit et l'arrière toulousain en profitait pour mettre les siens à l'abri (27-6).

Et alors que le public local pouvait légitimement espérer un festival d'essais toulousains en fin de match, les joueurs haut-garonnais se contentaient de gérer leur avance au score. Plus aucun point n'était marqué. Les Montois, malgré cette défaite, pouvaient repartir satisfaits d'avoir évité de prendre une "valise" comme le craignait leur entraîneur, Eric Lamarque, avant la rencontre. De leur côté, les Toulousains ont réalisé le strict minimum et, avec cette 9e victoire de rang en championnat, accentué un peu plus leur avance en tête du Top 14.

Contenus sponsorisés