Icon Sport

International - Vers la fin des tournées

Vers la fin des tournées
Par Jeremy FadatPar Pierre-Laurent Gou via Midi Olympique

Le 23/09/2018 à 19:39Mis à jour Le 25/09/2018 à 11:26

INFORMATIONS MIDI OLYMPIQUE - Les tournées et test-matchs internationaux pourraient bientôt disparaître. En juillet à San Francisco, le vice-président de World rugby Agustin Pichot a lancé son grand projet : créer une ligue mondiale, à l’instar du football. Le but serait de supprimer les tournées estivales et automnales, pour instaurer une compétition internationale tous les ans en novembre.

San Francisco, lieu de révolution ? C’est là, fin juillet, que le rugby à 7 a sûrement changé de dimension lors de la Coupe du monde qui se disputait sur place et qui a rencontré un succès aussi impressionnant que prometteur. Mais, en coulisses, une nouvelle page du rugby à XV, et de son calendrier international, a aussi commencé à s’écrire.

Selon nos informations, au sein de la cité californienne, l’Argentin Agustin Pichot, vice-président de World Rugby depuis mai 2016, a initié une réunion avec le président de Fédération néo-zélandaise Steve Tew, celui de la Fédération française Bernard Laporte, ainsi que le directeur exécutif de la Fédération sud-africaine Jurie Roux, pour leur exposer son grand projet. Son idée : supprimer les tournées estivales et automnales, puis créer tous les ans une compétition internationale, calquée sur la Ligue des Nations du football, en novembre. La proposition de l’ancien demi de mêlée puma aurait alors reçu un accueil plutôt enthousiaste des dirigeants présents. Notamment de la part de Steve Tew, qui se serait immédiatement montré favorable à une telle résolution.

Première édition dès 2020

Depuis San Francisco, le plan a déjà fait son chemin. Surtout, les contours du projet et de sa mise en place ont considérablement avancé. En effet, le but serait de voir naître une première édition dès 2020, soit un an après la Coupe du monde japonaise. Chaque année, la Ligue des Nations concernerait les douze meilleures équipes internationales des deux hémisphères, selon le classement World Rugby, avec un système de montées et de descentes. Elles seraient ainsi réparties en quatre poules de trois formations.

Agustin Pichot (vice-président de World Rugby)

Agustin Pichot (vice-président de World Rugby)Icon Sport

Au total, la compétition se disputerait sur cinq dates au mois de novembre : trois matchs de poule (soit un match entre toutes les équipes de chaque groupe) puis les quatre premiers de poule seraient qualifiés pour les demi-finales, dont les vainqueurs se retrouveraient en finale. Il est d’ailleurs prévu que les demies et la finale soient organisées sur un seul et même lieu. Cette Ligue mondiale se déroulerait tour à tour dans l’hémisphère Nord puis l’hémisphère Sud. Ainsi, en 2020, c’est le Nord qui devrait recevoir la première édition si le projet va à son terme. L’idée serait aussi que les quatre poules soient réparties dans plusieurs pays différents. Prenons un exemple : la France pourrait accueillir le groupe A, l’Angleterre le groupe B, l’Italie le groupe C et l’Irlande le groupe D.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0