6 Nations 2024 - La France se reprend, l'Angleterre enchaîne... Nos pronos pour la 2eme journée

Par La rédaction
  • Les Français doivent se reprendre en Ecosse.
    Les Français doivent se reprendre en Ecosse. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le Mis à jour
Partager :

Le Tournoi des 6 Nations 2024 continue ce week-end avec en ouverture le XV de France qui devra se racheter en Écosse, ce samedi (15h15). Dans la foulée, l'Angleterre recevra les Gallois, avant que l'Irlande ne reçoive l'Italie dimanche. Découvrez les pronos de la rédaction pour cette deuxième journée !

Pour jouer avec Parions Sport, cliquez ici

  • Écosse - France 

À Édimbourg, vous trouverez des châteaux et des manoirs à chaque coin de rue. Il vous sera même proposé de passer des nuits dans des établissements hantés. La capitale écossaise ne serait-elle pas le meilleur moyen pour le XV de France de chasser ses fantômes ? Tous les joueurs ont-ils digéré l'élimination en quart de finale de la Coupe du monde ? En tout cas, les Bleus doivent laver l'affront du Vélodrome au plus vite ! Si le match sera disputé et le succès difficile à aller chercher, la rédemption n'en serait que plus belle sur cette inhospitalière pelouse de Murrayfield.

En 2018, les Bleus de Jacques Brunel connaissent un épisode houleux en Écosse. Entre la défaite marquant 330 jours sans victoire et les affaires nocturnes et extra-sportives qui entourent cette virée écossaise, récit d’un week-end pour le moins turbulenthttps://t.co/OstKYxUQLZ

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 9, 2024

Passé le plaisir d'écouter Flower of Scotland joué par la cornemuse située sur le toit du stade, les Français devront batailler durant 80 minutes contre les hommes de Gregor Townsend. Pour cela, ils devront réussir leur entame, au contraire de celle contre l'Irlande. Ils pourront s'inspirer de leur dernière visite dans la capitale écossaise. Avec des essais de Paul Willemse et de Yoram Moefana dans le premier quart d'heure de jeu, la France avait assommé son adversaire. Avec le retour de Cameron Woki, les hommes de Fabien Galthié devront aussi assurer leurs ballons en conquête pour pouvoir bénéficier de munitions dans le camp adverse, un des péchés de ce lourd revers contre les hommes en vert. 

Si les Bleus se présenteront diminués avec les absences, pêle-mêle, de Thibaud Flament, Emmanuel Meafou, Anthony Jelonch, Romain Ntamack ou d'Antoine Dupont, leurs adversaires eux aussi seront privés de plusieurs cadres. Le capitaine de touche Jonny Gray, le dynamiteur supersonique Darcy Graham, le fin relanceur d'Ernest-Wallon Blair Kinghorn et le toujours actif Luke Crosbie n'ont pas pu répondre à l'appel de leur sélectionneur

Notre pronostic : les Bleus retrouvent la victoire, les Écossais se contentent d'un bonus défensif.

  • Angleterre - pays de Galles

Attention chantier ! Cette rencontre entre Anglais et Gallois opposera deux équipes en pleine reconstruction, ce samedi à 17h45. Pour les deux sélections, les bases ont été posées pendant la Coupe du monde. Du côté du XV de la Rose, des cadres comme Owen Farrell ou Courtney Lawes ne sont plus là, comme Marcus Smith blessé, comparé à la troisième place glanée lors d'un automne réussi dans l'hexagone. Mais les Theo Dan, Freddie Steward, Ben Earl ou Ollie Chessum sont désormais des noms vite couchés par Steve Borthwick sur une feuille de match. Les petits nouveaux Ethan Roots, Tommy Freeman, Fin Smith ou Chandler Cunningham-South sont de belles promesses mais ce XV de la Rose reste encore tendre, à l'image de cette première mi-temps ratée à Rome. 

Côté gallois aussi il n'y a qu'une mi-temps à retenir de cette entrée en matière dans le Tournoi. Dépassées dans le premier acte par le XV du Chardon, les ouailles de Warren Gatland se sont reprises en seconde période. Le capitanat confié à Dafydd Jenkins illustre bien la volonté de se tourner vers la jeunesse et de refermer la page de la brillante génération passée des Alun Wyn-Jones, Liam Williams, Dan Biggar et compagnie. Si quelques cadres sont encore là pour chapeauter la jeunesse, comme George North ou Josh Adams, beaucoup de joueurs sont inexpérimentés au niveau international, à l'image de Ioan Lloyd, Cam Winnett ou Alex Mann. Cet apprentissage devrait passer par une défaite à Twickenham...

Notre pronostic : un succès de l'Angleterre

  • Irlande - Italie 

Il sera difficile de créer du suspens concernant l'issue de cette rencontre, malgré toute notre inspiration. Alors, allons-y franco : l'Irlande va empocher cinq points contre l'Italie. Le XV du Trèfle a reverdi contre la France et a montré que l'accroc lors du Mondial avait été bien digéré. Avec Garry Ringrose sur le retour, l'infirmerie irlandaise ne compte plus que Jimmy O'Brien et Mack Hansen parmi ses pensionnaires. Une des seules incertitudes concernait la succession de Jonathan Sexon à l'ouverture. Après un début de match approximatif, Jack Crowley s'est bien repris et a livré une rencontre, au final, rassurante pour l'avenir. Bref, tout va bien à Dublin !

Côté Italie, pour cette première avec Gonzalo Quesada comme sélectionneur, il y a eu, comme souvent, une première mi-temps encourageante voire satisfaisante. Mais, une fois de plus, la Nazionale s'est sabordée en deuxième période. Face à une Irlande peu connue pour faire des sentiments, attention à ce que l'addition ne soit pas trop lourde.

Notre pronostic : l'Irlande l'emporte et empoche le bonus offensif

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (13)
Etcheco64 Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 14:37

Je ne serai pas aussi optimiste... L' Ecosse à fait une 1ère mi temps très sérieuse face aux Gallois, et sont tombés dans la facilité en 2ème. Ils se sont vu le match gagné trop vite. Je ne les vois pas faire 2 fois la même erreur, surtout à la maison face à des bleus malades... je vois bien une courte victoire de l'écosse, avec pas mal de points des 2 côtés par contre parce que les défenses des 2 équipes sont loin d'être au niveau en ce début de tournoi...

Pil2dax Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 13:24

Victoire de la revanche pour nos coqs, je ne suis pas inquiet plus que ça. Je n'ai pas dit simple, mais je dis sérieux et appliqués. Rien de plus, rien de moins. Je leur souhaite de s'être nourris de tous ces commentaires déplacés pour remettre à leur place leurs auteurs aigris.

Babati Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 12:56

C'est aujourd'hui que nous allons surtout voir si Aldritt est le meilleur 8 au monde.
Dans la tempête, est-il un meneur d'homme!?
Dans la tempête, va t-il faire avancer l'équipe!?
Dans la tempête, va t-il prendre les bonnes décisions!? ( taper les pénalités par exemple! contre l'Irlande, le staff voulait que les pénalités soient tapées et il a décidé d'aller à chaque fois en touche! On voit le résultat alors qu'il faut absolument dans le rugby moderne coller au score pour faire douter)