6 Nations 2024 - Le fait du match de pays de galles - Écosse : l’indiscipline écossaise permet la remontada galloise

Par Nicolas Augot
  • Les Gallois ont failli réaliser une 'remontada' incroyable face à l'Ecosse.
    Les Gallois ont failli réaliser une 'remontada' incroyable face à l'Ecosse. - PA Images / Icon Sport
Publié le
Partager :

L’Écosse menait 27 à 0 sur la pelouse du Principality Stadium de Cardiff en début de seconde période avant un incroyable retournement de situation. Les Gallois parvenaient à marquer 26 points pour une fin de match haletante. Ils ont profité de l’indiscipline écossaise.

L'Écosse a remporté son premier match du Tournoi des 6 Nations. Un succès qui était attendu à Cardiff tant la sélection de Gregor Townsend était annoncée bien supérieure à la jeune équipe galloise. D’ailleurs, l’expérience de Finn Russell et de ses partenaires a permis au XV du Chardon de mener 20 à 0 à la pause avant que Duhan Van Der Merwe n’aggrave encore la marque dès le retour des vestiaires (27-0 à la 43e minute de jeu). L’Écosse pouvait alors tranquillement penser à la réception de la France le week-end prochain à Édimbourg, en présentant de sérieux arguments face à des Bleus en plein doute.

Mais la machine s’est enrayée. La faute à l’indiscipline écossaise qui a permis aux Gallois de tenir le ballon pour une folle remontée au tableau d’affichage. Les Diables Rouges profitaient des coups de sifflet en leur faveur pour donner le tournis à la défense d’un XV du Chardon méconnaissable. Les écossais ont écopé de seize pénalités pendant cette rencontre, soit quatre fois plus que les Gallois. Ils ont aussi reçu deux cartons jaunes à la 48e minute pour George Turner (double peine lors du premier essai gallois inscrit sur pénaltouche) puis à la 59e minute pour Sione Tuipolutu après une succession de fautes écossaises dans les vingt derniers mètres. Ils n’ont donc joué à quinze que douze minutes entre le premier essai des Diables Rouges et le coup de sifflet final.

Certes, les écossais ont préservé l’essentiel et ils auraient même pu inscrire un dernier essai sur l’ultime action de la rencontre, mais ils ont surtout montré une énorme défaillance au niveau de la discipline. Sous pression, et face au jeu plus rapide du pays de Galles dans le second acte, ils ont eu toutes les peines du monde à reprendre le contrôle du match.  

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Poldi1 Il y a 27 jours Le 04/02/2024 à 08:42

Cela fait soixante ans que je suis les matchs des gallois, et leur aptitude à remonter le score en deuxième mi temps m'a toujours réjoui. Même à la ramasse ils ne sont jamais morts. Un match captivant , qui changeait du rugby de tracto-pelles de la veille. Et en plus un vrai orchestre et un choeur pour les hymnes, et le public gallois chantant le sublime Land of our Fathers. Merci pour la ferveur.