• Delibes, Delbouis, Bielle-Biarrey... Quelles surprises dans le groupe des 42 ?
    Delibes, Delbouis, Bielle-Biarrey... Quelles surprises dans le groupe des 42 ? Icon Sport - Icon Sport

XV de France - Delibes, Delbouis, Bielle-Biarrey... Quelles surprises dans le groupe des 42 ?

Par Nicolas Augot
Le | Mis à jour

XV DE FRANCE - Le groupe des 42 joueurs retenus pour préparer le Tournoi des 6 Nations devrait comporter son lot de retours et de surprises. Petit tour d’horizons des joueurs qui n’étaient pas dans la première liste à l’automne et qui pourrait être appelé par Fabien Galthié et son staff ce mardi. 

  • Gaëtan Barlot

Le talonneur de Castres, Gaëtan Barlot (25 ans, 4 sélections), n’avait pas été retenu pour la tournée de novembre, devancé par le trio Marchand, Mauvaka et Bourgarit. Les absences de ces deux derniers lui permettent de retrouver les Bleus au meilleur des moments. Gaëtan Barlot avait fait des débuts internationaux très intéressants lors de la tournée d’été 2021 en Australie. Il avait aussi pris part à la victoire face à la Nouvelle-Zélande au Stade de France à l’automne 2021. Cette saison, il a disputé seize matchs avec le CO, dont quatorze comme titulaire.

  • Maxime Lamothe

La pénurie au poste de talonneur lui permet de mettre un pied en équipe de France. Maxime Lamothe (24 ans) n’est pas un inconnue. Il a fait partie de l’équipe de France des moins de 20 ans qui a remporté le titre mondial en 2018 et il a depuis gagné du temps de jeu avec l’Union Bordeaux-Bègles mais aussi à Bayonne pendant une saison. Il a changé d’envergure dans l’effectif girondin depuis la saison 2020/2021 grâce à sa précision sur les bases du poste et sa grande mobilité dans le jeu courant. Il a disputé seize rencontres cette saison, dont onze titularisations, et vient tout juste de fêter sa centième apparition chez les professionnels.

  • Thomas Lavault

Présent dans le groupe France pour la tournée au Japon en juillet dernier, Thomas Lavault (23 ans) y avait connu ses deux premières sélections. Le deuxième ligne de La Rochelle a ensuite été freiné par une blessure à une cheville qui a nécessité une opération. Il n’a pas pu débuter sa saison que le 23 octobre, en étant remplaçant lors du déplacement à Toulouse. Un retour tardif qui ne lui avait pas permis de postuler à la tournée de novembre. Il devrait retrouver une place dans le groupe des 42, même si une blessure au coude vient de l’éloigner des terrains pendant un mois. Il vient, en effet, de reprendre la compétition lors de la 3e journée de Champions Cup.

Thomas Lavault a connu ses premières sélections au Japon lors de la tournée d'été en juillet dernier.
Thomas Lavault a connu ses premières sélections au Japon lors de la tournée d'été en juillet dernier. Icon Sport - Icon Sport

  • Antoine Hastoy

L’ouvreur de La Rochelle, Antoine Hastoy (25 ans, 2 sélections), n’avait pas été convoqué au mois de novembre en raison d’un début de saison tronqué par une blessure à une cheville. Après deux premiers matchs convaincants sous ses nouvelles couleurs, il s’était blessé lors du déplacement à Clermont (4e journée du Top 14). Comme son partenaire Thomas Lavault, il avait son retour à la compétition lors du déplacement à Toulouse le 23 octobre. Il a depuis totalement retrouvé sa place de titulaire à La Rochelle (treize matchs, douze titularisations) et devrait logiquement retrouver les Bleus.

  • Julien Delbouis

Le trois-quarts centre du Stade français, Julien Delbouis (23 ans), avait déjà été appelé par Fabien Galthié. C’était en janvier 2021 pour prendre part à la préparation du Tournoi des 6 Nations. Une suite logique pour un joueur longtemps présenté comme un futur grand, lui qui a été champion du monde U20. Mais son ascension a été stoppée quelques semaines plus tard (février 2021) par deux blessures consécutives aux genoux (ligaments croisés à chaque fois). Il a connu une saison blanche (2021/2022) avant de reprendre en septembre dernier. Il a depuis participé à quatorze matchs (huit titularisations) et il n’est pas étranger à la saison spectaculaire de son club.

  • Dimitri Delibes

Il ne cesse de prendre de l’importance dans le groupe du Stade toulousain, puisqu’il a déjà participé à plus de rencontres (15) lors des ces cinq derniers mois que sur l’ensemble de la saison dernière. Dimitri Delibes (23 ans) présente un profil intéressant car il a démontré qu’il pouvait couvrir trois postes (ailier, centre, arrière) depuis le début de la saison. Une polyvalence qui pourrait lui ouvrir les portes du groupe France.

  • Louis Bielle-Biarrey

Il pourrait être la plus grande sensation du groupe de 42 de Fabien Galthié. En effet, Louis Bielle-Biarrey, ailier ou arrière de l’Union Bordeaux-Bègles, n’a que 19 ans et il s’est déjà fait un nom en Top 14. Il a disputé dix rencontres avec son club cette saison (huit titularisations) pour un temps de jeu déjà supérieur à celui de la saison dernière. Il a aussi disputé son premier match international avec les Barbarians face aux Fidji au mois de novembre.