• Peato Mauvaka pourrait manquer les trois premiers matchs du Tournoi des 6 Nations
    Peato Mauvaka pourrait manquer les trois premiers matchs du Tournoi des 6 Nations Icon Sport - Icon Sport

XV de France - Peato Mauvaka pourrait manquer les trois premiers matchs du Tournoi des 6 Nations

Par Yanis Guillou
Le | Mis à jour

XV DE FRANCE - La blessure de Peato Mauvaka, annoncée mardi, pourrait être plus grave que prévue. Selon nos informations, le talonneur toulousain, annoncé out pour les trois prochaines semaines, pourrait en fait carrément manquer les trois premiers matchs du XV de France lors du Tournoi des 6 Nations. 

Les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour l'équipe de France, à moins d'un mois du début du Tournoi des 6 Nations 2023. Après Bourgarit et Danty notamment c'est Peato Mauvaka qui est désormais sur le flanc. Le talonneur toulousain s'est fracturé la phalange et doit se faire opérer ce vendredi, comme l'a révélé Ugo Mola. Touché en début de match face à La Rochelle le week-end dernier, il avait tout de même fini le match et avait même repris l'entraînement cette semaine avant de sentir une douleur.

Emmanuel Meafou peut raisonnablement rêver d'un futur en bleu. Si sa présence dans le groupe tricolore lors du prochain Tournoi était avérée, le deuxième ligne pourrait même redistribuer totalement les cartes à un poste où des incertitudes subsistent.https://t.co/jJdFiYRZCB

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 11, 2023

Les examens avaient alors confirmé la fracture et l'absence de Mauvaka était estimée à trois semaines. Mais elle pourrait en fait être bien plus longue "Fabien Galthié a parlé de trois semaines d'absence mais je crains que ce soit plus que cela", lançait Mola. Et en effet, selon nos informations, celui qui avait disputé l'intégralité des matchs du XV de France en 2022 pourrait manquer les trois premiers matchs du Tournoi des 6 Nations, face à l'Italie, en Irlande et contre l'Écosse. Une absence qui fait mal, puisqu'elle est conjuguée à celle de Pierre Bourgarit, indisponible deux mois et demi. Une nouvelle solution devra donc être trouvée au poste de talonneur, où seul Julien Marchand semble assuré d'être dans la liste des Bleus.

Avec Mauvaka, la liste des blessés s'étoffe pour le XV de France, alors que Fabien Galthié avait dressé un bilan de l'infirmerie ce mardi lors de son passage à Blevès : "Nous sommes inquiets pour Jonathan Danty. On a parlé de croisé postérieur mais il y a aussi un doute sur le croisé antérieur. Au centre, Virimi Vakatawa a arrêté, Arthur Vincent doit revenir d’un croisé. Le poste se fragilise. Il y a le retour de blessure de Gabin Villière qui est en bonne voie. Pour le Tournoi, ça risque d’être juste mais on le suit. François Cros n’a pas encore rejoué. Pareil pour Jean-Baptiste Gros qui ne sera pas prêt au moins pour le début du Tournoi mais peut-être pour la deuxième partie. Il y a des doutes sur Pierre Bourgarit. On parle de croisé postérieur, d’un arrêt de six à huit semaines. Pour Uini Atonio, le genou est touché mais on a de bonnes nouvelles. Il devrait être disponible pour le stage de préparation à Capbreton. Pour Damian Penaud, c’est une déchirure de degré 1 aux ischio-jambiers. C’est dix jours d’arrêt, il sera disponible. Pour Matthieu Jalibert, ce sont les ischios aussi avec quinze jours d’arrêt. Cela ne va pas les empêcher d’être retenus." Cela commence à faire beaucoup pour les Bleus...