• Maxime Lamothe pourrait remplacer Peato Mauvaka pour le début du Tournoi des 6 Nations.
    Maxime Lamothe pourrait remplacer Peato Mauvaka pour le début du Tournoi des 6 Nations. Icon Sport - Icon Sport

Tournoi des 6 Nations - Qui pour remplacer Peato Mauvaka et seconder Julien Marchand chez les Bleus ?

Le | Mis à jour

TOURNOI DES 6 NATIONS - Alors qu'il avait disputé l'intégralité des matchs du XV de France en 2022, le talonneur toulousain Peato Mauvaka pourrait manquer une grosse partie du Tournoi des 6 Nations. Une absence qui, ajoutée à celle de Pierre Bourgarit, crée un vide au niveau des talonneur. Quel joueur pourrait-être le numéro 2 au poste, derrière Julien Marchand, lors du Tournoi des 6 Nations ? Éléments de réponse. 

Après s'être fracturé la phalange samedi dernier face à La Rochelle en championnat, Peato Mauvaka inquiète. Le Toulousain doit se faire opérer ce vendredi et pourrait être indisponible de longues semaines. Alors que Fabien Galthié avait d'abord évalué son absence à trois semaines, il semble que le talonneur pourrait finalement manquer les trois premiers matchs du prochain Tournoi des 6 Nations. Une bien mauvaise nouvelle, surtout quand on sait que le Rochelais Pierre Bourgarit, qui avait partagé le poste avec Mauvaka lors de la tournée au Japon l'été dernier, est lui aussi blessé et devrait être indisponible deux mois et demi. Si Julien Marchand est lui disponible et devrait être titulaire sauf énorme surprise, plusieurs prétendants se battent désormais pour le rôle de remplaçant. En voici quelques-uns :

Maxime Lamothe (UBB)

Il est peut-être même le favori de cette bataille pour une place sur le banc des Bleus. Jamais appelé par Fabien Galthié encore, le Bordelais a connu le maillot bleu lors des sélections jeunes. Ancien talonneur des moins de 20 ans, il fut même champion du monde avec les Bleuets, dans une équipe gorgée de talents. Au milieu des Ntamack, Carbonel, Woki, Gros, ou autre Bamba, Lamothe était le talonneur remplaçant derrière... Guillaume Marchand. 

La blessure pour 3 semaines de Peato Mauvaka, annoncée mercredi, pourrait être plus grave que prévue selon nos informations...

Toutes les infos > https://t.co/8WeOGWEzQn pic.twitter.com/mFm6b2ncVl

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 12, 2023

Aujourd'hui, le casqué est devenu titulaire au sein de l'Union Bordeaux-Bègles et brille par son activité étonnante. Talonneur moderne, il possède une grosse énergie et une belle pointe de vitesse. Son dynamisme a de quoi séduire, surtout qu'il a nettement amélioré ses qualités de lanceur depuis quelques mois. Il postule clairement pour le prochain Tournoi.

Gaëtan Barlot (Castres)

Il a déjà vécu de beaux moments sous Fabien Galthié. Gaëtan Barlot était de ceux qui ont vaincu la Nouvelle-Zélande à Saint-Denis, lors de la tournée de novembre en 2021. L'ancien Columérin avait, à l'époque, connu une ascension express, de la Pro D2 au XV de France, où il a débuté avec la tournée en Australie. Talonneur lui aussi dynamique, ses qualités avaient séduit le staff, qui l'avait mis en concurrence avec Pierre Bourgarit. Avec la blessure de ce dernier, la porte s'ouvre encore pour le Castrais. 

XV de France - Gaëtan Barlot avec le maillot bleu
XV de France - Gaëtan Barlot avec le maillot bleu Icon Sport - Icon Sport

Cette saison, Barlot a disputé 15 matchs sous le maillot du CO mais est quelque peu rentré dans le rang au niveau de ses performances. Ses prestations en conquête sont notamment critiquées, alors que son activité dans le jeu se fait un peu moins sentir. Malgré cela, il reste un joueur capable de très belles choses et a peut-être besoin de retrouver de la confiance, alors qu'il est maintenant beaucoup plus attendu qu'il y a deux ans. Le Tournoi pourrait lui permettre de se relancer. 

Mickaël Ivaldi (Stade français)

Avec les Bleus, Mickaël Ivaldi a peut-être manqué le coche. À désormais 32 ans, le Parisien n'a pas encore de sélection avec les Tricolores, malgré ses saisons à Montpellier ou à Lyon. Ancien international U20 en 2010, Ivaldi a trouvé une seconde jeunesse cette saison au Stade français. Comme son club, actuellement deuxième du championnat, le talonneur surprend (très) positivement cette saison. La preuve, il est actuellement celui qui a les meilleures statistiques à son poste sur La Grande Mêlée !

Top 14 - Mickaël Ivaldi réalise une belle saison au Stade français
Top 14 - Mickaël Ivaldi réalise une belle saison au Stade français Icon Sport - Icon Sport

Titulaire lors de ses onze rencontres disputées cette saison en Top 14, il est actuellement au cœur de la meilleure conquête du Top 14, tout simplement. Si cela est aussi grâce à Lucas Peyresblanques, Ivaldi semble aujourd'hui être un des meilleurs talonneurs de France.  

Camille Chat (Racing 92)

Et si nous avions affaire à un revenant pour ce Tournoi des 6 Nations ? Camille Chat n'a plus porté la tunique bleue depuis un match contre l'Écosse, en mars 2020. Depuis ? Celui qui compte 33 sélections depuis 2016 à vu Marchand, puis Mauvaka lui passer devant dans la hiérarchie. Mais au vu des blessures de Mauvaka et Bourgarit, son retour ne surprendrait presque pas. 

XV de France - Camille Chat avec les Bleus
XV de France - Camille Chat avec les Bleus Icon Sport - Icon Sport

Talonneur dynamique mais aussi extrêmement robuste, on ne présente plus Camille Chat. Lui qui a vécu bien des péripéties avec le XV de France parvient à enchaîner avec le Racing 92 et a disputé 13 matchs cette saison. En novembre, il nous avait confié croire encore aux Bleus. "J’y crois et je travaille dur pour ça. Mais je sais que je pars de loin…" Et si l'histoire n'était pas finie ? 

À noter qu'au Racing 92, Janick Tarrit réalise une bonne saison et pourrait aussi être une des grosses surprises de la liste.

Yohan Beheregaray (Clermont)

Le pack clermontois est, sur certains matchs, un pack très solide. Capable de dominer en mêlée, il peut aussi largement marcher sur son opposant sur des mauls. Et il y en a un qui profite de cette supériorité de puissance des Jaunards. Lui, c'est Yohan Beheregaray. Le Béarnais a inscrit six essais l'an passé en Top 14 et en a inscrit un cette saison, lors de ses treize matchs disputés en championnat. 

Top 14 - Yohan Beheregaray (Clermont)
Top 14 - Yohan Beheregaray (Clermont) Icon Sport - Icon Sport

Titulaire à Clermont, Beheregaray n'a jamais été appelé en équipe de France mais ses performances pourraient convaincre Fabien Galthié et son staff de le prendre pour le prochain Tournoi... À voir.

Christopher Tolofua (Toulon)

Lui aussi était un revenant. International à 18 ans seulement et promis à un bel avenir en bleu, Christopher Tolofua n'a pas su confirmer les attentes placées en lui. L'ancien des Saracens ne compte "que" huit sélections mais avait été rappelé cet été, pour la tournée face au Japon. S'il n'a pas joué la moindre minute, cette sélection ouvrait la porte à un renouveau en bleu. 

XV de France - Christopher Tolofua avec les Bleus en 2017
XV de France - Christopher Tolofua avec les Bleus en 2017 Icon Sport - Icon Sport

Mais cela n'a pas vraiment été le cas et cette saison, Tolofua n'a disputé qu'un seul match de Top 14 en tant que titulaire cette saison. Ses difficultés au lancer lui coûtent notamment cher. S'il est appelé, ce serait au nom de la continuité collective.