Icon Sport

Bilan 23e journée Top 14: Montpellier premier de la classe

23e journée: Montpellier premier de la classe

Le 30/03/2014 à 15:11Mis à jour Le 30/03/2014 à 15:29

Montpellier a enregistré un troisième succès de rang et pris les commandes du Top 14. Bayonne et Perpignan sont sous pression. Le bilan de la 23e journée.

LE CONTEXTE

Une équipe ne fait pas beaucoup de bruit dans ce championnat. Mais à trois journées de la fin de la phase régulière, elle pointe actuellement en tête du Top 14. Et cette équipe, c'est Montpellier. Les hommes de Fabien Galthié ont décroché un succès bonifié face à Bayonne (43-27), grâce notamment à un triplé de la bombe fidjienne Timoci Nagusa, pour doubler Clermont et Toulon. L'ASMCA, justement, a quelque peu déçu lors du derby contre Brive, toujours aussi rugueux et accrocheur dans le combat (26-24) et qui a quasiment assuré son maintien dans l'élite. Pour sa part, Clermont n'a pas préparé au mieux son quart de finale de H Cup la semaine prochaine face à Leicester. Tout le contraire de Toulon qui a connu une belle mise en bouche au Vélodrome de Marseille face à Toulouse (32-28) pour le plus beau match de la 23e journée. Si Toulouse a pris le bonus défensif, sa place dans le Top 6 est menacée par l'UBB et le Stade français.

Un Stade français qui s'écroule au plus mauvais moment. Le club du président Savare a perdu le derby face au Racing (22-32), confirmant sa baisse de régime avec seulement six points pris lors des cinq dernières journées. Un revers surtout qui fait sortir le Stade français du wagon des qualifiables. L'UBB, avec son succès logique devant Perpignan (23-5), conserve toujours ses chances de qualification, d'autant que le club girondin a un match de retard. Pour l'Usap, la fin de saison sera très délicate. L'équipe de Marc Delpoux ne compte que deux unités d'avance sur Oyonnax, premier relégable, et qui compte un match de moins. L'USO, promu, ne veut pas mourir aussi facilement. Son succès bonifié contre Grenoble (40-13) l'a démontré samedi. Castres, pour sa part, a laissé filer deux points précieux à Biarritz (34-34), déjà relégué mais qui veut finir la tête haute. Si pour la qualification cela s'annonce chaud, n'oublions pas de garder un oeil pour le maintien où la lutte sera plus qu'intense.

LES LIVES DES MATCHS

LES RESUMES DES MATCHS

LA STAT

4. Pour la quatrième fois de la saison, le Stade français n'est plus en position de qualifiable. Cela arrive lors du sprint final, ce qui n'est pas de bon augure pour le club de la capitale. Il fallait remonter à fin octobre pour trouver les Parisiens hors du Top 6.

LES BONUS

Contenus sponsorisés
0
0