6 Nations 2024 - La composition du XV de France face à l'Italie avec Paul Boudehent et Posolo Tuilagi titulaires

  • Paul Boudehent face à l'Irlande lors du premier match du Tournoi des 6 Nations 2024.
    Paul Boudehent face à l'Irlande lors du premier match du Tournoi des 6 Nations 2024. Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Après un échec face à l'Irlande et un match en demi-teinte face à l'Écosse, les Bleus affronteront l'Italie ce dimanche à 16 heures. Pour cette troisième rencontre du Tournoi des 6 Nations 2024, Fabien Galthié a opéré quelques changements au sein de son pack avec notamment la titularisation de Paul Boudehent et l'arrivée d'Esteban Abadie sur le banc. Chez les trois-quarts, en revanche, rien ne bouge.

La blessure de Grégory Alldritt a forcément redistribué les cartes. Touché à la jambe gauche face à l'Écosse le capitaine du XV de France ne pourra pas tenir sa place face à l'Italie. Fabien Galthié et son staff ont donc dû se réorganiser pour ce match face à la Nazionale, en commençant par la titularisation de François Cros au poste de troisième ligne centre. Le Toulousain n'a plus joué numéro 8 dans le dos depuis la demi-finale de Champions Cup face au Leinster l'an dernier. Un repositionnement qu'il n'appréhende pas vraiment : "Ce poste me convient, je n’ai aucune inquiétude", expliquait-il dans la semaine. 

En étant décalé au centre de la troisième ligne, Cros permet donc à Paul Boudehent de connaître sa première titularisation du Tournoi. Après avoir convaincu le sélectionneur des Bleus durant la préparation à la Coupe du monde cet été, le Rochelais gravit peu à peu les échelons. Sur le banc, c'est Esteban Abadie qui devrait avoir sa chance face aux hommes de Gonzalo Quesada. Le Toulonnais pourrait connaître sa première sélection ce dimanche. Le conditionnel est de mise puisqu'on se souvient des premières de Nolann Le Garrec et Thomas Lavault sur le banc qui n'étaient malheureusement jamais entrés en jeu. C'était lors de la première journée du Tournoi des 6 Nations 2023 face à ces mêmes Italiens. 

Première pour Tuilagi, Gabrillagues écarté

Le grand perdant de cette histoire est sans doute Paul Gabrillagues. Alors que le deuxième ligne du Stade français faisait partie des surprises du deuxième mandat de Fabien Galthié et retrouvait une place de titulaire quatre ans plus tard, il a finalement perdu sa place au profit du jeune Posolo Tuilagi. Du moins pour cette fois. Le sélectionneur des Bleus a opté pour la puissance du Perpignanais qui a réussi à convaincre lors de ses deux premières apparitions. Reste à voir s'il tiendra le rythme dans la peau d'un titulaire mais ce match face à l'Italie est sans doute le test parfait.

Du côté des trois-quarts, le sélectionneur a fait le choix de la continuité. Malgré un Maxime Lucu décevant, Nolann Le Garrec pourtant convaincant reste sur le banc. En ce qui concerne les Nicolas Depoortere ou encore Émilien Gailleton ils attendront leur tour car le patron des Bleus ne semble pas encore prêt à déboulonner sa paire de centres Danty-Fickou. Louis Bielle-Biarrey, lui, conserve sa place sur l'aile et laisse son coéquipier bordelais Yoram Moefana sur le banc. 

La composition des Bleus face à l'Italie

Le XV de départ : 15. Ramos ; 14. Penaud, 13. Fickou, 12. Danty, 11. Bielle-Biarrey ; 10. Jalibert, 9. Lucu ; 7. Ollivon (cap.), 8. Cros, 6. Boudehent ; 5. Tuilagi, 4. Woki ; 3. Atonio, 2. Mauvaka, 1. Baille.

Remplaçants : 16. Marchand, 17. S. Taofifenua, 18. Aldegheri, 19. R.Taofifenua, 20. Roumat, 21. Abadie, 22. Le Garrec, 23. Moefana.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (34)
ZiBuru Il y a 1 mois Le 23/02/2024 à 20:16

Je ne comprends toujours pas que certains soient encore invités et ce pour la 3° fois !!!! Concernant Paul Gabrillagues, il fait partie des joueurs que l'on ne voit pas quand il joue mais dont on se rend compte qu'il est absent quand il ne joue pas. S'il y a une logique je pense qu'il devrait revenir pour les gros rendez-vous. Je souhaite que Tuilagi fasse une belle rentrée tant ils avaient fait (avec Roumat) une rentrée courageuse ... car il ne doit pas être facile d'intégrer une équipe ex-future championne du monde.

Blondindu13 Il y a 1 mois Le 23/02/2024 à 19:41

Pack pour une fois bien équilibré : un 4 sauteur, une poutre en 5, une 3ème ligne complémentaire.... La charnière devrait jouer en avançant cette fois-ci.....

Clide64 Il y a 1 mois Le 23/02/2024 à 18:48

Arletaz aura fait quelquechose « mettre Tulagui » c'est ça le copinage du rugby

Danilo31 Il y a 1 mois Le 23/02/2024 à 22:55

Arletaz s'occupe des arrières...