6 Nations 2024 - Numéro 8 du XV de France ? "Ce poste me convient, je n’ai aucune inquiétude", confie François Cros

Par Guillaume Cyprien
  • François Cros, ici à l'entraînement avec les Bleus à Marcoussis.
    François Cros, ici à l'entraînement avec les Bleus à Marcoussis. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Repositionné en troisième ligne centre en raison de la blessure du capitaine Grégory Alldritt, le Toulousain aborde cette échéance sans appréhension particulière.

Vous allez débuter avec le numéro huit dans le dos contre l’Italie, un poste inhabituel pour vous. Comment appréhendez-vous ce moment ?

On va quand même attendre la composition officielle, mais il n’y a pas d’inquiétude par rapport à ça. Il est certain que ce n’est pas un poste auquel j’ai l’habitude de jouer en club, mais il m’arrive tout de même d’y être positionné. Et cela fait plusieurs années que je tourne sur ce poste lors des entraînements. Il me convient, j’aime bien jouer dans cette position. Je ne vais pas me préparer différemment que si je jouais troisième ligne aile. J’ai évidemment plus de repères en troisième ligne aile, mais honnêtement, c’est un peu la même chose. Il y aura quelques adaptations sur le terrain, mais on a l’habitude d’évoluer comme cela sur les entraînements. Donc ce n’est pas un problème. 

D’ailleurs vous étiez positionné en troisième ligne centre sur la fin du match en Ecosse, et vous avez démarré derrière la mêlée qui a emmené l’essai de Louis Bielle-Biarrey. Est-ce un moment rassurant sur vos capacités ? 

Pour le coup, ce n’était pas forcément bien joué. J’ai avancé, mais il y avait un surnombre avant le contact. J’ai eu la chance que Yohan et Louis finissent bien l’action car ce n’était pas la meilleure façon de jouer cette situation. 

Vous évoluez dans un club qui a fourni bon nombre de grands spécialistes à ce poste. Est-ce une source d’inspiration ?

Je n’ai pas de modèle de référence. Je prends ce que j’aime à chacun des mecs avec qui je joue, ou contre qui je joue. Je ne m’identifierai pas à une personne en particulier. Il faut jouer avec ses qualités. Au Stade, Julien Galland était un super numéro huit, et sa qualité, c’était les duels sur l’homme. Je suis certain de ne pas avoir le physique de Julien, et je suis encore davantage certain de ne pas disposer des qualités techniques d’Albert Cigagna. Il faut prendre un peu de chacun pour étoffer sa palette. 

Les conditions météorologiques peuvent-elles influencer vos options de jeu personnelles ?  

Il est certain que si le terrain pouvait être sec, cela faciliterait les choses. Mais dans un match de rugby, les conditions sont toujours les mêmes pour les deux équipes. C’est toujours une question d’adaptation. On doit adapter notre jeu aux conditions et à l’adversaire. C’est juste ça qu’il faut avoir à l’esprit. 

Que retenir du match de la Coupe du monde contre ces mêmes Italiens pour aborder la rencontre de dimanche ?

Il y a une grande différence. Ce match de la Coupe du monde, c’était le match de la qualification. Donc on a mis tous ingrédients en place pour que cela fonctionne. Et en face de nous, il y avait une équipe d’Italie un peu fatiguée par cette phase de poule. C’était une situation complètement différente. L’état de fraîcheur était différent, la période n’était pas la même. Nous avons vu que cette équipe d’Italie proposait beaucoup d’engagement et beaucoup d’intensité dès l’entame des matchs depuis le début du tournoi. Donc il faudra être présent au combat si on veut jouer notre rugby. 

On connait les 6 joueurs remis à disposition de leurs clubs !

Toutes les infos > https://t.co/sbw51IOJQN pic.twitter.com/OOt2mLwlIK

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 21, 2024

Qu’attendez-vous précisément de ce match ? 

On est impatient d’être à dimanche. On est content d’avoir réussi à gagner en Ecosse, ce qui n’est jamais une chose aisée. On a envie de se libérer, de faire un match plus abouti encore, de continuer à monter en régime. On a envie de faire des choses plus intéressantes. On ne s’est pas encore complètement libérés.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
bleuetrouge Il y a 1 mois Le 21/02/2024 à 19:20

je ne me fait aucun souci pour Cros en 8 , technique ,solide, lucide...je serai plus inquiet avec Roumat !

CasimirLeYeti Il y a 1 mois Le 21/02/2024 à 19:52

On pourrait paraphraser, en effet, le titre et écrire "François Cros, à ce poste me convient, je n'ai aucune inquiétude"

CasimirLeYeti Il y a 1 mois Le 21/02/2024 à 18:52

"Julien Galland" ? Moun Dïou, mais ils veulent dire "Gillian Galan", misère ! Ils ont fait plus qu'écorcher ton nom et ton prénom... Ton père, avec qui j'ai joué, ton oncle, tous tes amis du Stade, de Toulouse mais aussi ceux de l'USM, de Sapiac doivent être furax...