6 Nations 2024 - La France brille, l'Écosse l'emporte au pays de Galles... Nos pronos pour la 1ère journée

Par Rugbyrama
  • Damian Penaud débutera sur l'aile face à l'Irlande
    Damian Penaud débutera sur l'aile face à l'Irlande - Sportsfile / Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Le Tournoi des 6 Nations 2024 s'ouvre ce vendredi soir (21h) avec un alléchant France-Irlande. Samedi, on pourra retrouver Italie-Angleterre et pays de Galles-Écosse. Découvrez les pronos de la rédaction pour cette première journée !

Quel choc de titans pour ouvrir le bal de ce Tournoi des 6 Nations édition 2024 ! Difficile d'espérer mieux que ce duel entre la France et l'Irlande, deux adversaires dont la rivalité a pris une ampleur considérable ces dernières années. Pour ce match délocalisé au stade Vélodrome de Marseille (21h), les Bleus partent favoris. Deux succès en deux matchs (30-24 et 35-27) : la réception des Celtes réussit plutôt au XV de France sous l'ère Galthié.

Pour les coéquipiers du capitaine Grégory Alldritt, c'est surtout deux (!) défaites en 27 matchs disputés sur le sol français depuis que l'actuel sélectionneur est en place. Une ultra-domination entachée du revers subie face à l'Afrique du Sud en quart de finale en octobre dernier et l'Écosse en mars 2021, les seules déconvenues des Tricolores jusqu'ici. Alors de nombreux cadres manquent à l'appel (Flament, Meafou, Jelonch, Dupont, Ntamack) et cela peut être préjudiciable face à une nation d'un tel niveau en face. Mais de l'autre côté aussi, on dénombre quelques absents.

À l'image d'un Garry Ringrose par exemple touché à l'épaule, mais aussi et surtout du néo-retraité et ex-maître à jouer Jonathan Sexton. Un cadre, un phare dans l'effectif du Trèfle, qui devra donc apprendre à évoluer sans lui. Le maestro de Dublin est remplacé par Jack Crowley, l'ouvreur du Munster. Dans ce combat qui s'annonce disputé et important pour les deux nations qui voudront se relever après l'échec du Mondial, nous voyons le XV de France sortir vainqueur.

Notre pronostic : La France l'emporte

C'est sans doute l'affiche la plus déséquilibrée de cette première journée. Les joueurs de la Nazionale reçoivent les médaillés de bronze à la dernière Coupe du monde au stade Olympique de Rome ce samedi. L'Italie, d'Ange Capuozzo et du nouveau boss Gonzalo Quesada, aura donc un grand défi devant elle pour essayer de ne pas rééditer les mauvaises performances des années passées et plusieurs cuillières de bois. Depuis 2015, la Squadra a toujours terminé à la dernière place.

En face, l'Angleterre pourra compter sur un pack assez impressionnant et devrait mettre à mal l'avant-garde transalpine. Sans Farrell, qui a mis sa carrière internationale entre parenthèses et sans Smith, blessé, les protégés de Steve Borthwick auront à cœur de bien démarrer cette campagne 2024.

Notre pronostic : l'Angleterre l'emporte avec le bonus offensif

Le rugby gallois souffre ces derniers temps mais a tout de même participé à la phase finale de la Coupe du monde, défait par l'Argentine. Une mince récompense qui ne mettra pas de voile sur la réalité du moment au pays de Galles. Les coéquipiers de George North sont en difficulté et leurs objectifs zyeutent le bas du classement plutôt que sa cime. Vainqueur d'un seul match lors de l'édition précédente, les Dragons passeront au révélateur écossais d'entrée de jeu. Et débuter par le XV du Chardon est tout sauf un cadeau. En face, l'Écosse ne rêve que d'une chose : faire ménage à trois avec les Bleus et l'Irlande et pourquoi pas croire à quelque chose de grand.

Un rêve qui pourrait bien devenir réalité au vu du calendrier qu'ont les coéquipiers de Finn Russell. Les réceptions de la France et de l'Angleterre sont de sérieux atouts tant on sait à quel point le calendrier est important. Avec une équipe qui n'a pas vraiment changé, les hommes de Townsend pourraient bien surprendre son monde cette année. D'ici là, il faudra passer la première étape galloise ce samedi au Principality.

Notre pronostic : victoire de l'Écosse

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (20)
rafbeyonddriven Il y a 28 jours Le 02/02/2024 à 22:51

Elle brille par son impuissance

grimin777 Il y a 28 jours Le 02/02/2024 à 15:36

Au journaliste : vous ne pouvez pas écrire "surprendre son monde" dans cette phrase mais "surprendre leur monde"...

LeGallois Il y a 28 jours Le 02/02/2024 à 17:39

Non non ! On écrit bien "surprendre son monde", c'est une expression en tant que tel, couramment usité, qui ne prête pas à interprétation... On peut ajouter "petit" (surprendre son petit monde) ou écrire éventuellement " surprendre LE monde"...
Mais toutes ces petites remarques parfois vexantes sont ridicule par rapport au nombre de connerie débitées ...

Victoire Il y a 1 mois Le 02/02/2024 à 07:19

Et si la surprise venait de l'Italie? l'Angleterre a un paquet d'absents et certains titulaires hors de forme.