Top 14 - Jonathan Danty s'emporte, Nolann Le Garrec époustouflant, Yoram Moefana régale : le week-end des Bleus

  • Top 14 - Jonathan Danty (La Rochelle) a été expulsé face au Stade français
    Top 14 - Jonathan Danty (La Rochelle) a été expulsé face au Stade français Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Lors de la dixième journée de Top, certains joueurs du XV de France comme Nolann Le Garrec et Yoram Moefana ont montré l'étendue de leur talent. Cela a été bien plus compliqué pour Jonathan Danty qui a perdu son sang-froid pour son premier capitanat.  

Pour une fois, la performance du week-end n'est pas à mettre au crédit du Père Nöel  mais bien de Nolann Le Garrec ! Le demi de mêlée du Racing 92 a distribué les essais sur la pelouse toujours aussi joueuse de la Paris la Défense Aréna. Face à une équipe d'Oyonnax venue avec une équipe remaniée en Île-de-France, celui qui ne compte pas encore de sélection en bleu malgré une feuille de match lors du dernier Tournoi des 6 Nations et une présence régulière aux rassemblements du XV de France, a été tonitruant. Un triplé pour un score large en faveur des Ciel et Blanc au final (66-10).

Jonathan Danty a reçu un carton rouge lors de la rencontre face au Stade français. Le Rochelais a asséné un coup de pied après avoir été retenu au bord d'un ruck. Un fait de match, qui pourrait avoir un impact sur la suite... pic.twitter.com/iI6bJ7pQ7u

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 24, 2023

Alors que l'équipe de France va jouer le prochain Tournoi sans son capitaine Antoine Dupont et que Baptiste Serin semble d'ores et déjà forfait, Le Garrec pourrait s'offrir ses premières minutes en bleu s'il venait à rééditer plusieurs fois ce genre de performances. Deux autres demis de mêlée français s'affrontaient ce week-end : Baptiste Couilloud et Maxime Lucu. Dans ce duel entre l'UBB et le Lou, c'est le Bordelo-Béglais qui est ressorti du match avec le sourire et la victoire (46-10). Remplaçant au coup d'envoi, Lucu a d'abord pu profiter des coups d'éclat de plusieurs de ses coéquipiers en sélections. Si Damian Penaud n'a pas marqué, il a été à son aise, alors que Matthieu Jalibert et surtout Yoram Moefana ont réalisé un superbe match.

Les U20 brillent

L'ouvreur a été dans tous les bons coups, amenant une grande créativité au jeu des siens. Quant au centre, il a réalisé sa meilleure prestation depuis longtemps. Avec un punch retrouvé, il a fait beaucoup de mal à la défense lyonnaise tout en restant impeccable en défense. De quoi confirmer qu'il a tout à fait sa place en bleu, alors qu'il a été la doublure de Jonathan Danty lors de la Coupe du monde. Parlons d'ailleurs du Rochelais qui contrairement aux joueurs précédemment cités, s'est signalé bien négativement. Pour son premier capitanat sous le maillot rochelais, Danty a été exclu pour avoir marché volontairement su Jeremy Ward. Un bien mauvais geste qui pourrait lui coûter cher en commission de discipline, alors que son équipe s'est inclinée sur la pelouse du Stade français. 

Pour le reste, alors que les Toulonnais Charles Ollivon et Gabin Villière ont donné du fil à retordre aux Toulousains et que Peato Mauvaka s'est illustré en marquant un essai, Montpellier s'est offert une victoire très importante face à Castres grâce notamment à un grand Louis Carbonel. L'ouvreur était partout face au CO et s'est même permis de gratter des ballons. Enfin, les performances des jeunes U20 Posolo Tuilagi, Nicolas Depoortere et Théo Attissogbe sont particulièrement à souligner. Les trois ont joué un rôle majeur dans la victoire de leur équipe.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
style79000 Il y a 2 mois Le 26/12/2023 à 09:49

Danty s'emporte"... On le ferait à moins !
Que Danty prenne un carton est logique, mais qu'attends t'on pour pénaliser comme il se doit ces gestes d'anti jeux , qui (comme celui de Wards) pourrissent et faussent un match ?
Que les instances arbitrale prennent en compte que l'effet est la conséquence directe de la cause, et que de ce fait un acte d'anti jeu, qui change la donne, soit plus sévèrement sanctionné comme celui de Wards, qui est tout sauf anodin ou bien un "petit" faits de jeu, sans importance.

CasimirLeYeti Il y a 2 mois Le 27/12/2023 à 17:43

Bien d'accord avec toi mais hélas '' l'Establishment '' [que se soit l'état,le tribunal, la ligue etc... ou les arbitres] n'aime pas que l'on court-circuite ses prérogatives, en se faisant justice soi-même... C'est la jurisprudence ZiZou !