Top 14 - Oyonnax enfonce Montpellier dans la crise avec une victoire sérieuse

Par Antoine Sabatier
  • Les Oyonnaxiens peuvent laisser éclater leur joie : ils viennent de remporter une belle victoire à Montpellier.
    Les Oyonnaxiens peuvent laisser éclater leur joie : ils viennent de remporter une belle victoire à Montpellier. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Le Montpellier Hérault Rugby ne voit pas encore le jour... Malgré l'apport de leur nouveau staff avec à sa tête Bernard Laporte et Patrice Collazo, les Héraultais ont échoué à se défaire d'Oyonnax, qui a notamment exploité à merveille les failles du MHR dans le champ profond. Victoire du promu 26-21 sur la pelouse du GGL Stadium.

L’électrochoc attendu après tout le changement de staff de cette semaine devra encore un peu attendre du côté de Montpellier. Pour sa première, Patrice Collazo n’a pas pu arrêter la série de défaites du MHR, qui se porte à 7 désormais, après ce revers à domicile contre le promu Oyonnax (21-26), pour cette 8ème journée de Top 14. Les Héraultais ont affiché des lacunes et un certain manque de confiance, subissant trop le jeu adverse, et restent bons derniers.

Les deux équipes en course-poursuite

Pourtant, les locaux avaient bien démarré la rencontre. Peu d’entraîneurs peuvent se targuer d’avoir marqué un essai après quatre minutes en poste, c’est pourtant bien ce qui est arrivé par Sam Simmonds, à la conclusion d’un maul, suite à une touche à dix mètres (7-0, 4ème). Mais les Oyonnaxiens avaient bien analysé les failles des Montpelliérains, qui auraient pourtant pu connaître un renouveau. Jonathan Ruru, énorme ce samedi, jouait des coups de pied dans les trous de la défense. Mais c’est quand l’ouvreur Domingo Miotti faisait de même qu’il pouvait envoyer Daniel Ikpefan à l’essai (7-7, 17ème).

Malgré l'apport de leur nouveau staff avec à sa tête Bernard Laporte et Patrice Collazo, les Héraultais ont échoué à se défaire d'Oyonnax.

Le résumé > https://t.co/DDKBIK6UBi pic.twitter.com/7Hx6DnH98c

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 25, 2023

Les Héraultais ne se laissaient pas dicter la rencontre. Après avoir laissé passer une bonne séquence adverse, ils remontaient le terrain à la main. Ngandebe mettait le feu dans la défense et arrivait à cinq mètres de la ligne. Au tour des avants de travailler, et Bastien Chalureau de conclure (14-7, 25ème). Montpellier était bien dans la rencontre. Mais un simple dégagement au pied, et Tisseron était pénalisé. Oyonnax, dans le camp adverse, était bien plus réaliste.

Miotti et les Oyomen ont parfaitement joué le coup à Montpellier ce samedi.
Miotti et les Oyomen ont parfaitement joué le coup à Montpellier ce samedi. Icon Sport

Miotti servait Justin Bouraux dans un intervalle, pour une nouvelle égalisation (14-14, 35ème). Sur le renvoi, Farrell prenait un jaune (37ème) pour un raffut illégal. Le début de dix longues minutes d’attaque pour Montpellier. Stoppés à cinq mètres de la ligne, ils ont eu des pénalités, mais ont préféré prendre la mêlée, sans marquer de points, malgré un autre jaune pour Oyonnax (Raynaud, 40+4ème). De quoi saper un moral déjà bien fragile.

Le MHR à la dérive

Malgré une nouvelle séquence dans les 22 mètres du promu, les Héraultais restaient muets. La défense héroïque des Oyomen tenait bon, et mettait même sur le reculoir ses adversaires. Sans solution, même après six changements, les locaux jouaient des chandelles, un domaine où ils s’inclinaient. Tisseron faisait même un en-avant dans ses 22. Combinaison avec une 89, et Ruru envoyait Chris Farrell à l’essai d’une nouvelle passe au pied (14-21, 19ème). Déjà assommé, le MHR était K.-O.. Plus aucun jeu produit pendant une bonne vingtaine de minutes, si ce n’est des chandelles de Coly.

Jan Serfontein fut très actif pour le MHR contre Oyonnax.
Jan Serfontein fut très actif pour le MHR contre Oyonnax. Icon Sport

Oyonnax a pris ses aises, et cherché alors à tuer la rencontre. Dans le camp adverse, ils obtenaient des pénalités, mais Bouraux manquait deux pénalités similaires (69ème, 71ème). Depuis le camp adverse, Miotti manquait de peu un drop (74ème). Sur le renvoi, l’ouvreur tapait encore une chandelle. Ballon récupéré dans le ruck, et Cassang jouait au pied dans le trou, et nouvel essai. Encore. Inscrit par Maxime Salles, plus rapide à la course (14-26, 74ème). Le MHR s’est alors réveillé en donnant tout dans les dernières minutes. Paul Willemse marquait au pied des poteaux (21-26, 78ème), mais c’était déjà trop tard. Oyonnax gagnait du temps à l’expérience avant de mettre fin à la rencontre. Première victoire à l’extérieur pour les Rhonalpins, qui ont très bien joué le coup et grattent une place au classement. Malgré le point de bonus défensif, Montpellier reste bon dernier. Bernard Laporte et ses hommes ont du boulot devant eux.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (16)
StJoseph Il y a 3 mois Le 25/11/2023 à 21:06

Dur pour les supporters...mais pour le bien du rugby que l'on aime, c'est une bonne nouvelle. Le rugby, ça ne s'achète pas. Ou alors pas longtemps. # RCT, # PARIS, # Racing, ....

envoituresimone Il y a 3 mois Le 25/11/2023 à 20:55

L'effet Laporte en appel, avant la prison sans passer par la case départ et le pognon qui s'y rapporte.

Puntadelteno1970 Il y a 3 mois Le 25/11/2023 à 20:43

Vivement que ce club parte en pro D2. Cela fera du bien au top 14