Top 14 - Le baromètre de Montpellier - Oyonnax : Jonathan Ruru en feu, Cobus Reinach apathique

Par David Bourniquel
  • Jonathan Ruru a permis à Oyonnax de renvoyer la pression.
    Jonathan Ruru a permis à Oyonnax de renvoyer la pression. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Exploit d'Oyonnax qui maîtrise Montpellier dans le sillage d'un Jonathan Ruru excellent. Cobus Reinach est passé à côté de son match.

Les tops

Jonathan Ruru

L'homme du match côté Oyonnax. Bon dans l’animation, le numéro 9 d’Oyonnax a usé et parfois abusé du jeu au pied. On sent qu’il avait clairement identifié les manques défensifs sur les ballons longs dans le fond de terrain du MHR. Bien lui en a pris puisqu’il a offert à son centre Chris Farrell le troisième essai des siens. Largement de quoi compenser les quelques déchets dans son jeu.

Malgré l'apport de leur nouveau staff avec à sa tête Bernard Laporte et Patrice Collazo, les Héraultais ont échoué à se défaire d'Oyonnax.

Le résumé > https://t.co/DDKBIK6UBi pic.twitter.com/7Hx6DnH98c

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 25, 2023

Justin Bouraux

L’arrière d’Oyonnax s’est montré très à son avantage et a fait montre de toute sa classe. Hyper véloce, le numéro 15 a plusieurs fois déchiré la défense du MHR, notamment sur une superbe accélération après passe à hauteur à la 34e minute, où il parvenait à servir Maxime Salles, qui ne pouvait malheureusement pas conclure. Sur l’action suivante, après un très bon jeu au pied de Domingo Miotti, Justin Bouraux parvenait à marquer le deuxième essai des Oyomen. Il a perdu un peu de lucidité au pied en fin de match mais a livré une solide prestation d'ensemble.

Justin Bouraux fut à la réception d'une passe de Miotti pour l'essai avant la pause.
Justin Bouraux fut à la réception d'une passe de Miotti pour l'essai avant la pause. Icon Sport

Bastien Chalureau

Bastien Chalureau a livré une prestation notable. On l’a vu au four et au moulin, n’hésitant pas à monter avec vélocité pour tenter de contrer les jeux au pied du demi de mêlée adverse aux abords des rucks. Constamment dans l’avancée, il a pu faire parler sa puissance et a inscrit un essai en force en faisant preuve en plus d’une belle habilité en allongeant son bras. Un match sérieux.

Les flops

Jan Serfontein

Comme pour Reinach, on attend plus d'un joueur de ce calibre. Quelques courses tranchantes mais de mauvais choix coupables, notamment sur ce deux contre un mal géré en tout début de deuxième période, gâchant un essai qui semblait imparable. On ne peut pas en revanche reprocher au Sud-Africain son engagement défensif.

Cobus Reinach

Cobus Reinach n'a pas eu l'impact escompté sur la physionomie de la rencontre.
Cobus Reinach n'a pas eu l'impact escompté sur la physionomie de la rencontre. Icon Sport

Le demi de mêlée du MHR n’a pas livré le meilleur match de sa vie face à Oyonnax. Souvent emprunté, coupable de plusieurs mauvais choix, il n’a jamais eu le rendement que l’équipe est en droit d’attendre de lui. Il se fait arracher le ballon à la 44e sur l’essai de l’égalisation d’Oyonnax. Le staff ne s’y est pas trompé et a coaché dès la 47e minute pour le remplacer par Léo Coly. Le champion du monde peut mieux faire.

Léo Coly 

Entrée pas évidente pour le jeune demi de mêlée. Dans une équipe qui était alors dominée, il n’a pas pu inverser la pression.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
fred40 Il y a 2 mois Le 25/11/2023 à 20:30

Mhr......mdr !!!