Top 14 - Oyonnax, la tentation de s'exporter à Montpellier

Par Loïc Bessière
  • Darren Sweetnam et Oyonnax lors du succès face au Lou.
    Darren Sweetnam et Oyonnax lors du succès face au Lou. - Icon Sport
Publié le
Partager :

Presque impérial à domicile, Oyonnax a, en revanche, souvent fait tourner à l'extérieur, ce qui a amené trois défaites en autant de rencontres. Au moment de se rendre à Montpellier, l'entraîneur aindinois, Joe El Abd, peut être tenté de changer de stratégie pour essayer de ramener un précieux succès loin de Mathon.

"Pour nous, ce match était celui de la bataille des opposés, de la bataille des valeurs, de ce qui oppose une métropole et une petite ville." En après-match, Joe El Abd effectuait cette comparaison entre Oyonnax à Lyon. Il est quand même possible de ressortir cette phrase pour nombre d'adversaires du club de l'Ain. Par exemple, Montpellier. La bataille des opposés, oui, des valeurs, aussi, une métropole et une petite ville, cela marche également. C'est aussi une bataille de la stabilité, entre Joe el Abd d'un côté et l'arrivée retentissante du quatuor Laporte-Collazo-Labit-Etcheto, il y a moins d'une semaine, de l'autre. Mais là où les deux clubs se rapprochent, c'est au classement. Oyonnax est onzième, le MHR quatorzième. Mais quand les Héraultais n'ont gagné qu'une seule rencontre cette saison, les Aindinois ont déjà trois succès au compteur, ce qui leur procure six points d'avance. Problème pour les gars d'Oyo au moment de mettre le cap sur la Méditerranée : tous leurs points cette saison ont été pris à Mathon...

De multiples changements à l'extérieur

Les Hauts-Bugistes vont donc devoir forcer leur destin s'ils veulent prendre au moins un point au GGL Stadium. Après avoir dominé le Lou et livré une copie intéressante, les coéquipiers de Tommy Raynaud se présenteront avec quelques certitudes dans le sud. "Cela va nous apporter de la confiance, nous aider à continuer à grandir, confiait Joe el Abd après le succès face aux Lyonnais. Après notre match à Castres, nous avons cherché ce que nous pouvions améliorer dans l’état d’esprit. La réponse a été apportée face au Lou. Nous allons rester humbles, poursuivre dans la même démarche en continuant à parler de performance plus que de résultat. Notre objectif désormais est d’exister à l’extérieur, d’exporter ce que nous sommes capables de faire à Mathon."

Domingo Miotti s'est imposé comme un joueur clé d'Oyonnax.
Domingo Miotti s'est imposé comme un joueur clé d'Oyonnax.

Si le manager anglais veut coller à ses ambitions, il va falloir que cela se traduise sur la composition d'équipe. Il y a deux semaines, à Castres, les onze changements avaient été fatals aux Oyomen. Le CO s'était imposé sans trembler 39-11. "Nous avons été pris, tout simplement de la première à la dernière minute. Nous avons toujours subi sur la ligne d’avantage. Nous avons été battus sur toutes les collisions et sur nos jeux au pied, nous sommes mal montés, on s’est fait percer et ils ont marqué", lâchait Jules Soulan après la rencontre dans le Tarn. Ces compositions bis à l'extérieur se sont pour l'instant avérées payantes car les hommes de Joe El Abd ont gagné trois de leurs quatre matchs à domicile, avec des cadres frais car préservés loin de Mathon. L'Anglais enverra-t-il une composition type dans l'Hérault, face à un club lanterne rouge de la division ? Peut-être, mais la tâche ne sera pas simple. Il y aura sûrement le fameux choc psychologique dans les rangs de Montpellier, avec l'arrivée d'un nouveau staff. Mais les joueurs doutent, comme ils l'ont montré à Perpignan.

A lire aussi : Top 14 - Loïc Crédoz célèbre sa centième avec Oyonnax : "J’ai voulu profiter au maximum de cet événement"

À Oyo, certains éléments semblent essentiels au bon fonctionnement des Rouge et Noir, comme Domingo Miotti, l'ouvreur argentin qui se révèle comme une des bonnes pioches estivales en Top 14. Son nom couché sur la feuille de match entre Montpellier et Oyonnax donnerait, assurément, plus de chances au promu d'enfin ramener des points à l'extérieur, ce qui peut être décisif dans la course au maintien.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Pitou13 Il y a 3 mois Le 22/11/2023 à 16:52

Ça me fait rire cette comparaison, on a l'impression qu'Oyonnax c'est un bourg de paysans, alors que c'est le coeur de la Plastic Vallée