• Les joueurs du Leinster ont été implacable en phase de poules de la Champions Cup.
    Les joueurs du Leinster ont été implacable en phase de poules de la Champions Cup. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport

Champions Cup - Leinster, Hastoy, les clubs sud-africains... Ce qu'il faut retenir de la phase de poules de Champions cup

Le | Mis à jour

La phase de poules de Champions Cup est terminée. Après quatre rencontres, le Leinster a impressionné, Antoine Hastoy a sorti le grand jeu et le Racing 92 a déçu... Voici ce qu'il faut retenir de la phase de poules de Champions Cup !

Le Leinster a tout mangé

Très attendus après leur défaite en finale de Champions Cup 2022 face à La Rochelle, les Leinstermen ont conclu une phase de poules parfaite comptablement. Les hommes en bleu s'avancent en huitièmes de finale avec 20 points, 22 essais (1ers de la compétition), 148 points marqués (1ers), 29 franchissements (1ers) et 74 défenseurs battus (1ers). Le Leinster paraît encore plus impressionnant que la saison passée, malgré quelques difficultés face au Racing 92, vite dissipées en fin de rencontre. Le parcours sans faute des Leinstermen leur permet surtout de recevoir chaque rencontre... jusqu'à une éventuelle finale, qui se tiendra à Dublin.

Antoine Hastoy jamais rassasié de points

Au milieu des vagues bleues, le champion en titre rochelais a lui aussi tenu son rang. Invaincus en phase de poules, les Maritimes ont pu compté sur un grand Antoine Hastoy. L'ancien ouvreur de la Section paloise a haussé son niveau de jeu en terminant les quatre premières rencontres avec 44 points, le meilleur total de la compétition. Le demi d'ouverture rochelais a notamment brillé lors de la deuxième journée, en Ulster, avec 26 points marqués. Une performance qui avait notamment permis aux jaune et noir de s'imposer avec autorité face aux Nord-Irlandais (29-36). Avec un grand Hastoy, La Rochelle peut espérer faire le doublé...

Les clubs d'URC n'ont rien laissé

La curiosité de cette nouvelle formule de Champions Cup était évidemment l'introduction des trois franchises sud-africaines. Allaient-elles rayonné sur l'Europe comme en United Rugby Championship ? Stormers, Sharks et Bulls ont répondu frontalement et se sont tous qualifiés pour les huitièmes de finale. Un message envoyé aux équipes de Premiership et de Top 14, alors que toutes les clubs d'URC engagés en Champions Cup se sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Un 8/8 épatant qui tranche avec les cinq clubs français éliminés dès la phase de poules.

Les Stormers n'ont perdu qu'une rencontre et ont montré les muscles face à Clermont.
Les Stormers n'ont perdu qu'une rencontre et ont montré les muscles face à Clermont. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport

Le Racing 92 passe à travers

Les Franciliens sont sans doute la plus grande déception de cette première partie de Champions Cup. Habitués des grands rendez-vous européens (trois finales, une demi-finale), les Ciel et Blanc ne sont pas sortis de leur groupe, une première depuis 2017. Le Racing 92 a subi un coup de massue d'entrée en recevant une équipe du Leinster bien trop supérieure (10-42), lors de la première journée. Mais les Racingmen ont surtout été plombés par leur défaite aux Harlequins (14-10), mi-décembre. Un revers que n'ont pu rattrapé les Franciliens, malgré une belle performance au Leinster. Le Racing 92 doit maintenant se concentrer sur le Top 14 et la Challenge Cup. 

La cerise Dupont sur le gâteau toulousain

L'essai de la phase de poules de Champions Cup revient à Antoine Dupont. Le demi de mêlée rouge et noir a été à la conclusion d'un mouvement d'envergure initié par Thomas Ramos dans ses propres vingt-deux mètres. Le ballon avait ensuite giclé dans les mains de Romain Ntamack avant que Dimitri Delibes ne croise avec Lucas Tauzin. L'ailier français cavalait ensuite pour donner la gonfle à Pita Ahki qui remettait à son tour pour Ntamack. L'ouvreur international donnait enfin l'offrande à Antoine Dupont pour un essai de quatre-vingt mètres.

Jouer! Jouer!

\ud83d\udd34\u26ab\ufe0f @StadeToulousain in full flow

A beautiful move from deep in their own half, and of course it's @Dupont9A there to finish it off \ud83d\udc4f#HeinekenChampionsCup pic.twitter.com/KMjoRX3PwF

— Heineken Champions Cup (@ChampionsCup) December 18, 2022