• Bordeaux est éliminé de toutes les compétitions européennes
    Bordeaux est éliminé de toutes les compétitions européennes Icon Sport - Icon Sport

Champions Cup - Cinq clubs français éliminés dès la phase de poule, une première depuis la nouvelle formule

Par Raphaël Plancheron-Herault
Le | Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Seulement trois clubs français (La Rochelle, Toulouse, Montpellier) se sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Champions Cup. Une anomalie depuis le lancement de la nouvelle formule de la compétition.

Une hécatombe dès la phase de poule. Depuis l'instauration de la nouvelle formule, avec 24 équipes réparties dans deux poules de 12, les clubs français ont gagné chaque édition (Toulouse en 2021, La Rochelle en 2022). La France a dominé le rugby mondial en 2022, mais la nouvelle année commence avec de mauvaises nouvelles. Avec seulement trois représentants en huitièmes de finale de Champions Cup, c'est une campagne de phases de poules totalement manquée pour les clubs de Top 14. Un résultat décevant, avec en prime un groupe A catastrophique où les quatre clubs se sont faits éliminer.

Bien que décevant pour le Castres Olympique, voir le club tarnais sous-performer en coupe d'Europe est malheureusement presque devenu la norme. Cela fait plus de quatre ans que les partenaires de Benjamin Urdapilleta n'ont plus gagné en Champions Cup, perdant cette saison leurs deux matchs dans leur antre pourtant si imprenable en championnat. Avec aucun point pris en quatre matchs, Castres quitte la Champions Cup par la petite porte mais va pouvoir se concentrer sur le Top 14, son objectif chaque saison.

Bordeaux et Clermont, un violent déclassement

Clermont, avec sa septième place l'an passé, n'avait pas été gâté au tirage. Avec le champion d'Angleterre, Leicester, et le champion de l'URC (United Rugby Championship), les Stormers, difficile de faire pire. Mais après une victoire initiale face aux Stormers et connaissant la longue histoire des Jaunards avec la coupe d'Europe, on les voyait mal se faire éliminer d'entrée. Leur prestation encourageante en Angleterre avec un bonus défensif à la clé pouvait même être un signe positif mais tous leurs efforts ont été anéanti dans une phase retour ratée. Une lourde défaite à domicile, un voyage à vide en Afrique du Sud, un entraîneur viré pour la première fois depuis près de 20 ans, les Clermontois ont déçu. Reversé en Challenge Cup, Clermont découvrira cette compétition sous les ordres de Christophe Urios.

Jono Gibbes a perdu son poste suite à la défaite face à Leicester
Jono Gibbes a perdu son poste suite à la défaite face à Leicester Icon Sport - Icon Sport

Pour Bordeaux, c'est plus surprenant. Avec Gloucester et les Sharks, les partenaires de Matthieu Jalibert avaient une carte à jouer. Défait de peu lors des deux premières journées, l'UBB a sans doute perdu ses espoirs de qualification à ce moment là. Encore plus cruel pour les hommes de Julien Laïrle, ils se savaient éliminés avant même de rentrer sur la pelouse de leur dernier match. Avec quatre défaites en autant de matchs, les bordelo-bèglais sortent de toutes les coupes d'Europe. Un déclassement brutal pour ceux qui étaient en demi-finale de cette même compétition en 2021 (défaite face à Toulouse).

La frustration pour Lyon et le Racing

Lyon aura des regrets sur son élimination. Avec huit points en quatre matchs, dont une victoire bonifiée face Bulls à Gerland, le LOU avait mis les ingrédients pour se qualifier. Pire, avec ce même nombre de points, il serait passé dans la poule B. Oui mais voilà, la poule A n'a pas voulu réussir aux clubs français. Provisoirement qualifié après son match, il se fait éliminer avec la victoire de Gloucester sur la pelouse de... Bordeaux, un autre club français. Les hommes de Xavier Garbajosa regretteront cette réception des Saracens, où ils font jeu égal avec le club anglais mais s'inclinent finalement 28 à 20, insuffisant pour prendre le moindre point.

Malgré une belle prestation au Leinster, les partenaires de Finn Russell sont éliminés
Malgré une belle prestation au Leinster, les partenaires de Finn Russell sont éliminés Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport

Le Racing 92 est tombé sur l'ogre à éviter : le Leinster. Le club irlandais, avec des statistiques impressionnantes en Champions Cup, les a battu à deux reprises, malgré une prestation honorable à l'Aviva Stadium. Face aux Harlequins, le club francilien a offert deux rencontres disputées. Pour autant, il n'aura pas pris suffisamment de points, notamment en Angleterre où il échoue proche de la victoire (14-10). Une élimination qui fait tâche quand on connaît les grandes ambitions qu'ont les Racingmen en Champions Cup. A présent, à eux de faire mieux en Challenge Cup, qu'ils disputeront à partir des huitièmes de finale comme le LOU.