France - Irlande - La question qui fâche : la France est-elle rentrée dans le rang ?

Par Yanis Guillou
  • 6 Nations 2024 - Les Bleus ont été dépassés par l'Irlande
    6 Nations 2024 - Les Bleus ont été dépassés par l'Irlande Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

Balayé par l'Irlande au Vélodrome de Marseille ce vendredi (17-38), le XV de France s'est rendu compte de ses limites dans un match à sens unique. Cette défaite, qui suit de près l'énorme désillusion de la Coupe du monde, fait mal. Et si les Bleus étaient rentrés dans le rang ? 

Depuis le début du mandat de Fabien Galthié, il y a comme une magie qui émanait du XV de France. Un petit plus qui faisait que, même lorsqu'ils étaient dans une situation plus que compliquée, les Bleus ont toujours su sortir la tête haute, même dans la défaite. Pendant quatre ans, la progression d'un groupe concentré sur l'objectif mondial fut même évidente. Le problème, c'est que le fameux Mondial en France qui était attendu par tous a fait flop et qu'après l'énorme désillusion que fut l'élimination en quart de finale, il a fallu repartir sur un nouveau cycle. Le Tournoi des 6 Nations est alors arrivé très vite, avec directement un duel sous forme de choc face à l'Irlande. 

Une claque qui remet en question

Et malgré le contexte, c'est avec une certaine confiance que les hommes de Fabien Galthié se sont plongés dans la préparation de cette rencontre. Seulement, la France a été surclassée comme rarement depuis la prise de pouvoir de l'ancien demi de mêlée. Maîtrisés tactiquement, emportés physiquement, surpassés en touche, étouffés au sol et humiliés au tableau d'affichage... Les Bleus ont vécu l'enfer face à l'Irlande. "Dès lundi, il va falloir se regarder dans un miroir et se dire les vérités", soufflait le capitaine Grégory Alldritt après le match. Son coéquipier Gaël Fickou corroborait : "Ce soir, les Irlandais nous ont surclassés dans tous les domaines".

Après la rencontre, le capitaine du XV de France Gregory Alldritt est revenu sur la lourde défaite des siens, face à l’Irlande.#FRAIRL

Ses propos > https://t.co/lV6OF9Yg7J pic.twitter.com/qHFWaLQgFT

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 2, 2024

Il faut alors se rendre à l'évidence : la France a vu ce vendredi ses limites et a surtout constaté qu'elle n'avait plus le niveau des meilleures nations mondiales. Pourtant annoncés comme les principaux concurrents des Irlandais lors de cette édition 2024, les Français ont sombré avec plusieurs de leurs idées. La première d'entre elles, c'est le choix des joueurs. Pour son deuxième cycle, Fabien Galthié a fait le choix de ne pas parier sur la jeunesse comme en 2019 mais de conserver une large partie de l'effectif qui a fait la Coupe du monde. Récemment, il avait même annoncé vouloir emmener 80 % de son effectif actuel jusqu’en 2027. 

Tactique et joueurs dépassés

Pourtant, ce sont les "anciens" qui ont ce vendredi symbolisé la chute des Bleus. Le premier nom à venir en tête est celui de Paul Willemse, élément important des premières années de mandat, qui a connu de nombreuses blessures et méformes depuis. Malgré cela, le staff bleu a décidé de lui renouveler sa confiance (après le forfait de Meafou), laissant Cameron Woki et Posolo Tuilagi sur le banc (Romain Taofifenua initialement). Les prestations plus que moyennes de Maxime Lucu, Jonathan Danty ou encore Gaël Fickou posent aussi la question de la place de la nouvelle génération dans le groupe. Les Nolann Le Garrec, Émilien Gailleton ou Nicolas Depoortere n'incarnent-ils pas davantage les promesses de 2027 ? 

Les Bleus ont été humiliés par des Irlandais beaucoup plus sûrs de leur force et maîtres de leur rugby. Dans le sillage d'un Maxime Lucu dépassé, les Bleus attaquent leur Tournoi 2024 de la pire des façons.

Les notes > https://t.co/PM44YioB4v#FRAIRL pic.twitter.com/qw5WtaZg39

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 2, 2024

Autre chute: celle de la tactique. Au-delà de la touche et de la défense sur ballon-porté, qui furent en énorme difficulté ce vendredi, c'est le jeu de dépossession qui a perdu. Acculés pendant l'entièreté du match, les Tricolores ont semblé subir sur chaque impact face à des Irlandais bien plus conquérants. Alors lorsqu'on défend et qu'on subit physiquement, il est difficile d'espérer quelque chose dans ce genre de match... Pour se rendre compte de la descente de cette équipe de France, nous pouvons enfin jeter un œil au classement World Rugby des meilleures nations du monde. 

A lire aussi : France - Irlande - Opinion : "On s’était juré de ne pas parler des absents"

Avec cette défaite à domicile, la France (4e au classement mondial) voit un écart important se créer entre elle et la Nouvelle-Zélande (3e). Surtout, elle sent l'Angleterre se rapprocher dangereusement. Les Anglais pourraient talonner les Bleus en cas de victoire ce samedi contre l'Italie. Une manière de se rendre compte que le XV de France est peut-être rentré dans le rang.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (85)
Noss78 Il y a 27 jours Le 03/02/2024 à 17:57

Je lis beaucoup de choses sur Galthié et parfois a raison, pour autant, le scénario du match avec le jaune puis rouge de Willemse face à l'Irlande ça ne pardonne pas... relativisons le contenu du match proposé côté français. Il ne faut pas non plus oublier d'où l'on venait et ce que son système a apporté. Le problème c'est que le triptyque : jeu physique, de dépossession et french flair repose sur la qualité des individualités et là, sans Dupont ntamack jelonch Flament et cie, ben on perd beaucoup dans 2 des 3 aspects dans son projet de jeu... A partir de là, je pense qu'il faut abandonner la perspective des résultats de ce tournoi et soit tenter un autre schéma de jeu, soit y inclure des nouveaux joueurs à haut potentiel et filer les camions à des jeunes. Apres, en terme de management, le message est compliqué pour les anciens... et ce système s'il a bien fonctionné, c'est parce qu'il était adapté à notre adn de jeu, parce que c'est séduisant pour le public et permettrait d'avoir ce soutien et cette tranquillité vis à vis des médias mais aussi parce que ça rend les choses peu lisibles pour l'adversaire... d'où cette grosse serie sans défaite aussi.
Bref, les absences et les adaptations sud-africaines nous obligent a transitionner d'une manière ou d'une autre. Galthié va peut être bien réussir, il faut laisser un peu de temps

FRIMOUSSE Il y a 27 jours Le 04/02/2024 à 10:39

Bonne Analyse. Je suis toujours effaré de voir des soi-disant supporter critiquer aujourd'hui fortement ce qu'ils ont encensé hier.
Je souhaite que FG reparte pour un nouveau cycle avec les forces en présence et à venir. Je crois qu'il a une science du Rugby qui le permet.

Anhuro Il y a 27 jours Le 03/02/2024 à 16:49

Comment FG peut il préparer 2027 avec des garçons de plus de 32 ans qui sont à la ramasse aujourd'hui ?.
Imaginez Les avec 4 ans de plus !.

herwan1 Il y a 28 jours Le 03/02/2024 à 13:40

A force de répéter que la France est la meilleur équipe du monde avec le meilleur joueur du monde et ne rien gagner...voila le résultat.!!

Yurim40 Il y a 28 jours Le 03/02/2024 à 13:47

L'une des 2 affirmations est clairement vraie ceci dit et le match d'hier ou il n'était pas là ne fait que la conforter.