Coupe du monde de rugby 2023 - Rassie Erasmus, le directeur du rugby sud-africain, se paye le média RugbyPass

Par Paul Arnould
  • Rassie Eramus, le directeur sportif de l'Afrique du Sud.
    Rassie Eramus, le directeur sportif de l'Afrique du Sud. Icon Sport
Publié le
Partager :

Toute l'Afrique du Sud va regarder le match Irlande - Écosse ce samedi soir, qui va décider du sort de la poule B. Si les Springboks sont en bonne position pour se qualifier, ils n'ont plus leur destin entre leurs mains, et Rassie Erasmus a déploré un manque d'objectivité du média RugbyPass, propriété de World Rugby. 

L'Afrique du Sud éliminée après le match Irlande - Écosse de ce samedi soir, le scénario existe ! Il ne ferait pas rigoler le directeur du rugby sud-africain Rassie Erasmus, qui va regarder ce match avec une petite appréhension. En effet, si les Ecossais s'imposent avec le bonus offensif (quatre essais inscrits) et plus de 21 points d'écart, les champions du monde ne disputeront pas les quarts de finale. 

Un scénario difficilement imaginable, qu'a toutefois rappelé le média RugbyPass sur les réseaux sociaux. "check-list pour aujourd'hui" a posté sur X RugbyPass en détaillant le schéma qui éliminerait l'Afrique du Sud. Une prise de position que n'a pas du tout appréciée Rassie Erasmus, qui a épinglé le post, depuis supprimé, tout en rappelant que World Rugby était le propriétaire de RugbyPass. 

Connu pour ses prises de position

Rassie Erasmus est connu pour être très actif sur les réseaux sociaux. Après la défaite face au XV de France en novembre 2022 (30-26), il avait fait parler de lui en publiant plusieurs vidéos qui remettaient en question l'arbitrage de Wayne Barnes. World Rugby l'avait suspendu deux matchs.

En 2021, aussi, le directeur du rugby sud-africain avait été suspendu deux mois après avoir critiqué l'arbitrage suite à une défaite face aux Lions britanniques et irlandais.

Interrogé après la victoire face au Tonga sur un potentiel arrangement entre Écossais et Irlandais, le sélectionneur Jacques Nienaber ne pouvait pas imaginer une chose pareille : "Je pense qu'on appelle ça un match arrangé et je n'y crois pas. On porte des tee-shirts "Keep Rugby Clean" (garder le rugby propre), ce n'est pas pour rien. Le rugby est propre sur ce point."

Rassie Eramus de son côté, se mettait à la place des deux nations européennes : "Si j'étais l'Écosse, j'essaierais de gagner avec huit points d'écart sans même marquer un essai. Et si j'étais l'Irlande, je m'assurerais de les battre. Si l'Irlande est première à la différence de points, nous serions qualifiés car on a battu l'Écosse." 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
chtibigor Il y a 4 mois Le 08/10/2023 à 08:50

Il est toujours question que les Boks doivent jouer leur quart de finale sans l'hymne national et avec un maillot neutre. Leur staff aime la polémique et la victimisation. Je leur suggère de jouer avec un maillot « keep the rugby clean » puisqu'ils n'ont pas peur des contrôles anti dopage.

Bokke2023 Il y a 4 mois Le 08/10/2023 à 06:10

Je pense que ceux qui ont relayé ce scénario fiction avec un titre racoleur devraient faire profil bas, les Irlandais sont de vrais pros et ont fait leur match (pourquoi on n'a pas eu un "match truqué" entre la France et l'Italie pour éliminer les AB ?). Rassie n'a pas une grande g... mais juste pas sa langue dans sa poche.

Celte29 Il y a 4 mois Le 08/10/2023 à 02:03

J'ai l'impression que la France va subir une grande désillusion.
Ils vont perdre contre les Sud Africains, ils se voient trop beau , l'humilité n'est pas une qualité Française.

DonBillydeParis Il y a 4 mois Le 08/10/2023 à 02:31

Quel rapport avec l'article?