Coupe du monde de rugby 2023 - Le baromètre d'Afrique du Sud - Écosse : Jasper Wiese destructeur, Finn Russell passe à côté

  • Finn Russell n'a pas fait parler sa magie face à l'Afrique du Sud.
    Finn Russell n'a pas fait parler sa magie face à l'Afrique du Sud. Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

Au terme de sa victoire autoritaire sur l'Écosse, l'Afrique du Sud a pu compter sur une troisième ligne impériale. Pieter-Steph du Toit et Jasper Wiese ont été indispensables au succès sud-africain alors que Finn Russell s'est liquéfié.

Les Tops

Jasper Wiese

L’Afrique du Sud sait produire des tanks. Face à l’Écosse, le modèle Jasper Wiese a crevé l’écran. Titularisé au poste de numéro 8, le Springbok a constamment fracassé la ligne de défense du Chardon ballon en main. Avec trente-cinq mètres gagnés ballon en main, Wiese a littéralement guidé son paquet d'avants vers une domination sans partage en deuxième mi-temps. En défense, Wiese s’est également distingué avec un grattage capital à la demi-heure de jeu. Sorti à la 60ème minute, le Tigre de Leicester a délivré une belle copie.

Pieter-Steph du Toit

Le flanker Springbok n’a pas surnagé, mais il a parfaitement lancé sa meute à l’entame du deuxième acte. Revenus comme des avions après une première période moyenne, les champions du monde ont retrouvé la recette magique de leur jeu d’avants destructeurs. Comme un symbole, le meilleur joueur du monde 2019 a concassé le talonneur Turner avant de finir sa course dans l’en-but, signant le premier essai de la partie.

Mannie Libbok

Il n’a pas tout réussi, loin de là. S’il a égaré huit points face aux perches, le demi d’ouverture des Springboks a gagné sa place dans les tops avec un geste. Quelques minutes après l’essai de du Toit, Mannie Libbok a tapé une merveille de passe au pied à l’aveugle, fixant du regard un Écossais battu, pour envoyer la bombe Arendse en terre promise. Un geste de grande classe qui sauve ses échecs au pied. À l’avenir, Mannie Libbok devra régler la mire pour chasser les rares frayeurs sud-africaines.

Dans un match toujours très intense mais parfois brouillon, les Boks se sont défaits du XV du Chardon.#RWC2023 #RSAvSCO pic.twitter.com/lCe7JqYFrN

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) September 10, 2023

Les Flops

Finn Russell

On attendait un “Finn Russell game”, l’ouvreur écossais s’est finalement écroulé. Dès son premier ballon touché, l’ancien Racingman s’est fait contrer dans ses cinq mètres. Ensuite, le maestro du Chardon a eu tout le mal du monde à faire parler sa magie face à une épaisse défense sud-africaine. À la 26ème minute, le futur ouvreur de Bath a commis une faute stupide en donnant un coup d’épaule à Kurt-Lee Arendse, alors que l’Écosse devait bénéficier d’un ballon dans les vingt-deux mètres sud-africains. Dès l’entame du second acte, Russell tenta une passe impossible à la retombée d’une chandelle. Sa seule action notable de la deuxième période.

Zander Fagerson

Il a incarné, malgré lui, le retour en force de la mêlée des Springboks. Grandement chahutés en première mi-temps (une mêlée gagnée sur trois), les avants sud-africains sont revenus des vestiaires avec les dents aiguisées. Steven Kitshoff a notamment martyrisé son opposant direct, Zander Fagerson, l’amenant à céder sous la pression des hommes en turquoise. Au total, le droitier écossais a concédé trois pénalités, avant de sortir à la 56ème minute.

Duhan van der Merwe

Attendu comme la principale arme létale du Chardon, l'ailier écossais n'a pas pu s'exprimer. Totalement sevré de ballons, Duhan van der Merwe a traversé cette rencontre tel un fantôme, tant la défense sud-africaine empêchait toute transmission vers les couloirs bleu foncé. Avec quatre petits ballons à exploiter, l'ailier d'origine sud-africaine n'a quasiment rien eu à se mettre sous la dent.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
CasimirLeYeti Il y a 5 mois Le 10/09/2023 à 20:14

Finn Russel a joué derrière un pack qui reculait mais il ne s'est pas échappé en défense, sauvant même deux fois le Chardon, en fin de match !

PA1954 Il y a 5 mois Le 10/09/2023 à 19:57

Finn Russell a fait du Finn Russell, comme d'habitude.... 5 à 6 cagades (contré 2 fois, 2 pénalités contre lui 2 en-avant, plusieurs passes mal ajustées...) pour 1 50-22 et une cuiller... C'est peu, ce joueur est surcoté depuis de nombreuses années.