Top 14 - "On a été obligés de mettre des entraîneurs à l’échauffement pour faire le nombre" ironise Virgile Lacombe (Toulouse)

Par F.M
  • À l'image de Mathis Castro-Ferreira, la jeune garde toulousaine a réalisé une incroyable performance à Clermont.
    À l'image de Mathis Castro-Ferreira, la jeune garde toulousaine a réalisé une incroyable performance à Clermont. Icon Sport
Publié le
Partager :

Ce dimanche, les Toulousains ont remporté un match incroyable à Clermont. Avec une équipe amputée de nombreux cadres et très jeune, les Rouge et Noir reviennent d'Auvergne les poches remplies de points mais aussi d'expérience.

Les jeunes joueurs de Toulouse vont longtemps se souvenir de ce match et cette victoire en Auvergne. Célian Pouzelegues et Léo Labarthe ont découvert le Top 14, Kalvin Gourgues a connu sa première titularisation. Mathis Castro-Ferreira a marqué son premier essai (et même son deuxième) dans l'élite. Alors oui cette feuille de match va rester à part. Avant la rencontre, le message d'Ugo Mola et son staff était clair. "Faites un exploit. Vous avez tous des choses à y gagner et surtout le club", a avoué Virgile Lacombe (entraîneur des avants du Stade toulousain) à nos confrères de La Dépêche.

Un Toulouse rajeuni s'offre Clermont au Michelin ! #ASMST #TOP14

Le film du match > https://t.co/vFTzQH3jIf pic.twitter.com/M7aLnl1xO1

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 25, 2024

Aujourd'hui, cette phrase peut résonner dans la tête des jeunes stadistes. Si Kalvin Gourgues n'a pas tout réussi, il a montré, à Marcel-Michelin, des aptitudes déjà étonnantes pour son jeune âge (18 ans, né en 2005). Mathis Castro-Ferreira, qui a déjà joué sept matchs cette saison a profité de sa deuxième titularisation pour marquer les esprits. Percutant en défense, il a su se rendre disponible en attaque pour inscrire un magnifique doublé.

Les entraîneurs haut-garonnais savaient qu'ils devraient composer avec de très nombreuses contraintes : les joueurs retenus par le XV de France, les blessés (Romain Ntamack, Anthony Jelonch), ceux sur qui sont trop justes (Thibaud Flament, Emmanuel Meafou...) et Antoine Dupont qui découvre le rugby à 7 de l'autre côté du globe. Mais la blessure de dernière minute de Théo Ntamack et la convocation avec le groupe bleu de Matthis Lebel, n'ont rien arrangé aux affaires d'Ugo Mola. Alors, le staff rouge et noir a dû se retrousser les manches en Auvergne. "On a même été obligés de mettre des entraîneurs sur le terrain à l’échauffement pour faire le nombre", a avoué Virgile Lacombe.

Des doublons bien négociés

La période des doublons est souvent le révélateur de la saison de Toulouse. "On a appris du passé puisqu’en 2022 quand on perd en demi-finale du championnat contre Castres et en demi-finale de Coupe d’Europe, on a un groupe qui est épuisé", se souvient l’entraîneur des avants toulousains. L'an dernier, les Rouge et Noir avaient parfaitement traversé ce moment de la saison. S'ils n'étaient pas allés au bout en Champions Cup, c'est bien Antoine Dupont qui avait soulevé le bouclier de Brennus à Paris. "Depuis ce moment-là, on a essayé d’intégrer un peu plus les jeunes sur des matchs pour qu’ils puissent gagner en expérience", poursuit le coach. En Auvergne, la mission a été doublement réussie, les jeunes ont gagné en expérience mais aussi et tout simplement le match.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
Puntadelteno1970 Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 14:15

Il y a eu de l'audace, du talent mais aussi un brin de réussite. A 14 contre 15, l'ASM était tout proche de l'emporter. Ce match prouve encore une fois que le Stade Toulousain a un réservoir de jeunes joueurs talentueux. C'était aussi la force de l'ASM, il n'y a pas encore très longtemps...

dom3132 Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 13:31

MOla plus intelligent et meilleur entraineur que Galthie pour emmener des jeunes au sommet

RCpaysGraylois Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 14:06

On saura jamais. Pas le même effectif, pas la même concurrence, pas le même métier. Novès a brillé avec le Stade, ça a été plus difficile avec les bleus. Galthié a aussi eu des résultats avec Ntamack et Dupont. Mola a eu plus de difficultés quand il avait moins de matériel. Il s'en faut d'un exploit de Ntamack qu'il n'y ait aucun titre depuis 2 ans. Vous avez peut-être raison, mais gardons-nous des analyses de canapé, souvent feignantes. Le sport, c'est souvent moins de certitudes sur le pré quand dans la bouche des sélectionneurs auto-proclamés, souvent après coup d'ailleurs.

Nigeou Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 19:06

Noves on ne lui a pas laissé le temps de mettre en place,sa stratégie,je pense que s'il avait eu les mêmes moyens que FG il aurait fait aussi bien.
Comme bien d'autres sélectionneurs.