Top 14 - Dans un choc spectaculaire, la jeunesse de Toulouse fait craquer Clermont au Michelin

  • Des Toulousains pourtant rajeunis sont allés chercher une victoire de prestige sur la pelouse de Clermont
    Des Toulousains pourtant rajeunis sont allés chercher une victoire de prestige sur la pelouse de Clermont Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Privés de plus de 20 éléments, les champions de France en titre, à la surprise générale, ont pris le dessus sur Clermont, rapidement réduit à 14 avec le rouge d'Ojovan, en clôture de la 16e journée dans une rencontre à dix essais (33-37). Retière et Castro Ferreira ont chacun marqué un doublé. Grâce à ce succès, Toulouse revient à la hauteur de Paris en tête du Top 14, l'ASM, avec cette troisième défaite à domicile, reste à la porte du top 6. 

On le savait, mais maintenant, nous en sommes certains : ce Toulouse a une ressource que personne n'a en Top 14. Dans un Marcel-Michelin à l'affluence record (19010 spectateurs), les gamins du Stade Toulousain ont gâché la fête dans un des grands matchs de cette saison (33-37). 

Au classement, avec ce résultat positif, Toulouse (2e, 50 points) revient à hauteur du leader parisien (50 points). Avec un troisième revers au Michelin, Clermont, qui valide un bonus défensif, perd l'occasion d'intégrer le top 6 (8e, 36 points). 

Ojovan voit rouge face à des Toulousains sans complexe

Dominatrice en début de partie, l'ASM a eu l'élan coupé à la suite d'une grossière erreur d'Ojovan. Dans un ruck, le pilier droit est venu, à l'épaule, déblayer sur l'articulation de Placines. Un geste dangereux qui a été sanctionné d'un carton rouge grâce à l'aide de la vidéo. Le troisième ligne toulousain est quant à lui sorti sur blessure, avec de vives douleurs au genou gauche (11e). 

Un Toulouse rajeuni s'offre Clermont au Michelin ! #ASMST #TOP14

Le film du match > https://t.co/vFTzQH3jIf pic.twitter.com/M7aLnl1xO1

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 25, 2024

Face à des Clermontois incapables de se remobiliser en infériorité numérique, le Stade Toulousain s'est mis à jouer tous azimuts. À ce petit jeu, sur la ligne des 15 mètres, Costes est allé chercher l'extérieur sur une courbe, avec le plein de vitesse. Le centre a poussé un coup de pied rasant, trompant Delguy. À la course, Arthur Retière a été le plus vif et a battu Raka d'un crochet intérieur inspiré (0-5, 20e). 

Agressifs dans les rucks, les champions de France ont été gavés de munitions, notamment grâce à la maladresse de l'alignement clermontois (3 ballons échappés en première période). À force de reculer, la bande à Urios s'est mise à la faute : Mallia a passé deux tentatives (0-11, 23e et 31e) sur trois (25e). 

Il a finalement fallu un coup du sort pour relancer les locaux. Sur une sortie de camp, Costes, en plein replacement, s'est placé dans la ligne de passe de Germain et Mallia. Le demi de mêlée a forcé ainsi sa transmission, et le ballon a terminé derrière l'en-but toulousain. Grâce à cette mêlée à cinq mètres bien négociée, Bézy, d'une double sautée, a mis sur orbite Bautista Delguy (5-11, 39e).  

Une deuxième période... à huit essais ! 

Au retour des vestiaires, le Top 14 est passé en mode Super Rugby. D'emblée, sur le coup d'envoi, Toulouse a glané le ballon et Mallia a trompé la vigilance de ses adversaires en revenant dans le trafic. Au soutien, Mathis Castro Ferreira a frappé en force (5-18, 42e). Lavanini a également montré sa puissance pour relancer les siens (12-18, 46e). Mais le dernier mot est revenu au troisième ligne de Toulouse : sur un coup franc rapidement joué par Germain, Brennan a résisté à deux défenseurs et a servi, de la main à la main, Vergé. Le deuxième ligne a bien conclu l'action en jouant un deux contre un d'école avec son partenaire (12-25, 52e). 

D'un essai de cinquante mètres à un autre, il n'y a qu'un pas. Sur une prise d'intervalle, Mallia, très performant ce soir, a libéré les bras pour Barassi. Le Français n'est pas allé trop loin en servant à son intérieur Gourgues. Au contact, l'arrière a libéré les bras pour Retière, qui s'est offert un doublé en marquant sous les poteaux (12-32, 53e). Sur la même action, Kremer, pour un choc tête contre tête envers Cramont, a écopé d'un carton jaune. Sous l'eau l'ASM ? Et pourtant...

À 13 contre 15, les Auvergnats ont montré du caractère. En filou, Baptiste Jauneau a échappé à la vigilance de Castro Ferreira, d'un raffut, pour marquer entre les poteaux (19-32, 62e). Quatre minutes plus tard, sur un maul porté efficace, Fainga'a a marqué un nouvel essai (26-32, 66e). 

Dos au mur, Toulouse a pu compter sur ses joueurs d'expérience. Sur une réception manquée de Rozière, les Rouge et Noir ont hérité d'une mêlée à cinq mètres de la ligne. Sur le côté fermé entrepris par Retière, Juan Cruz Mallia a trompé la défense avec une feinte de passe inspirée (26-37, 71e). En fin de partie, la nouvelle réalisation de Delguy n'a pas suffi (33-37, 77e). Sur les dernières munitions en touche de l'ASMCA, l'alignement toulousain, grâce à Vergé et Arnold, a permis de sceller le succès. 

Dans sept jours, Clermont se rendra à La Rochelle pour un choc entre deux prétendants à la phase finale. La veille, Toulouse, dans un duel du haut du classement, recevra Castres pour un bouillant derby. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (47)
Djive-ST Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 23:26

Quand on voit le ST on parle surtout de Ugo Mola - Mais ce qui la force de Toulouse c'est la cohérence du staff - Et c'est le Staff qui recrute, choisit les joueurs et décide de la composition - Il y a derrière le ST une culture de Staff qui conduit une culture du jeu à la Toulousaine - et cette culture se perpétue et se développe avec d'anciens joueurs talentueux qui conduisent les nouveaux - et l'ADN reste intact et se transmet ... La valse des entraîneurs que l'on voit ailleurs détonne par rapport au ST

Papimag Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 12:59

Tauzin s'est distingué une fois de plus par la rapidité et l'intensité des ses congratulations envers ses coéquipiers . Il va manquer .

Kilukru Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 12:00

Moi je suis surpris par la prestation de Mr gasnier.... Que je trouve habituellement Excellent , il est passé au travers avec ces collègues de la touche ( des en avants grossier pas vu...a quand le GPS dans la balle qui sonne l'arbitre des qu'il y a en avant ?) des joueurs du stade qui trainent continuellement après les plaquages, sans jamais sanctionner une seule fois ! J'ai trouvé l arbitrage un peu a sens unique. Pas dans les habitudes de Mr gasnier. je suis pour aucunes des 2 équipes ;)