6 Nations 2024 - "Une atroce plaisanterie", "À un pas de l'Olympe"... La revue de presse après France - Italie

Par Tristan Failler
Publié le
Partager :

Le match nul entre la France et l'Italie a été la rencontre du week-end au Tournoi des 6 Nations, en partie grâce à un scénario dantesque. Dans l'Europe entière, la presse a décortiqué le côté dramatique du match avec cette pénalité manquée de Paolo Garbisi à la 81ème minute.

Face aux Bleus, l'Italie a obtenu un match nul (13-13) à Lille lors de la troisième journée du Tournoi des Six Nations. Pour autant, la victoire tendait clairement les bras aux Italiens en fin de match avec une pénalité donnée à la Nazionale. Mais les poteaux du stade Pierre-Mauroy et le tee bancal de Paolo Garbisi en ont décidé autrement. Le scénario de cette fin de match n'aurait pas été mieux écrit s'il était l'objet d'une fiction haletante, tant le suspense était grand. Alors, au lendemain de la rencontre, les journaux spécialisés du sport ont de quoi le débriefer, l'analyser et le commenter en longueur. Et la presse mondiale du rugby est unanime : déçue pour une Italie qui, au vu de sa seconde période, aurait pu espérer une victoire historique face à un XV de France en délitement.

A lire aussi : 6 Nations 2024 - Thomas Ramos (XV de France) : "On ne doit pas envoyer le message d’une équipe faible"

Alors, de l'autre côté des Alpes d'abord, ce sentiment est encore plus fort . Par exemple, Il Messagero titre en Une de son journal : "À un pas de l'Olympe". Un choix de mots qui illustre la frustration des supporters et de tout le peuple italien devant ce finish décevant, qui aurait pu envoyer l'Italie vers un paradis au moins éphémère. Elle qui n'a connu que la défaite sur le sol français lors d'un Six Nations, pouvait croire à l'exploit et mettre fin à des années de disette. Pour rappel, la dernière victoire de la Nazionale en France remonte à 1997, lors du "Trophée Européen". Pour la Gazzetta dello Sport, un autre célèbre quotidien de sport transalpin, la fin de match est une "atroce plaisanterie". Le journaliste italien Roberto Parretta fait référence ici à la minute de prolongation douloureuse pour la Squadra Azzurra et à la tentative du numéro 10 : "Le ballon tombe au sol, le temps de tirer au but est compté, Garbisi doit presser le tir et touche le poteau. La victoire restera un rêve. Une atroce plaisanterie pour les Azzurri de Quesada".

"Le coup de pied [de Garbisi] aurait certainement dû être à retirer"

Outre-Manche, The Telegraph s'attaque avec beaucoup de piquant au XV de France et à sa forme des derniers mois : "L'arrivée de Galthié en tant que sélectionneur en 2019 a provoqué une nouvelle vague pour les Bleus, mais cela s'est rapidement transformé en un nouveau gag : une élimination en quart de finale d'une Coupe du Monde à domicile et désormais une seule victoire sur trois dans les Six Nations, avec le Pays de Galles et l'Angleterre à venir." Pour rester sur le match en lui-même, le quotidien donne la parole à l'entraîneur de la défense Marius Goosens sur la dernière situation décisive du match : "Si vous regardez bien, le coup de pied aurait certainement dû être à retirer. [...] Mais nous savons tous que dans cette situation de cocotte-minute, en tant qu'arbitre, ce n'est pas si facile de toujours prendre la bonne décision. Avec le recul, il aurait dû être redonné".

De son côté, The Times ironise sur l'échec italien, qui n'arrive pas même quand la victoire lui tend les bras : "L'Italie a refusé la victoire". Le journal gallois Wales Online titre sur une "Italie au cœur brisée après une fin dramatique". Avant de poursuivre plus loin : "Ce fut un chagrin pour l’Italie et un embarras pour la France, qui était à mille lieues de l’équipe redoutable qui a été au sommet de son art ces dernières années". La suite du Tournoi s'annonce effectivement délicate pour le XV de France qui se trouve dans une mauvaise spirale. Alors qu'à l'inverse, et malgré la victoire manquée, l'Italie a montré des choses extrêmement prometteuses pour la suite.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (14)
Rcv5656 Il y a 1 mois Le 27/02/2024 à 10:32

Quand je lis les commentaires je me dis que j'ai honte d'être Français...
Il va falloir se réveiller , on vous a vendu la victoire de la CDM pendant des mois.. hi hi .. maintenant vous retournez votre veste et il faut virer Galthié . Vous l'avez encensé et maintenant il faut mettre mola à la place .. hi hi mola n'est rien ... il a récupéré une équipe formée par Mr NOVES.
Toulouse s'achète tous les meilleurs joueurs du monde et de quoi jouer sur la coupe d'Europe, le bouclier et le championnat .L'équipe va très bien sans dupont et n'tamac.
Vous pensiez sérieusement que les blakcs et les bokcs allaient se dévoiler et qu'ils ne seraient pas en demi... maintenant c'est l'Italie. Hooo réveil, la squadra monte en puissance depuis des années. Je suis vraiment déçu pour eux ils méritaient de battre la France . L'équipe de France traverse une mauvaise passe, comme toutes les autres équipes. En ce qui concerne Dupont, si il s'est barré ,rugby à 7 puis à 13 puis volley et ping-pong... tant mieux, il n'aurait jamais dû jouer le quart, mais bon , le patron du rugby français est toulousain ... pour info la pénalité de l'Italie était à rejouer ( pour ceux qui connaissent le rugby ) .

ffdu64 Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 22:21

Il faut arrêter avec les polémiques arbitrales, ou sur le staff. La vérité c est que physiquement on n'y est plus, et pour le coup, on regrette la « préparation » physique de Thibault Giroud... Il est partie s'occuper des irlandais?!!

luc1957 Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 17:18

Penalitè a refaire, et "essai du coq" en debut... y a de qua reflechir...