Top 14 - Le baromètre de Montpellier - Bayonne : Cobus Reinach précieux, Rodrigo Bruni trop peu impactant...

  • Cobus Reinach face à Bayonne
    Cobus Reinach face à Bayonne - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Le MHR s'est défait de Bayonnais accrocheurs (28-23) grâce à un Cobus Reinach important dans la création du danger offensif comme dans son rôle d'organisateur. Côté Bayonnais, Rodrigo Bruni, troisième ligne centre, aurait pu amener un peu plus d'impact physique.

Les tops

  • Cheikh Tiberghien

Il avait été au cœur d'une mini polémique ces derniers jours mais tout cela semble lui passer au dessus. L'arrière basque a fait de bonnes choses notamment dans l'occupation au pied. Si en première période, l'Aviron a pris ses quartiers dans le camp montpelliérain c'est en partie grâce à sa très bonne patte. Longueur, zones, Tiberghien a su exploiter cela à merveille. Malheureusement pour lui, Bayonne a eu du mal à concrétiser cette occupation. Serein sous les ballons hauts, il a aussi activement participé aux attaques des Ciel et Blanc.

  • Cobus Reinach

Le demi de mêlée sud-africain a fait du Reinach dans le texte et c'est rarement décevant. Énormément d'activité autour des zones de rucks, beaucoup de départs en solo qui ont déclenché des situations pour le MHR, bref beaucoup d'envie et d'initiatives. Sur l'essai de Paenga-Amosa, c'est bien lui qui trouve la faille et enclenche une marche avant. Il transmet dans sa chute et ne laisse pas l'action se couper. Et comment oublier son essai en tout début de rencontre. Il prend l'intervalle et se défait de deux plaquages pour aller aplatir. S’il y a eu quelques déchets sans gravité, son aura et sa capacité balle en main font énormément de bien à Montpellier. Louis Carbonel aussi a été excellent à ses côtés.

  • Aurélien Callandret

Difficile de ne pas le mettre dans les tops après son doublé. Sur le premier, la sautée de Dolhagaray fait la différence mais il efface bien Ben Lam d'un crochet intérieur pour aller aplatir. Sur le second, il joue le coup avec un par-dessus audacieux et le rebond atterrit dans les jambes d'Arthur Vincent qui ramène le ballon dans son camp. Callandret n'a qu'à pousser au pied et faire parler sa vitesse. Autrement, dans le jeu il a montré de l'envie et s'est proposé à plusieurs reprises.

Montpellier se défait de Bayonne et poursuit sa remontée !#Top14 #MHRAB

Le film du match > https://t.co/PNi1LWr06v pic.twitter.com/0BGYnj9FbF

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 24, 2024

Les flops

  • Rodrigo Bruni

Alors qu'on pouvait attendre, à juste titre, un peu plus d'apport physique de sa part, ce ne fut pas le cas pour le troisième ligne centre argentin. Celui qui n'avait pas joué depuis un mois environ a été certes actif -il ne faut pas lui enlever- mais sans mettre ses coéquipiers véritablement dans l'avancée. Il a à plusieurs reprises buté sur une bonne défense montpelliéraine. De plus, il a été sanctionné à deux reprises.

  • Ben Lam

C'est une rencontre pour le moins discrète (et on pèse nos mots) qu'a effectuée le joueur néo-zélandais. Offensivement, il n'a pas su mettre quoi que ce soit sous la dent. La ligne arrière de Montpellier n'a pas été abreuvée de ballons bien sûr mais le solide ailier n'a pas été force de proposition. En ce qui concerne sa défense, il a notamment manqué deux plaquages. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (6)
Pendejo34 Il y a 1 mois Le 24/02/2024 à 20:26

Ben lam est trop irrégulier. Une semaine excellent, la suivante aux fraises

JackIsa Il y a 1 mois Le 24/02/2024 à 18:55

Sauf qu'il choisit de ne pas taper alors qu'on peut passer devant ! Et rebelote 5 min plus tard. Ou sont nos stratèges ?

fanrugby34 Il y a 1 mois Le 24/02/2024 à 17:43

Bridge, de nardi, et plein d'autre encore...